Abbaye de Fonthill

Manoir anglais construit par James Wyatt

L'abbaye de Fonthill (en anglaisFonthill Abbey), aussi connu sous le nom de Beckford Folly, est une grande maison de campagne néo-gothique construite entre 1796 et 1813 à Fonthill Gifford dans le Wiltshire, en Angleterre, par l'écrivain William Thomas Beckford et l'architecte James Wyatt.

Fonthill Abbey
Fonthill South West view edited.jpg
Présentation
Type
Style
Architecte
Construction
Commanditaire
Propriétaires
Patrimonialité
Monument classé de Grade II* (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Adresse
Coordonnées

Beckford emménagea à Fonthill Abbey en 1807, alors qu'elle n'était pas terminée. Le bâtiment n'était pas confortable du tout : soixante feux étaient nécessaires pour garder la maison sèche, si ce n'est chaude ; la plupart des chambres étaient aussi nues que des cellules monastiques, treize étaient dépourvues de fenêtre[1].

Vue en perspective de Fonthill Abbey
William Turner, 1799
Musée de Bolton (Grand Manchester)[2]

Il commanda au peintre William Turner une série de cinq aquarelles en 1799-1800, qui furent exposées à la Royal Academy en 1800. Aujourd'hui elles sont conservées dans une collection privée, au Musée des beaux-arts de l'Ontario à Toronto au Musée des beaux-arts de Montréal à la National gallery of scotland à Edimbourg et à la Whitworth Art Gallery de Manchester[3].

Ruiné par la chute des cours du sucre, Beckford vendit Fonthill Abbey en 1823 à John Farquhar (en), homme d'affaires écossais. En 1825, juste avant Noël, la grande tour octogonale s'écroula, détruisant un tiers de l'édifice. Farquhar mourut en 1826, et ce qui restait de la maison fut démoli[1].


Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) Bill Bryson, At home, Black swan, , p. 227
  2. Turner, Bolton
  3. Notice Turner, Tate Britain
  4. (en) John Rutter, Delineations of Fonthill Abbey, (lire en ligne)