Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Aaron Ramsey

Footballeur gallois
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ramsey.

Aaron Ramsey, né le à Caerphilly (Pays de Galles), est un footballeur international gallois qui évolue au poste de milieu de terrain à Arsenal.

Aaron Ramsey
AaronramseyEC11.jpg
Ramsey sous les couleurs d'Arsenal en 2012.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Angleterre Arsenal FC
Numéro 8
Biographie
Nom Aaron James Ramsey
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Britannique
Nat. sportive Drapeau : Pays de Galles Galloise
Naissance (26 ans)
Lieu Caerphilly (Pays de Galles)
Taille 1,78 m (5 10)
Période pro. Depuis 2007
Poste Milieu de terrain
Pied fort Ambidextre
Parcours junior
Saisons Club
1999-2007 Drapeau : Pays de Galles Cardiff City
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2007-2008 Drapeau : Pays de Galles Cardiff City 022 00(2)
2008- Drapeau : Angleterre Arsenal FC 301 0(48)
2010-2011 Drapeau : Angleterre Nottingham Forest 005 00(0)
2011 Drapeau : Pays de Galles Cardiff City 006 00(1)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2005-2008 Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles -17 ans 015 00(2)
2007-2009 Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles espoirs 012 00(2)
2008- Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles 049 0(13)
2012 Drapeau : Royaume-Uni Grande-Bretagne 005 00(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 13 septembre 2017

Après avoir été formé à Cardiff City où il signe son premier contrat professionnel en 2007, il est transféré à Arsenal durant l'été 2008.

Ramsey est sélectionné en équipe du pays de Galles espoirs dès l'âge de 16 ans et devient rapidement un élément-clé de la sélection A dirigée par Gary Speed, qui le nomme capitaine en 2011. Il perd cependant le capitanat au profit d'Ashley Williams en octobre 2012.

Aaron Ramsey permet à Arsenal de gagner plusieurs titres dont la FA Cup 2014 et 2017 en marquant dans la finale des deux éditions au stade mythique qu'est Wembley. Il permet aussi à Arsenal avec son but de gagner le Community Shield en 2014 contre Manchester City.

Franck Lampard et Steven Gerrard considèrent qu'il est aujourd'hui le meilleur milieu box to box en Angleterre.

Sommaire

BiographieModifier

Avant de se consacrer au football, Aaron Ramsey était un joueur de rugby à XIII assez doué. Il évoluait au poste d'ailier pour le Caerphilly RFC, où il fut approché par les recruteurs du St Helens RFC après l'opposition des deux équipes jeunes[1].

Formation à Cardiff CityModifier

Aaron Ramsey signe à Cardiff City à l'âge de huit ans. Il fait ses débuts en équipe première le , à l'âge de 16 ans et 124 jours, devenant le plus jeune joueur de l'histoire de Cardiff City à disputer une rencontre officielle[2]. En décembre 2007, il signe son premier contrat professionnel en faveur du club gallois[3].

Ramsey débute la finale de la Coupe d'Angleterre en 2008 en tant que remplaçant. Il entre à la place de Peter Whittingham à la 61e minute de jeu et devient ainsi, à 17 ans et 143 jours, le deuxième plus jeune footballeur à jouer une finale de Coupe d'Angleterre[4], derrière l'Anglais Curtis Weston de Millwall en 2004 (24 jours de moins). Après avoir impressionné lors des matchs de coupe en 2008, Ramsey est annoncé à Manchester United[5], Newcastle United ou encore à Everton.

ArsenalModifier

 
Aaron Ramsey sous le maillot d'Arsenal

Le Gallois signe finalement à Arsenal le , pour 6,3 millions d'euros[6].

Le , il fait ses débuts en Premier League en entrant à la 81e minute du match face aux Blackburn Rovers (victoire 4-0). Lors de ce match, il signe une passe décisive pour Emmanuel Adebayor. Dix jours plus tard, il récidive en délivrant deux passes décisives, dont une talonnade pour son coéquipier Nicklas Bendtner lors du match de League Cup opposant Arsenal à Sheffield United (victoire 6-0). Il marque son premier but avec les Gunners le 21 octobre suivant en Ligue des champions contre Fenerbahçe, vingt minutes après être entré sur la pelouse (victoire finale 5-2). Il devient ainsi le cinquième plus jeune buteur de l'histoire de la compétition[7].

Le , lors de la rencontre opposant les Gunners à Stoke City, Ramsey est victime d'un terrible tacle de Ryan Shawcross qui lui brise le tibia. Il est évacué du terrain sous assistance respiratoire. Shawcross est immédiatement expulsé et sort en pleurs en comprenant la gravité de son geste. Le jeune milieu gallois souffre d'une double fracture tibia-péroné à la jambe droite et est opéré immédiatement après le match[8]. Il est absent des terrains pour la fin de la saison 2009-2010 et ne reprend le chemin des terrains qu'en novembre 2010[9].

Prêts à Nottingham Forest puis à Cardiff CityModifier

Rétabli et barré par une concurrence féroce dans le club londonien, Ramsey est prêté en novembre 2010 à Nottingham Forest, formation de deuxième division anglaise, jusqu'en janvier 2011. Un prêt de courte durée qui permet au jeune Gallois de gagner du temps de jeu.

Le , il est prêté pour un mois au club gallois de Cardiff City, dans lequel il signe son retour[10]. Selon Ramsey, « c'était le bon moment pour revenir, jouer quelques matchs et aider Cardiff à prendre quelques points pour revenir au sommet du championnat[11]. » En raison de l'engouement que suscite le retour de Ramsey dans son club formateur, l'entraîneur du club, Dave Jones indique que le prêt d'un mois pourrait être prolongé jusqu'à la fin de la saison[12]. Cependant, Ramsey déclare peu de temps après son désir de retourner à Arsenal dès que possible pour s'imposer dans l'équipe première[13].

Presque un an jour pour jour après sa grave blessure, Ramsey inscrit son premier but depuis son retour à la compétition le à l'occasion du match Cardiff City-Leicester City (victoire 2-0), indiquant après le match avoir le sentiment de revenir à son meilleur niveau[14].

Retour à ArsenalModifier

 
Aaron Ramsey en Ligue des champions

De retour à Londres, l'entraîneur des Gunners Arsène Wenger confirme que Ramsey est prêt pour la Premier League[15]. Il retrouve les terrains avec Arsenal le en entrant en seconde période lors du quart de finale de la Coupe d'Angleterre face à Manchester United (défaite 2-0)[16]. C'est également contre les Red Devils que Ramsey, servi par son coéquipier Robin van Persie, offre d'un plat du pied la victoire à son équipe lors de la 35e journée de championnat (1-0)[17]. Durant la saison 2013-2014, il explose enfin au plus haut niveau et devient un joueur clé du milieu de terrain des "Gunners". Il inscrit autant de buts en 15 matchs que tout au long de sa carrière depuis son arrivée, 5 ans auparavant. Il marque notamment 8 buts en championnat, dont un sur une superbe frappe en pleine lucarne à 25 mètres contre Liverpool sur un service de Mesut Özil, en (seulement) 13 journées et inscrit également un but très important contre le Borussia Dortmund lors de la 4e journée de la Ligue des champions. Il remporte d'ailleurs le trophée de "joueur du mois" en Barclays Premier League du mois de septembre 2014. Le 30 novembre, lors de la 13e journée de Barclays Premier League, il inscrit un doublé face à son ancienne équipe de Cardiff City. Le 17 mai 2014 il remporte son premier trophée, la FA Cup sur le score de 3-2 face à Hull City en étant élu homme du match et offrant la victoire au sien lors des prolongations. Ramsey marque le deuxième but de la rencontre face Manchester City et remporte son deuxième trophée avec Arsenal le Community Shield (victoire 3-0). Lors de cette même saison il remporte une 2e FA Cup en battant Aston Villa sur le score de 4-0. Il profite du Community Shield 2014 pour glaner un 4e titre avec les Gunners en l'emportant 1-0 contre Chelsea.

En sélectionModifier

 
Aaron Ramsey avec la sélection galloise espoirs en 2008.

Après avoir disputé onze rencontres avec l'équipe du pays de Galles espoirs, Aaron Ramsey dispute son premier match avec l'équipe A le , lors d'un match amical face au Danemark (victoire 1-0). Il marque son premier but international sur coup-franc lors du match de qualification à la Coupe du monde 2010 contre le Liechtenstein le [18].

Le , à tout juste vingt ans, il est nommé capitaine de l'équipe nationale du pays de Galles par Gary Speed, en vue du match de qualification à l'Euro 2012 contre l'Angleterre. Il devient ainsi le plus jeune capitaine du pays de Galles de l'histoire[19]. Après le décès de Gary Speed survenu brusquement le , et les semaines qui suivent sans que la Fédération galloise ne nomme un remplaçant, il prend la parole au mois de janvier suivant pour critiquer l'organisation qui ne consulte aucun joueur de la sélection sur cette question[20]. Chris Coleman est finalement désigné nouveau sélectionneur du pays de Galles. Il indique quelques jours plus tard son intention de laisser le brassard de capitaine à Ramsey, disant au sujet de son choix : « Quand Gary [Speed] lui a donné le brassard, je me suis vraiment dit : « C'est un risque parce qu'il est très jeune » et « Est-ce que ça va freiner sa progression ? » Mais aujourd'hui je pense que c'était une brillante idée de Gary parce que cette décision l'a vraiment fait grandir[21]. »

Le , Ramsey fait partie des 18 joueurs sélectionnés par Stuart Pearce pour disputer les Jeux olympiques de Londres avec la Grande-Bretagne[22].

Le , le sélectionneur national Chris Coleman décide de nommer Ashley Williams capitaine des Dragons au détriment de Ramsey[23]. Il est, avec Gareth Bale, le leader des gallois qui n'ont malheureusement pas un assez bon effectif pour se qualifier pour le Mondial 2014 au Brésil. En revanche, ils parviendront à finir 2e de leur poule des éliminatoires de l'Euro 2016 synonyme de qualification directe pour cette compétition.

Lors de l'Euro 2016, il joue un rôle fondamental dans l'excellent parcours du Pays de Galles, qui atteint les demi-finales de la compétition. Il réalise en effet un excellent Euro, fait partie de l'équipe-type du tournoi, inscrit un but et finit surtout meilleur passeur de la compétition avec 4 passes décisives. Il est suspendu au cours de la demi-finale qui voit son équipe s'incliner face au Portugal (2-0).

AnecdoteModifier

Aaron Ramsey fait parler de lui lorsque, en 2011, ses buts précédent à chaque fois la disparition de personnes célèbres. Ainsi, après un but le 1er mai 2011 but face à Manchester United, Oussama ben Laden est exécuté le lendemain. Steve Jobs s'éteint des suites d'un cancer trois jours après un but face à Tottenham. Son but du 19 octobre 2011 face à l’OM coïncidera avec le décès de Mouammar Kadhafi le lendemain. Whitney Houston mourra quelques heures après un but face à Sunderland, le 11 février 2012. Le 30 novembre 2013, après un but face à Cardiff City, Paul Walker trouve la mort dans un accident de voiture. Le 10 août 2014, Aaron Ramsey marque un but contre le Community Shield, la veille du suicide de l'acteur Robin Williams[24],[25]. Le 23 août 2014, Aaron Ramsey marque face à Everton, et le lendemain c'est l'acteur Richard Attenborough qui trouve la mort. Le 9 janvier, il marque de nouveau, la veille de la mort de David Bowie[26]. L'acteur Alan Rickman est décédé le jour ayant suivi son inscription d'un but contre le club de Liverpool[27]. Son but face à Tottenham le 5 mars 2016 survient une journée avant le décès de l'ex Première Dame des États-Unis, Nancy Reagan. Enfin, il ne marque qu'un but avec Arsenal sur la saison 2016-2017, le 21 mai 2017, face à Everton, mais ce but précède de 24 heures le décès du champion du monde de Moto GP Nicky Hayden. Le 19 juillet 2017, Il marque contre Le Bayern Munich lors de l'International Champions Cup, la veille du suicide du chanteur de Linkin Park Chester Benningtion. Ces faits lui ont valu le surnom de « Starkiller » dans les vestiaires d'Arsenal.[28],[29]

Style de jeuModifier

Milieu de terrain polyvalent, Ramsey est le joueur que tout entraîneur souhaite dans son effectif. Très à l'aise techniquement, notamment dans ses contrôles et ses passes, il ne possède pas de qualités remarquables, mais sa vision et sa compréhension du jeu font de lui l'un des meilleurs milieux de terrain d'Angleterre. Toujours lucide quelle que soit la situation, il est d'une très grande efficacité offensive. Sa capacité d'appels dans la surface est une des meilleures d'Europe.

StatistiquesModifier

Statistiques de Aaron Ramsey au 11 juin 2017[30],[31]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
  Pays de Galles Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
2006-2007   Cardiff City Championship 1 0 0 0 0 0 0 0 0 - - - - - - - - - - 1 0 0
2007-2008   Cardiff City Championship 15 1 3 5 1 0 1 0 0 - - - - - - - - - - 21 2 3
Sous-total 16 1 3 5 1 0 1 0 0 - - - - - - - - - - 22 2 3
2008-2009   Arsenal FC PL 9 0 1 4 0 0 3 0 2 - - - C1 6 1 0 6 0 0 28 1 3
2009-2010   Arsenal FC PL 18 3 3 2 1 0 3 0 0 - - - C1 6 0 1 5 2 1 34 6 5
2010-2011   Arsenal FC PL 7 1 0 1 0 0 0 0 0 - - - C1 0 0 0 3 1 0 11 2 0
2011-2012   Arsenal FC PL 34 2 4 3 0 1 0 0 0 - - - C1 7 1 1 7 2 0 51 5 6
2012-2013   Arsenal FC PL 36 1 2 4 0 0 0 0 0 - - - C1 7 1 0 5 1 0 52 3 2
2013-2014   Arsenal FC PL 23 10 8 2 1 0 1 0 0 - - - C1 8 5 1 4 2 0 38 18 9
2014-2015   Arsenal FC PL 29 6 6 3 0 0 1 0 0 1 1 1 C1 7 3 1 4 1 1 45 11 9
2015-2016   Arsenal FC PL 31 5 4 2 1 0 1 0 0 1 0 0 C1 5 0 1 10 2 4 50 8 9
2016-2017   Arsenal FC PL 23 1 4 4 3 0 1 0 0 - - - C1 4 0 1 3 1 0 35 5 5
Sous-total 210 29 32 25 6 1 10 0 2 2 1 1 - 50 11 6 47 12 6 344 59 48
2010-2011   Nottingham Forest (prêt) Championship 5 0 0 0 0 0 - - - - - - - - - - - - - 5 0 0
2010-2011   Cardiff City (prêt) Championship 6 1 1 0 0 0 - - - - - - - - - - - - - 6 1 1
Sous-total 11 1 1 0 0 0 - - - - - - - - - - - - - 11 1 1
Total sur la carrière 237 31 36 30 7 1 11 0 2 2 1 1 - 50 11 6 47 12 6 377 62 52

Buts internationauxModifier

PalmarèsModifier

En clubModifier

Distinctions personnellesModifier

Notes et référencesModifier

RéférencesModifier

  1. (en) David Williams, « Rambo could have been RL star », WalesOnline, .
  2. (en) « Jones hails record-breaker Ramsey », BBC Sport, .
  3. (en) « Ramsey pens professional contract », BBC Sport, .
  4. (en) « Cardiff resigned to losing record-breaking Ramsey after a last waltz at Wembley », sur guardian.co.uk, (consulté le 12 février 2012)
  5. (en) Terry Phillips, « Fergie in for £5m rated Aaron Ramsey », WalesOnline, .
  6. Aaron Ramsey signe à Arsenal sur Sport.fr, le .
  7. « Aaron Ramsey, un talent à l'état pur », sur gunners.fr (consulté le 25 mai 2015).
  8. « Opération réussie pour Ramsey », sur www.lequipe.fr, (consulté le 3 juin 2010)
  9. « Ramsey prend son temps », Eurosport.fr, 14 octobre 2010.
  10. (en) « Cardiff complete Aaron Ramsey loan deal from Arsenal », BBC, 22 janvier 2011.
  11. (en) Steve Tucker, « Aaron Ramsey: Right time to return to Cardiff City », Wales Online, 24 janvier 2011.
  12. (en) « Aaron Ramsey could stay at Cardiff until end of season », Wales Online, 22 janvier 2011.
  13. (en) Steve Tucker, « Ramsey rules out extending his loan deal at City », Wales Online, 28 janvier 2011.
  14. (en) « Cardiff City star Aaron Ramsey feels close to best form », BBC Sport, 22 février 2011.
  15. (en) Chris Wathan, « Aaron Ramsey boost for Wales », Wales Online, 4 mars 2011.
  16. (en) « Man Utd 2-0 Arsenal », compte rendu du match, BBc Sport, 12 mars 2011.
  17. (en) Richard Williams, « Aaron Ramsey shines for Arsenal against Manchester United », The Sport Blog, in The Guardian, 1er mai 2011.
  18. (en) Gary Jacob, « Ramsey’s rocket settles Wales nerves », Times Online, .
  19. (en) « Ramsey to captain Wales », Skysports, .
  20. (en) « Wales captain Aaron Ramsey criticises FAW for not consulting players over Gary Speed replacement », Wales Online, 10 janvier 2012.
  21. (en) « Ramsey to keep Wales captaincy », Skysports.com, 22 janvier 2012.
  22. Giggs aux JO, francefootball.fr, 2 juillet 2012.
  23. (en) Ashley Williams has replaced Aaron Ramsey as Wales captain, skysports.com, 5 octobre 2012.
  24. http://www.football.fr/divers/articles/le-retour-de-la-malediction-ramsey-598225/
  25. http://www.lessentiel.lu/fr/sports/football/story/11896380
  26. « L'essentiel Online - La malédiction de Ramsey fait une nouvelle victime - Insolites », sur L'essentiel (consulté le 14 janvier 2016)
  27. « Alan Rickman, nouvelle victime de la malédiction d'Aaron Ramsey | www.directmatin.fr », sur www.directmatin.fr (consulté le 14 janvier 2016)
  28. (it) Simona Marchetti, « Ramsey, macabra statistica Se segna muore un vip », sur gazzetta.it,
  29. (it) « Robin Williams e la maledizione di Ramsey: lui segna e muore un vip », sur gazzetta.it,
  30. (en) Aaron Ramsey sur soccerbase.com.
  31. « Statistiques de Aaron Ramsey », sur footballdatabase.eu

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :