Ouvrir le menu principal

Aéroport international de Salvador de Bahia

aéroport desservant Salvador, Brazil

Aéroport international de Salvador - Deputado Luís Eduardo Magalhães
Image illustrative de l’article Aéroport international de Salvador de Bahia
Localisation
Pays Drapeau du Brésil Brésil
État Bahia
Ville Salvador
Date d'ouverture 1925
Coordonnées 12° 54′ 55″ sud, 38° 20′ 00″ ouest
Altitude 19 m (62 ft)

Géolocalisation sur la carte : Brésil

(Voir situation sur carte : Brésil)
SSA
SSA
Pistes
Direction Longueur Surface
10/28 3 005 m (9 859 ft) asphalte
17/35 1 600 m (5 249 ft) asphalte
Informations aéronautiques
Code AITA SSA
Code OACI SBSV
Type d'aéroport civil
Gestionnaire Drapeau de la France Vinci Airports
Site web aéroport Consulter

L'aéroport international de Salvador - Deputado Luís Eduardo Magalhães[1] (code AITA : SSA • code OACI : SBSV) est un aéroport situé à Salvador, au Brésil.

HistoriqueModifier

Construit en 1925 et entièrement reconstruit en 1941 par l'ancienne compagnie aérienne nationale Panair do Brasil, son nom d'origine était le "Santo Amaro do Ipitanga". L'aéroport change une première fois de nom en 1955, et prend le nom de "Dois de Julho", "2 juillet". La date fait référence au siège de Salvador, bataille de la guerre d'indépendance du Brésil, qui opposait les troupes brésiliennes menées par Pierre Labatut et l'armée portugaise qui se rend, le . Le , il fut renommé aéroport international « Deputado Luis Eduardo Magalhães », d'après le nom du fils d'un des gouverneurs de cet état brésilien, Antônio Carlos Magalhães.

SituationModifier

StatistiquesModifier

Développement des infrastructuresModifier

Dans la perspective de la Coupe du monde de football 2014, l'opérateur aéroportuaire national Infraero a annoncé en août 2009 un plan d'investissement de 2 milliards d'euros pour permettre aux aéroports du pays de prendre en compte le pic de trafic lié à l'évenement. Cependant, bien que Salvador accueille une partie des matchs de l'édition, l'aéroport de Salvador ne fait pas partie des aéroports bénéficiant du plan[2]

Compagnies aériennes et destinationsModifier

CompagniesDestinations
Aerolíneas Argentinas Buenos Aires-Ezeiza
En saison: Córdoba-Pajas Blancas
Air Europa Madrid-Barajas
Avianca Brazil Aracaju (en), Brasilia-P. J. Kubitschek, Fortaleza, Ilhéus (en), Zumbi-dos-Palmares (Maceió), Petrolina, Recife/Guararapes, Rio de Janeiro-Galeão, São Paulo-Congonhas, São Paulo-Guarulhos
Azul Brazilian Airlines
Condor Francfort
Gol Transportes Aéreos
LATAM Brasil Belo Horizonte-Confins, Brasilia-P. J. Kubitschek, Fortaleza, João Pessoa/Bayeux, Recife/Guararapes, Rio de Janeiro-Galeão, São Paulo-Congonhas, São Paulo-Guarulhos
Passaredo Linhas Aéreas Barreiras (en), Vitória da Conquista
TAP Portugal Lisbonne-H. Delgado

Édité le 03/04/2017

Notes et référencesModifier

  1. « L9661/1998 », sur www.planalto.gov.br (consulté le 28 mars 2019)
  2. (pt) Infraero vai gastar r5bi em reforma de aeroportos, Valor Econômico, 31 août 2009

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier