Ouvrir le menu principal

Abbaye Notre-Dame de Donezan

abbaye française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Abbaye Notre-Dame.

Abbaye Notre-Dame de Donezan
Article à illustrer
Article à illustrer

Ordre Bénédictin (congrégation de Solesmes)
Abbaye mère Fontgombault
Gaussan
Fondation 2007
Diocèse Carcassone
Dédicataire Notre-Dame
Style(s) dominant(s) Roman
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Région Midi-Pyrénées
Département Ariège
Commune Carcanières
Coordonnées 42° 42′ 54″ nord, 2° 06′ 33″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Abbaye Notre-Dame de Donezan

Géolocalisation sur la carte : Midi-Pyrénées

(Voir situation sur carte : Midi-Pyrénées)
Abbaye Notre-Dame de Donezan

Géolocalisation sur la carte : Ariège

(Voir situation sur carte : Ariège)
Abbaye Notre-Dame de Donezan

L'abbaye Notre-Dame de Donezan[1] est une abbaye bénédictine de la congrégation de Solesmes[2] située dans le Donezan, à 1 350 m d’altitude, sur les communes de Carcanières et de Quérigut, dans le département de l’Ariège.

Sommaire

HistoriqueModifier

En 2005, la communauté de l’abbaye Notre-Dame de Gaussan commence à acheter un grand nombre de parcelles, adjacentes les unes aux autres, comprenant le plateau de Mourouscles et ses alentours.

Dès 2006, les moines bénédictins de Gaussan se relaient, quelques jours de suite et par petits groupes, pour camper sur place, afin de défricher le plateau et de construire deux bâtiments agricoles en bois. Une étable et une fromagerie sont installées dans un premier bâtiment. Malgré le froid et la neige de l’hiver, quatre moines restent en permanence sur les lieux et dorment sous des tentes et en caravane. Quand les températures sont basses, ils se réchauffent soit autour d’un feu, soit en s’activant vivement aux constructions. Dans un premier temps, ils vont chercher de l’eau à une source située à quelques kilomètres ; plus tard, un forage sera percé sur place.

En 2007, les premières vaches de race tarentaise arrivent dans le premier bâtiment et la production de fromage commence aussitôt. Un second bâtiment agricole voit également le jour. Ce second bâtiment est préparé pour accueillir le reste de la communauté, car il servira de monastère provisoire en attendant la construction d’une abbaye proprement dite.

Enfin, pour la fête de Pâques de 2008, toute la communauté se transfère dans le Donezan[3] et laisse seulement une petite permanence à Gaussan.

En 2012, une chapelle en bois[4] est construite à l’entrée du monastère pour les familles et les scouts. La communauté compte en 2017 une vingtaine de moines.

Construction de l'abbayeModifier

Les terrassements et les fondations de l’abbaye proprement dite sont commencés dès l’année 2007, mais en 2016 cette construction n’en est encore qu’à son commencement.

Les bâtiments de l'abbaye sont en cours de construction en juillet 2017[5].

Productions de l'abbayeModifier

LiturgieModifier

L'abbaye Notre-Dame de Donezan bénéficie de l'application du motu proprio Summorum Pontificum, elle dépend à ce titre de la commission Ecclesia Dei.

Elle utilise donc pour la liturgie de la forme extraordinaire du rite romain de l’Église catholique dit rite tridentin ou de Saint Pie V, ainsi la messe et les offices sont célébrés en latin et chantés en grégorien.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier