Abbaye Sainte-Marie de Maumont

abbaye située en Charente, en France

Abbaye Sainte-Marie de Maumont
Vue de l'abbaye depuis l'hôtellerie.
Vue de l'abbaye depuis l'hôtellerie.

Ordre bénédictines
Fondation 1957
Diocèse Angoulême
Dédicataire Sainte-Marie
Site web http://www.maumont.com
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente
Commune Juignac
Coordonnées 45° 23′ 07″ nord, 0° 10′ 14″ est[1]
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Abbaye Sainte-Marie de Maumont
Géolocalisation sur la carte : Charente
(Voir situation sur carte : Charente)
Abbaye Sainte-Marie de Maumont

L'abbaye Sainte-Marie de Maumont est une abbaye bénédictine de femmes située à Juignac en Charente.

HistoireModifier

FondationModifier

Le château de Maumont fut acheté par les bénédictines de Saint-Jean-d'Angély, qui l'ont investi en 1957.

Évolution du statutModifier

C'est une abbaye de bénédictines qui compte plus de cinquante moniales. En 1996, elle a fondé le monastère de Sainte-Croix de Friguiagbé en Guinée Conakry.

ArchitectureModifier

Les bâtiments monastiquesModifier

 
Façade sud et tour du château.

C'est le château de Maumont datant des XIVe et XVe siècles qui a été modifié et agrandi. Le château de Maumont possède un portail est en tiers-point dans une tour carrée du XIVe siècle étrésillonnée de pilastres et ajouré d'une fenêtre à croisillon. Le corps d'habitation date du XVe siècle. La tour d'escalier est polygonale, coiffée d'un toit à pans et la porte en accolade est surmontée de pinacles[2].

L’église abbatialeModifier

C'est l'église moderne des bénédictines de Maumont.

 
L'intérieur de l'église.

ActivitésModifier

 
Bâtiments monastiques.

L'abbaye comporte une hôtellerie qui accueille pour des séjours et pour des retraites[3].

Les ateliers consistent un atelier de reliure[4].

La musique des offices est réalisée en collaboration avec le musicien Louis Thiry sur des paroles du poète Pierre Emmanuel pour le chœur des moniales[5].

Notes et référencesModifier

  1. « Carte IGN 1733 O » sur Géoportail (consulté le 27 juin 2016)..
  2. Jean-Hippolyte Michon (préf. Bruno Sépulchre), Statistique monumentale de la Charente, Paris, Derache, (réimpr. 1980), 334 p. (lire en ligne), p. 228
  3. Hôtellerie
  4. Atelier de reliure
  5. Boutique monastique

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :