Aéroport international de Manille-Bulacan

Aéroport international de Manille-Bulacan
Localisation
Pays Drapeau des Philippines Philippines
Ville Manille
Coordonnées 14° 44′ 24″ nord, 120° 52′ 30″ est
Informations aéronautiques
Gestionnaire San Miguel Corporation
Géolocalisation sur la carte : Philippines
(Voir situation sur carte : Philippines)
Aéroport international de Manille-Bulacan
Aéroport international de Manille-Bulacan
Géolocalisation sur la carte : Manille
(Voir situation sur carte : Manille)
Aéroport international de Manille-Bulacan
Aéroport international de Manille-Bulacan

L'aéroport international de Manille-Bulacan est un projet d'aéroport financé par la San Miguel Corporation qui vise la création d'un aéroport desservant la région métropolitaine de Manille. Situé à 35 kilomètres du centre de Manille, il devra à terme remplacer l'aéroport international Ninoy-Aquino.

HistoireModifier

Le projetModifier

L'aéroport sera situé dans la municipalité de Bulacan situé dans la province du même nom, à environ 35 kilomètres au nord de Manille. D'une superficie prévue de 2 500 hectares, il disposera de quatre pistes parallèles et devra avoir une capacité de 100 millions de passagers par an. Il est aussi prévu de construire une zone d’activé autour de l'aéroport.

Un partenariat est mis en place avec les groupes ADP Ingénierie, Meinhardt et Jacobs Engineering pour le design et la construction de la plateforme[1].

Questions environnementalesModifier

La SMC déclare s'engager à suivre les recommandations de l'institut philippin de volcanologie et sismologie (Phivolcs) quant aux risques élevés d’inondations, le site choisit par la SMC (barangay Taliptip) étant une zone humide[2]. La plantation de mangrove est aussi prévue dans le projet ainsi que l'aménagement des cours d'eau[3].

L'alimentation électrique de l'aéroport sera épaulée par une centrale solaire équipée de batteries d'une puissance de 200 MW[4].

Processus de validation par le gouvernementModifier

La National Economic and Development Authority (NEDA) a validé ce projet d'aéroport porté par la San Miguel Corporation le 26 avril 2018. Il est alors ouvert à d'autres sociétés sous la forme d'un Swiss Challenge, marché public qui veut qu'une autorité publique qui a reçu une offre non sollicitée pour un projet publie l'offre et invite des tiers à participer. La SMC est déclarée vainqueur le 31 juillet 2019 et annonce y consacrer un budget de 735 milliards de PHP (environ 15 milliards de $).

La Chambre des représentants accorde la concession pour la construction, le développement et la gestion de l'aéroport à la SMC le 7 septembre 2020 (décret No. 7507)[5] et le Sénat donne lui aussi son accord le 12 octobre de la même année[6]. Une zone économique spéciale nommée la Bulacan Airport City Special Economic Zone and Freeport est créée le 15 septembre 2020 (décret No. 7575).

Plusieurs associations ont cependant déposé des recours, notamment devant la Cour suprême, au motif que le projet de respecte pas les lois environnementales en vigueur[7].

ConstructionModifier

La construction doit commencer fin 2020 et doit permettre de générer environ 400 000 emplois. Un premier groupe de 369 familles affectées par la construction seront relogées et indemnisées grâce à une enveloppe totale de 100 millions de PHP (environ 2 millions de $). Ceux intéressés se sont aussi vu offrir des formations par la SMC dans l'optique d'être recruté par cette dernière[8]. Une opération de récupération des chiens errants est aussi menée avec l'aide de l'Animal Kingdom Foundation de Capas.

La première phase de travaux et de dragage, prévue pour le premier trimestre 2021, est confiée à la société néerlandaise Boskalis via sa filliale Boskalis Philippines Inc[9].

AccèsModifier

L'aéroport sera relié à la North Luzon Expressway (autoroute qui court entre Manille et Angeles City/Clark) ainsi qu'au boulevard R10 qui longe la baie de manille et son port.

Une branche du réseau ferré de la Philippine National Railways doit aussi être construite afin de le desservir.

Notes et référencesModifier

  1. (en-US) « AMID FLOODING CONCERNS: San Miguel taps 3 construction firms for Bulacan Airport, says Ramon Ang », sur GMA News Online (consulté le )
  2. (en) Katrina Hallare, « SMC applying sustainable measures vs geohazards in Bulacan airport site — Ramong Ang », sur INQUIRER.net, (consulté le )
  3. (en) « SMC to develop mangrove industry in Bulacan to address flooding, boost livelihood », sur cnn (consulté le )
  4. (en) Alena Mae S. Flores, « San Miguel building 200-MW solar plant in Bulacan airport », Manila Standard,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. (en) « House OKs franchise for SMC’s Bulacan airport on final reading », sur cnn (consulté le )
  6. (en) « Senate OKs San Miguel franchise, tax perks for Bulacan airport on final reading », sur cnn (consulté le )
  7. (en) « SC asked to stop San Miguel's Bulacan airport construction », sur Rappler (consulté le )
  8. (en-US) « SMC shells out P100 M for relocation of people from Bulacan airport site », sur Manila Bulletin, (consulté le )
  9. (en) « SMC taps Dutch firm for Bulacan airport project preparation », sur cnn (consulté le )

Liens externesModifier