Aéroport international Ambouli

aéroport de Djibouti

Aéroport international Ambouli
arabe : مطار جيبوتي الدولي
Aéroport international Ambouli
Localisation
Pays Drapeau de Djibouti Djibouti
Ville Djibouti
Coordonnées 11° 32′ 51″ nord, 43° 09′ 34″ est
Altitude 15 m (49 ft)
Informations aéronautiques
Code IATA JIB
Code OACI HDAM
Type d'aéroport civil/militaire
Pistes
Direction Longueur Surface
9/27 3 150 m (10 335 ft) revêtue
Géolocalisation sur la carte : Djibouti
(Voir situation sur carte : Djibouti)
JIB
JIB

L'aéroport international Ambouli (arabe : مطار جيبوتي الدولي) (code IATA : JIB • code OACI : HDAM) est un aéroport civil et militaire dans la partie sud-est de la ville de Djibouti. Il dessert celle-ci, qui est la capitale de la République de Djibouti, ainsi que la totalité du pays, étant son unique aéroport. C'est la plate-forme de correspondance des compagnies aériennes Daallo Airlines et Djibouti Airlines.

SituationModifier

Compagnies et destinationsModifier

CompagniesDestinations
  Air Djibouti[1]Addis-Abeba Bole, Aden, Dire Dawa-Aba Tenna Dejazmach Yilma, Hargeisa, Mogadiscio-Aden Adde (Petrella)
  Air France Paris-Charles de Gaulle
  Ethiopian Airlines Addis-Abeba Bole, Dire Dawa-Aba Tenna Dejazmach Yilma
  Felix Airways Aden
  flydubai Dubaï
  Jubba Airways Bosaso, Hargeisa, Djeddah - Roi-Abdelaziz
  Kenya Airways Addis-Abeba Bole, Nairobi-J. Kenyatta
  Qatar Airways Doha-Hamad[2], Mogadiscio-Aden Adde (Petrella)
  Turkish Airlines Istanbul, Mogadiscio-Aden Adde (Petrella)
  Yemenia Airlines Aden

Édité le 12/06/2018 Actualisé le 03/09/2021

HistoireModifier

 
Entrée de l'aérogare.

En 1948, le site d'Ambouli reçoit une piste en dur et une aérogare et devient la base aérienne 188 Djibouti[3].

Le Camp Lemonnier, ancienne base française au sud de l'aéroport et utilisant ses installations, est depuis 2002 une base aérienne de l'United States Navy.

Une base des forces armées italiennes, devant être reliée par une voie de circulation à la piste de l'aéroport, est opérationnelle depuis 2014.

À la suite d'une altercation se déroulant sur le tarmac de l’aéroport le 11 avril 2015, et impliquant un officier émirati et un officier djiboutien, le lieutenant-colonel Wahib Moussa Kalinleh, les Émirats arabes unis (ÉAU) rompent leur relation diplomatique avec Djibouti[4].

StatistiquesModifier

Voir la requête brute et les sources sur Wikidata.


Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • A. Mahdi, « Les ÉAU ne donnent plus de visa aux Djiboutiens qui veulent aller à Dubaï », Human Village,‎ (lire en ligne)

Lien externeModifier