A Girl Walks Home Alone at Night

film de Ana Lily Amirpour, sorti en 2014
A Girl Walks Home Alone at Night
Titre original دختری در شب تنها به خانه می رود
Dokhtari dar šab tanhâ be xâne miravad
Réalisation Ana Lily Amirpour
Scénario Ana Lily Amirpour
Acteurs principaux
Sociétés de production SpectreVision
Logan Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Fantastique
Horreur
Durée 99 minutes
Sortie 2014

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

A Girl Walks Home Alone at Night (en persan : دختری در شب تنها به خانه می رود, Dokhtari dar šab tanhâ be xâne miravad) est un film fantastique américain écrit et réalisé par Ana Lily Amirpour, sorti en 2014.

Premier long métrage d'Amirpour, il s'agit de l'adaptation du court métrage du même nom réalisé par cette réalisatrice, lauréat du prix du meilleur court métrage du festival Noor du film iranien (en) de Los Angeles en 2012.

Il a la particularité d'être tourné en noir et blanc et en persan, et a été présenté au festival du film de Sundance 2014 dans la sélection « NEXT[1] ».

SynopsisModifier

La ville fantôme de Bad City en Iran empeste la mort et la solitude. Ses habitants ne savent pas qu'ils sont suivis par un vampire.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

AccueilModifier

Le film est particulièrement bien accueilli. Il obtient 93 % de critiques positives d'après l'agrégateur Rotten Tomatoes avec le consensus suivant : « A Girl Walks Home Alone at Night mélange des éléments très conventionnels dans quelque chose de brillant et d'original, et révèle la réalisatrice et scénariste Ana Lily Amirpour[2] »[3]. Metacritic affiche 78 / 100 critiques positives[4].

Variety écrit que « l'audacieux premier film d'Ana Lily Amirpour est une romance de vampires rusée se déroulant dans un enfer iranien fictif[5],[6] » ; The Hollywood Reporter salue le film et ajoute que « ce film morose et magnifique à la fois se concentre finalement plus sur l'atmosphère et les émotions que sur la narration, et c'est aussi bien ainsi[7],[8] ». Le site Indiewire accorde au film la note de A- : « regarder A Girl Walks Home Alone at Night vous donne l'impression que vous assistez à quelque chose d'emblématique et d'important[9],[10]. » Le webzine Salon.com le qualifie de « meilleure découverte de l'année[11]. »

DistinctionsModifier

RécompensesModifier

SélectionsModifier

NominationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) BROOKS BARNES, « A Sundance Lineup Laced With Race, Horror and Family Turmoil », The New York Times, (consulté le 21 novembre 2014)
  2. Citation originale : « A Girl Walks Home Alone at Night blends conventional elements into something brilliantly original -- and serves as a striking calling card for writer-director Ana Lily Amirpour. »
  3. (en) « A Girl Walks Home Alone at Night (2014) », sur Rotten Tomatoes (consulté le 21 novembre 2014)
  4. (en) « A Girl Walks Home Alone at Night », sur Metacritic (consulté le 21 novembre 2014)
  5. Citation originale : « Ana Lily Amirpour's auspicious debut feature is a sly, slinky vampire romance set in an imaginary Iranian underworld. »
  6. (en) Guy Lodge, « Sundance Film Review: A Girl Walks Home Alone at Night », Variety, (consulté le 21 novembre 2014)
  7. Citation originale : « This moody and gorgeous film is finally more about atmosphere and emotions than narrative -- and none the worse for it. »
  8. (en) Boyd van Hoeij, « A Girl Walks Home Alone at Night: Sundance Review », The Hollywood Reporter, (consulté le 21 novembre 2014)
  9. Citation originale : « Watching A Girl Walks Home At Night, you get the impression that you're witnessing something iconic and important unfold before you. »
  10. (en) Drew Taylor, « New Directors/New Films Review: A Girl Walks Home Alone At Night Is A New Vampire Classic », Indiewire, (consulté le 21 novembre 2014)
  11. (en) Andrew O'Hehir, « A Girl Walks Home Alone at Night: The black-and-white, feminist Iranian vampire western you’ve been waiting for », Salon, (consulté le 21 novembre 2014)

Liens externesModifier