A. G. Street

écrivain britannique

Arthur George Street, né le à Wilton dans le Wiltshire et mort le , est un écrivain et fermier anglais qui publiait sous le nom de A. G. Street. Ses livres étaient publiés par Faber and Faber. Son livre le plus connu est Farmer's Glory qui raconte sa vie au Canada et son retour dans le Wiltshire.

A. G. Street
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
Nationalité
Formation
Dauntsey's School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité

Biographie et œuvreModifier

Fils d'un fermier du Wiltshire, Street naît à la ferme de Ditchampton à Wilton (Wiltshire), près de Salisbury, ferme qu'il reprendra plus tard. Il suit ses études à la Dauntsey's School, où l'agriculture fait partie du programme, et quitte l'école en 1907 à l'âge de seize ans. Il apprend le métier auprès de son père[1], plus tard il écrit : « Je n'ai pas effectué à vrai dire beaucoup de travail laborieux, mais mon père m'a fait faire chaque tâche de la ferme à un moment ou à un autre afin que je puisse, à partir de mes connaissances personnelles, être en mesure d'estimer si un homme travaillait bien ou mal à un moment donné. C'est beaucoup plus âgé que j'ai réalisé tout ce que j'avais appris au cours des premières années après avoir quitté l'école[2] ».

Ensuite, Street a passé quelques années à travailler dans une ferme au Canada, et est arrivé à Winnipeg en 1910. Il y a appris une forme d'agriculture plus extensive que celle qu'il connaissait chez lui[3].

Avant tout agriculteur, Street a commencé à s'essayer à l'écriture pour compléter son revenu agricole sévèrement réduit par la baisse des prix due à la Grande Dépression agricole des années 1920 et 1930[1]. Il continue son métier de fermier après être devenu un auteur populaire. Il décrit la vie rurale du sud de l'Angleterre sans l'idéaliser et son usage du dialecte renforce l'imagerie rurale qu'il dépeint[4]. Ses livres sont des romans basés sur la vie des communautés rurales du Wiltshire et comprennent certains faits autobiographiques. Son livre Strawberry Roan est adapté au cinéma en 1945[5]. Une étude de 2006 le distingue avec George Sturt, Adrian Bell, Henry Williamson, W. H. Hudson, H. J. Massingham, H. V. Morton, Constance Holme et Mary Webb[6].

Il a tenu pendant trente ans une chronique pour l'hebdomadaire le Farmers Weekly[7]. Il a fait de nombreuses émissions radiophoniques par exemple pour l'émission The Brains Trust et d'autres émissions de la BBC. Il était membre de l'Empire Poetry League.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il sert dans la Home Guard, et il lui est arrivé une fois de participer à des recherches pour trouver un parachutiste allemand manquant[8].

Street a été le sujet d'une émission de radio par le poète Sean Street[9] en 1994.

FamilleModifier

La sœur de Street, Dorothea Street, est elle-aussi écrivain, son livre pour enfants The Dog-Leg Garden ayant été publié en 1951. Son autre sœur, Fanny Street, est la fondatrice du Hillcroft College.

Sa fille Pamela Street, femme de lettres et poétesse, écrivit une biographie de Street, My Father A. G. Street (1969).

LivresModifier

  • Farmer's Glory (1932), nouvelle édition chez Little Toller Books, 2017
  • Strawberry Roan (1932)
  • Country Days: a series of broadcast talks (1933)
  • Land Everlasting (1934)
  • Thinking Aloud (1934)
  • The Endless Furrow (1934)
  • Country Calendar (1935)
  • To be a Farmers Boy (1935)
  • The Gentlemen of The Party (1936)
  • MoonRaking (1936)
  • Farming England (1937)
  • Already Walks To-Morrow (1938)
  • Hedge Trimmings (1938)
  • Farming - how to begin (1939)
  • A Year of My Life (1939)
  • A Crook in the Furrow (1940)
  • Round the Year on a Farm (1941)
  • Wessex Wins (1941)
  • Harvest by Lamplight (1941)
  • From Dusk to Dawn (1942)
  • Hitler's Whistle (1943)
  • Ditchampton Farm (1946)
  • Holdfast (1946)
  • England today in Pictures (1949)
  • Landmarks (1949)
  • In His own Country (1950)
  • Wheat and Chaff (1950)
  • Shameful Harvest (1952)
  • Feather Bedding (1954)
  • Kittle Cattle (1954)
  • Master of None (1956)
  • Sweetacres (1956)
  • Bobby Bocker (1957)
  • Coopers Crossing (1962)
  • Fair Enough (1962), paru sous le nom de James Brian
  • Fish and Chips (1964)
  • Johnny Cowslip (1964)

AutresModifier

RéférencesModifier

  1. a et b (en) Pamela Street, My Father A. G. Street (1969)
  2. (en) Farmer's Glory, édition de 1959, p. 40
  3. (en) John Bowle, The Imperial Achievement: The Rise and Transformation Of The British Empire (1977), p. 406
  4. (en) Sonya O. Rose, Which People's War?: National Identity and Citizenship in Britain, 1939-1945, p. 201 (2003)
  5. (en) Strawberry Roan sur imdb.com
  6. (en) Paul Brassley, Jeremy Burchardt, & Lynne Thompson, The English Countryside Between the Wars: Regeneration or Decline? (2006), p. 4
  7. (en) Matthew Naylor, « FW 75: The enduring appeal of AG Street », Farmers Weekly (consulté le 9 décembre 2020).
  8. (en) Angus Calder, The People's War; Britain, 1939–1945 (New York: Pantheon Books, 1969), p. 152
  9. (en) Sean Street, The Dymock poets (1994), p. 168

Liens externesModifier