Ouvrir le menu principal

Abdelaziz Belkhadem

homme politique algérien

Abdelaziz Belkhadem
عبد العزيز بلخادم
Illustration.
Abdelaziz Belkhadem en 2013.
Fonctions
Ministre d’État
Conseiller spécial auprès du président de la République, représentant personnel du chef de l’État

(6 ans, 2 mois et 3 jours)
Président Abdelaziz Bouteflika
Premier ministre Ahmed Ouyahia
Youcef Yousfi (intérim)
Abdelmalek Sellal
Gouvernement Ouyahia VI, VII, VIII et IX
Sellal I, II et III
Successeur Boualem Bessaih (indirectement)
Secrétaire général du Front de libération nationale

(8 ans et 4 jours)
Prédécesseur Abdelkrim Abada (intérim)
Ali Benflis
Successeur Amar Saadani (indirectement)
Chef du gouvernement algérien

(2 ans et 30 jours)
Président Abdelaziz Bouteflika
Gouvernement Belkhadem I et II
Prédécesseur Ahmed Ouyahia
Successeur Ahmed Ouyahia
Ministre d’État
Conseiller spécial auprès du président de la République, représentant personnel du chef de l’État

(6 ans, 2 mois et 3 jours)
Président Abdelaziz Bouteflika
Chef du gouvernement Ahmed Ouyahia
Gouvernement Ouyahia V
Ministre d’État
Ministre des Affaires étrangères

(4 ans, 8 mois et 3 jours)
Président Abdelaziz Bouteflika
Gouvernement Benflis I, II et III
Ouyahia III et IV
Prédécesseur Youcef Yousfi
Successeur Mohamed Bedjaoui
Président de l'Assemblée populaire nationale

(1 an, 2 mois et 25 jours)
Prédécesseur Rabah Bitat
Successeur Redha Malek (président du Conseil consultatif national)
Député de Sougueur

(14 ans, 9 mois et 27 jours)
Élection 1977
Réélection 1982
1987
1987
Biographie
Date de naissance (74 ans)
Lieu de naissance Aflou (Algérie)
Nationalité Algérienne
Parti politique Front de libération nationale (jusqu'en 2014)
Profession Inspecteur des finances
Professeur de lettres arabes

Abdelaziz Belkhadem
Chefs du gouvernement algérien

Abdelaziz Belkhadem (arabe : عبد العزيز بلخادم), né le à Aflou, dans la région de Laghouat, est un homme d'État algérien. Il est secrétaire général du FLN de à et Premier ministre du au .

BiographieModifier

Diplômé en lettres et en finances, Abdelaziz Belkhadem entame sa carrière professionnelle en 1964 comme inspecteur des finances, puis instituteur. Dès 1972, le président Houari Boumédiène le nomme directeur adjoint aux relations internationales à la présidence de la République.

Au Parlement entre 1977 et 1992[1],[2],[3], il siège en tant que député FLN de la ville de Sougueur dans la Wilaya de Tiaret. En 1984, il fait voter le Code de la famille[4].

Il est nommé en 1988 vice-président de l'Assemblée populaire nationale avant d'en devenir le président en octobre 1990 après la démission de Rabah Bitat. Ses fonctions cessent avec la dissolution de l'Assemblée le .

De 1991 à 1997, il est membre du bureau politique du FLN et occupe à diverses reprises des postes ministériels : ministre des Affaires étrangères de 2000 à 2005 et ministre d'État et représentant personnel du président de la République de 2005 au . Au congrès du FLN de 2005, il est élu secrétaire général de ce parti.

Le , le président Abdelaziz Bouteflika le nomme chef du gouvernement pour succéder à Ahmed Ouyahia. Le , il est relevé de ses fonctions et est remplacé par le même Ahmed Ouyahia, tandis qu'il redevient ministre d'État, représentant personnel du président de la République. Le , il est reconduit au secrétariat général du Front de libération nationale (FLN). Contesté, il est destitué de sa fonction le [5]. Le , Bouteflika met fin par décret aux fonctions de Belkhadem en qualité de ministre d'État, conseiller spécial à la présidence de la République ainsi qu'à toutes ses activités en relation avec l'ensemble de structures de l'État. Il est également exclu du FLN[6].

AnnexesModifier

Voir aussiModifier