Abala Bose

Abala Bose
Lady Abala Bose.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
CalcuttaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
অবলা বসু et বসু বসুVoir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Université de Calcutta
Madras Medical College (en)
Bethune College
St. John's Diocesan Girls' Higher Secondary School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Père
Durga Mohan Das (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Sarala Roy (en)
Satish Ranjan Das (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Jagadish Chandra Bose (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Comité pour la présentation du drapeau national (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Prononciation

Abala, Lady Bose (8 août 1865 - 25 avril 1951) était une travailleuse sociale et féministe indienne. Elle était connue pour ses efforts en faveur de l'éducation des femmes et sa contribution à l'aide aux veuves.[1]

CarrièreModifier

Dans les années 1880, Abala Bose s'est vu refuser l'admission au Calcutta Medical College (en) car les femmes n'étaient pas encore acceptées dans cet établissement. Elle se rendit à Madras (aujourd'hui Chennai) en 1882 grâce à une bourse du gouvernement du Bengale pour étudier la médecine, mais dut abandonner en raison d'une mauvaise santé. En 1887, elle épouse le scientifique Jagadish Chandra Bose. Elle a accompagné son mari dans plusieurs voyages à l'étranger au cours des années suivantes[1].

Outre son travail d'éducatrice, Bose a été une féministe précoce. Écrivant dans le magazine anglais Modern Review (en), elle a soutenu que les femmes devraient recevoir une meilleure éducation, « non pas pour obtenir de meilleurs mariages pour nos filles [...] ni même parce que les services de la belle-fille peuvent être plus précieux dans la maison de son adoption, mais parce qu'une femme, comme un homme, est d'abord un esprit, et seulement en second lieu un corps physique[2] ».

Kamini Roy, qui a étudié avec elle à la Bethune School (en), a appris le féminisme d'elle. Lorsque son mari a été fait chevalier en 1916, elle est devenue Lady Bose.

Bose a été secrétaire du Brahmo Balika Shikshalaya (en) de 1910 à 1936. Elle est décédée le 26 avril 1951.

RéférencesModifier

  1. a et b Subodhchandra Sengupta, Sansad Bangali charitabhidhan. Vol. 1, Sahitya Samsad, (ISBN 81-85626-65-0 et 978-81-85626-65-9, OCLC 59521727, lire en ligne)
  2. Sukanta Chaudhuri, Calcutta, the living city, Oxford University Press, (ISBN 0-19-563696-1, 978-0-19-563696-3 et 0-19-563697-X, OCLC 34412913, lire en ligne)