Aetosauria

ordre éteint d'archosauriens
(Redirigé depuis Aétosaure)

Stagonolepididae · Étosaures

Les Aetosauria ou Étosaures (ce qui signifie « lézard aigle », ἀετός/aetos : aigle et σαυρος/sauros : lézard) forment un ordre fossile de reptiles diapsides herbivores, qui connut une brève période de prospérité au Trias supérieur.

Ce sont des crurotarsiens, comme les actuels crocodiles. Leur morphologie est d'ailleurs proche de celle des crocodiles. Tous les étosaures appartiennent à la famille des Stagonolepididae. On en distingue deux sous-familles : les Desmatosuchinae et les Aetosaurinae, distinction fondée principalement sur des différences dans la morphologie des plaques osseuses dans les deux groupes. Plus de 20 genres d'étosaures ont été décrits, et récemment, il y a eu une controverse concernant la description de certains de ces genres.

On a découvert des fossiles d'étosaures en Europe, Amérique du Nord et du Sud, Afrique et Inde. Comme leurs plaques osseuses ont souvent été préservées et sont abondantes dans certains sites, les étosaures servent aussi de fossiles stratigraphiques pour les tétrapodes du Trias. Nombre d'entre eux avaient de larges aires de répartition géographique, mais leurs périodes stratigraphiques ont été relativement courtes. Par conséquent, la présence d'un étosaure particulier peut dater précisément le site où il est trouvé.

Les premiers restes d'étosaures ont été mis au jour au début du XIXe siècle, mais les tout premiers restes ont été décrits comme des écailles de poisson. Les étosaures ont été plus tard reconnus comme des parents des crocodiles, les premiers paléontologues les considérant comme des charognards semi-aquatiques. Ils sont maintenant considérés comme ayant été des animaux entièrement terrestres. Certaines formes ont des caractéristiques qui peuvent avoir été des adaptations pour creuser pour trouver leur nourriture. Il y a aussi des indices[Lesquelles ?] selon lesquelles certains étosaures, sinon tous, faisaient un nid.

Description

modifier

Les étosaures étaient protégés par une lourde cuirasse composée de plaques osseuses (ostéodermes), dotée de pointes. Ils possédaient parfois deux longues épines sur les côtés, pour se défendre des prédateurs comme les Rauisuchia ou les premiers dinosaures. Ces herbivores possédaient un museau particulièrement performant qui leur permettait d'extraire facilement les racines du sol. C'est peut-être grâce à cet avantage qu'ils purent se développer rapidement. La tête était plutôt petite comparée au corps massif, cela est particulièrement visible chez le genre Stagonolepis. Les pattes des étosaures sont semblables à celles des phytosaures et des crocodylomorphes de la même période : l'articulation de la cheville était complexe et permettait en plus du simple mouvement de charnière, une rotation du pied. Le plus connu d'entre eux est Desmatosuchus, d'environ 5 mètres de long et 1,50 mètre au garrot.

Évolution

modifier

L'un des plus anciens genres connus, Aetosaurus, vivait au Norien. Au Carnien, on connaît un autre genre, le Coahomasuchus d'environ 1 mètre de long. Apparurent ensuite des étosaures plus grands, comme le Typothorax de 3 mètres de long, dont le corps était semblable à celui des tortues. D'autres enfin se dotèrent de grandes épines sur les épaules, comme le Desmatosuchus, qui atteignait 5 mètres de long.

Répartition

modifier

Les fossiles d'étosaures ont été retrouvés en Écosse, en Allemagne, au Groenland, aux États-Unis, ainsi qu'en Argentine et à Madagascar. L'armure et ses ostéodermes sont généralement bien conservés. La distribution géographique des étosaures est vaste mais ces reptiles n'occupent qu'une faible épaisseur stratigraphique, signe que cet ordre n'a pas perduré longtemps.

Genre Statut Âge Lieu Unité Notes Images

Acaenasuchus

Possible synonyme junior Norien

  USA

Groupe de Chinle

Peut-être un jeune Desmatosuchus haplocerus[1]

Acompsosaurus

Nomen dubium Fin du Trias

  USA

Formation de Chinle

Un étosaure dont le nom signifie « lézard robuste » et qui pourrait être un synonyme junior de Stagonolepis

 

Adamanasuchus

Valide Carnien

  USA

Formation de Chinle

Aetobarbakinoides[2]

Valide Carnien-Norien

  Brésil

Formation de Santa Maria

Aetosauroides

Possible synonyme junior Carnien

  Argentine
  Brésil

Formation d'Ischigualasto
Formation de Santa Maria

Possible synonyme junior de Stagonolepis

Aetosaurus

Valide

Norien

  Allemagne
  Italie
  USA
  Groenland

Lower Stubensandtein
Calcare di Zorzino Formation
Newark Supergroup
Fleming Fjord Formation

Un petit (1,5 m) étosaure avec une large répartition géographique  

Argentinosuchus

Synonyme junior Synonyme junior de Stagonolepis

Calyptosuchus

Synonyme junior Synonyme junior de Stagonolepis

Chilenosuchus

Valide Fin du Trias

  Chili

A été trouvé dans des gisements qu'on pense être du Carbonifère ou du Permien plutôt que du Trias

Coahomasuchus

Valide Carnien

  USA

Groupe Dockum

Desamatosuchus

Lapsus calami Lapsus calami de Desmatosuchus

Desmatosuchus

Valide Carnien - Norien

  USA

Groupe Dockum

Gorgetosuchus[3]

Valide Trias supérieur

  USA

Formation de Pekin

Heliocanthus

Possible synonyme junior Carnien

  USA

Formation de Chinle

Possible synonyme junior of Rioarribasuchus

Longosuchus

Valide Carnien

  USA
  Maroc

Groupe Dockum
Formation Timesgadiouine

 

Lucasuchus

Valide Norien

  USA

Formation de Bull Canyon

Neoaetosauroides

Valide Norien

  Argentine

Formation de Los Colorados

 

Paratypothorax

Valide Carnien - Rhétien

  Allemagne
  USA
  Groenland

Bas Stubensandstein
Groupe de Chinle
Formation de Fleming Fjord

 

Polesinesuchus

Valide Carnien - Norien

  Brésil

Formation de Santa Maria

Redondasuchus

Valide Norien

  USA

Formation Redonda

Pourrait ne pas être un étosaure

Rioarribasuchus

Possible synonyme junior Carnien

  USA

Formation de Chinle

Possible synonyme junior de Heliocanthus
Scutarx[4] Valide Norien

  USA

Formation de Chinle
Formation de Cooper Canyon

Sierritasuchus

Valide Carnien

  USA

Formation Tecovas

Originellement affecté au genre Desmatosuchus

Stagonolepis

Valide Carnien

  Écosse
  USA
  Argentine
  Brésil
  Pologne

Lossiemouth Sandstone
Groupe Dockum
Formation de Caturrita
Dépôts de Krasiejów

 

Stegomus

Synonyme junior Synonyme junior de Aetosaurus

Tecovasuchus

Valide Carnien

  USA

Formation Tecovas

Typothorax

Valide

Norien

  USA

Groupe Dockum

Bibliographie

modifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Dr M.J. Benton, Atlas historique des dinosaures, collection Atlas/Mémoires, 1996.
  • Dr M.J. Benton, Vertebrates Paleontology, 2000.
  • (en) S. J. Nesbitt (dir.), J. B. Desojo (dir.) et R. B. Irmis (dir.), Anatomy, phylogeny and palaeobiology of early archosaurs and their kin, vol. 379, Geological Society, coll. « Special Publication », , 608 p. (ISBN 978-1-86239-361-5, présentation en ligne).

Liens externes

modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références

modifier
(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Aetosaur » (voir la liste des auteurs).

Références

modifier
  1. (en) A.B. Heckert et S.G. Lucas, « Acaenasuchus geoffreyi (Archosauria:Aetosauria) from the Upper Triassic Chinle Group: juvenile of Desmatosuchus haplocerus », New Mexico Museum of Natural History and Science Bulletin, vol. 21,‎ , p. 205–214
  2. (en) Julia B. Desojo, Martin D. Ezcurra et Edio E. Kischlat, « A new aetosaur genus (Archosauria: Pseudosuchia) from the early Late Triassic of southern Brazil », Zootaxa, vol. 3166,‎ , p. 1–33 (lire en ligne [PDF]).
  3. (en) Andrew B. Heckert, Vincent P. Schneider et Nicholas C. Fraser, « A new aetosaur (Archosauria, Suchia) from the Upper Triassic Pekin Formation, Deep River Basin, North Carolina, U.S.A., and its implications for early aetosaur evolution », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 35, no 1,‎ (DOI 10.1080/02724634.2014.881831).
  4. (en) William G. Parker, « Revised phylogenetic analysis of the Aetosauria (Archosauria: Pseudosuchia); assessing the effects of incongruent morphological character sets », PeerJ, vol. 4,‎ , e1583 (DOI 10.7717/peerj.1583).