AK 630
Image illustrative de l'article AK-630
AK 630 M
Présentation
Pays Drapeau de l'URSS Union soviétique
Type Semi-automatique
Automatique
Munitions 30 mm
Fabricant Tula arms
Période d'utilisation 1963
Poids et dimensions
Masse (non chargé) 1 850 kg
Masse (chargé) 42 265 kg (avec munitions)
Longueur(s) 1 629 mm
Longueur du canon 415 mm
Caractéristiques techniques
Portée maximale 8 100 m
Portée pratique 4 000 m
Cadence de tir 83 coups par seconde
5000 coups par minute
Vitesse initiale 900 m/s
Capacité 2 000 cartouches
Variantes AK630M, AK-306, AK-630M1-2

AK-630 (Système d'arme rapproché ou en anglais CIWS : Close-in weapon system) est un système de défense anti-aérien automatique d'origine soviétique. Il s'agit d'un canon rotatif à 6 tubes de 30 mm de type Gatling contenu dans une tourelle navale. Le système est développé par Tula arms en URSS. Le système AK-630 est monté sur une tourelle guidée par le système de guidage radar et électro-optique MR-123-02.

L'utilisation initiale et principale de ce système est la défense anti-missile antinavire, il peut être également utilisé contre des objets plus ou moins volumineux allant des mines flottantes, embarcations légères, des hélicoptères, avions, drones jusqu'à un objet de la taille d'un obus de mortier à courte portée.

DescriptifModifier

 
AK-630 ouvrant le feu depuis une installation terrestre.

Le AK-630 fait partie du système A-123-Vympel-A comprenant un canon, un radar, une optique et un système de contrôle TV. Le système de contrôle MR-123-02 peut contrôler 2 canons simultanément. Le système est automatique et ne requiert aucune action humaine, il peut être contrôlé manuellement par un homme si le système de visée est défaillant ou pour tirer sur des cibles terrestres.

Le AK-630 consiste en une tourelle rotative 2 axes contenant : un canon gatling GSh-6-30 de 30 mm et un conteneur de munitions de 2 000 obus (ce qui permet de tirer pendant 24 secondes, à 5 000 coups/minute).

HistoriqueModifier

CaractéristiquesModifier

  • canon : GSh-30k
  • système de guidage : MR-123-02
  • Calibre : 30 mm
  • Vélocité : 900 m/s
  • Cadence de tir : 83 coups par seconde (5 000 coups par minute)
  • Portée :
    • pratique : 4 000 m
    • Portée maximale : 8 100 m
  • Champs de tir
    • élévation : -12° / +80°
    • cotés : - 180° / +180°
  • Quantité de munitions embarquées : 2 000 obus (en soute sous la tourelle)
  • Espérance de tir : 1 680 obus
  • Vitesse de rotation de la tourelle :
    • Axe Z : 70°/s
    • Axe X : 50°/s
  • Poids :
    • Système : 9 114 kg (tourelle + radar + canon)
    • Canon : 1 918 kg
    • Obus : 765 g

NaviresModifier

Le système AK630 est installé sur les navires suivants :

Pays utilisateursModifier

Anciens utilisateursModifier

VariantesModifier

Le système AK630 a été réutilisé sur plusieurs types de canons :

AK306Modifier

Version allégée de la tourelle pour équiper les navires à faible déplacement de la flotte russe (aéroglisseur, ékranoplane). La différence des deux systèmes se situe dans l'alimentation des tourelles, l'AK-306 utilisant de l'électricité à l'encontre de l'AK-630 utilisant les gaz de recul de l'affût (pas les gaz d'échappement du bord!).

AK630M1-2 RoyModifier

Il s'agit d'une tourelle sur laquelle deux canons sont placés l'un au-dessus de l'autre. Les canons sont les mêmes que le AK630 (6 tubes rotatifs 30 mm). Ce système expérimental a été testé sur le patrouilleur hydroptère lance-missile de classe Matka P-44 (Projet 206.6) mais n'a jamais été lancé en production.

CADS-N-1 KashtanModifier

 
Système Kashtan sans ses missiles.

Dernière évolution en date du système surtout destiné à l'export, le CADS-N-1 Kashtan est un affût double couplé à une batterie de missile sol-air à courte portée 9M311 équipant, entre autres, les croiseurs nucléaires de classe Kirov.

Il a une cadence de 10 000 coups par minute et la capacité de tirer 8 missiles, .

GalerieModifier

 
AK-630M
 
2 AK-630M sur le croiseur Marshal Ustinov (classe Slava) en bas à droite de l'image.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :