Ouvrir le menu principal

Aéroport international de Lomé-Tokoin

aéroport desservant Lome, Togo

Aéroport international de Lomé-Tokoin
Aéroport international Gnassingbé-Eyadema
Façade de l'Aéroport international Gnassingbé Eyadéma de Lomé, vue du parking
Façade de l'Aéroport international Gnassingbé Eyadéma de Lomé, vue du parking
Localisation
Pays Drapeau du Togo Togo
Ville Lomé
Coordonnées 6° 09′ 57″ nord, 1° 15′ 15″ est
Superficie 413 ha
Altitude 22 m (71 ft)

Géolocalisation sur la carte : Togo

(Voir situation sur carte : Togo)
LFW
LFW
Pistes
Direction Longueur Surface
04/22 3 001 m (9 846 ft) Asphalte
Informations aéronautiques
Code AITA LFW
Code OACI DXXX
Type d'aéroport Civil et militaire
Gestionnaire Société aéroportuaire de Lomé-Tokoin (SALT)

L'aéroport international de Lomé-Tokoin, rebaptisé aéroport international Gnassingbé-Eyadema en 2016[1], (code AITA : LFW • code OACI : DXXX), est un aéroport domestique et international situé à Lomé, capitale du Togo. Seul aéroport au sud du pays, il dessert Lomé ainsi que la Région maritime ; c'est aussi à ce jour quasiment le seul aéroport international du Togo, celui de Niamtougou, au nord, en cours de modernisation, qui a certes officiellement ce statut, ayant encore un trafic commercial embryonnaire.
Lomé-Tokoin est situé le long de l'avenue de la Paix, à cinq kilomètres au nord-est du centre-ville (mairie de Lomé). La population de la capitale s’étant fortement accrue depuis la construction de l’aéroport, l’emprise de celui-ci, occupant une superficie de 413 ha, est aujourd’hui incluse au sein du tissu urbain qui s'est étalé au cours du temps. Cet aéroport est modernisé durant les années 2010, dans le cadre du projet de rénovation des infrastructures aéroportuaires, portuaires et routières du pays. L'aire de stationnement est agrandie pour recevoir quinze appareils gros porteurs et la nouvelle aérogare, dotée d’un hall principal de vingt-quatre comptoirs d’enregistrement, est inaugurée le , par le président du Togo Faure Gnassingbé[2]. Lomé-Tokoin est en pleine expansion grâce à l'implantation de la compagnie aérienne africaine internationale Asky (dont le siège est à Lomé) qui en a fait sa plate-forme de correspondance principale[3].

La SALTModifier

La Société aéroportuaire de Lomé Tokoin (SALT) est, depuis 1986, responsable de la gestion, de l’exploitation et du développement de l’aéroport de Lomé. C'est une Société d’économie mixte à caractère industriel et commercial, dotée de la personnalité civile et de l’autonomie financière. Elle est créée et organisée par le décret N°86-85/PR du 20 mai 1986 ; ses activités ont démarré effectivement en janvier 1987. Son capital, de cinq cents millions de francs CFA, est réparti entre l’Etat togolais (65 %) et la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (35 %).

HistoireModifier

StatistiquesModifier

ToponymieModifier

L’appellation de Lomé-Tokoin vient du nom du quartier de Lomé où se situe l'aéroport : Tokoin. La nouvelle appellation, Gnassingbé-Eyadema, honore Gnassingbé Eyadema, (1935-2005), un homme politique togolais qui a occupé durant 38 ans, de 1967 à sa mort, le poste de président de la République togolaise.

SituationModifier

Compagnies et destinationsModifier

Galerie de photographiesModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Lien externeModifier

Notes et référencesModifier