Ouvrir le menu principal

Aéroport du Castellet

aéroport desservant Castellet, France
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir CTS.

Aéroport Le Castellet
Aéroport du Castellet
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Ville Le Castellet
Coordonnées 43° 15′ 08″ nord, 5° 47′ 10″ est
Pistes
Direction Longueur Surface
13/31 1 750 m (5 741 ft) dur
Informations aéronautiques
Code AITA CTT
Code OACI LFMQ
Type d'aéroport Civil
Gestionnaire Aéroport International du Castellet

L'aéroport du Castellet (code AITA : CTT • code OACI : LFMQ) est un aéroport français situé dans la commune du Castellet, dans le département du Var.

SituationModifier

L'aéroport est situé à 5 km au nord du Castellet. Il jouxte le circuit automobile Paul Ricard.

AgrémentModifier

L'aéroport du Castellet fait partie de la liste no 1 (aérodromes ouverts à la circulation aérienne publique) des aérodromes autorisés au 31 janvier 2010 (décret : NOR :DEVA1012766K )[1].

HistoriqueModifier

En 1962, Paul Ricard crée le plus important aérodrome privé de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur avec une piste de 1 000 m réservée aux vols VFR.

En 1970 la construction du circuit automobile donne plus d'activité à l'aérodrome et en 1972, Paul Ricard investit en faisant rallonger la piste à 1 750 m et pouvant accueillir des avions jusqu'à 50 tonnes.

L'aérodrome connait une intense activité avec les grands prix de Formule 1 de 1971 à 1990 et depuis 2018.

En mai 1999, la société Excelis S.A. rachète le site (aérodrome et circuit) et modernise les installations en 2001 après la création d'une nouvelle aérogare, d'une tour de contrôle, de 5 nouveaux hangars à avions et nouveau balisage lumineux. L'aérport rouvre à la circulation aérienne après travaux en février 2002.

C'est en novembre 2001 que l’Aéroport du Castellet devient un aéroport d’affaires international haut de gamme et le deuxième aéroport varois.

En février 2010, l'aéroport inaugure une centrale photovoltaïque intégrée sur les 5 000 m2 de toit du hangar H5.

L'aéroport peut accueillir des avions commerciaux de type Fokker 100, Embraer 135/145, BAE146, MD83, des avions d'affaires de type Falcon 900, 2000, Phenoms, Citations, Learjet, Gulfstream, BBJ, tous types d'avions de loisirs, Avions de chasse de type L39, Hunter, Alpha Jet et Hélicoptères de type EC135, AS355B2, Dauphin.

InfrastructuresModifier

L'aérodrome est doté d'une seule piste orientée 13/31 (QFU 127/307) de 1 750 m de long sur 30 m de large revêtue.

L'aérodrome n'est pas agréé pour le VFR de nuit, mais est agréé IFR de jour et de nuit.

Service SSLIA (Service Sauvetage et de Lutte contre l'Incendie des Aéronefs sur les aérodromes) niveau 1 (niveau 5 disponible sur demande).

Services de douanes et de police sur préavis.

Le service de contrôle est assuré par un AFIS, le trafic s'effectue sur la fréquence : 119.000 Mhz.

Restrictions d'utilisationModifier

L'aérodrome est interdit aux aéronefs non munis de radio et aux planeurs, mais également aux ULM par vent supérieur à 15 kts.

Le survol du circuit automobile est interdit en dessous de 1 500 ft/sol.

StatistiquesModifier

Statistiques de l'aéroport du Castellet[2]
Année Passagers Mouvements commerciaux Mouvements non commerciaux
2018 2 417 1 550 9 562
2017 1 870 928 12 145
2016 1 941 890 9 558
2015 2 102 906 7 632
2014 1 673 758 7 703
2013 1 921 774 6 062
2012 2 529 698 7 437
2011 951 666 6 799

AccidentsModifier

Le 13 juillet 2012, un avion privé Gulfstream G-IV s'écrase en bout de piste : les trois occupants sont tués[3],[4].

Voir aussiModifier