Ouvrir le menu principal

Aéroport d'Angers-Loire

aéroport desservant Marce, France

Aéroport d'Angers-Loire
Image illustrative de l’article Aéroport d'Angers-Loire
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Maine-et-Loire
Ville Angers
Coordonnées 47° 33′ 37″ nord, 0° 18′ 43″ ouest
Altitude 59 m (194 ft)

Géolocalisation sur la carte : Maine-et-Loire

(Voir situation sur carte : Maine-et-Loire)
ANE
ANE

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
ANE
ANE
Pistes
Direction Longueur Surface
08/26 1 800 m (5 906 ft) Bitume
08R/26L 1 100 m (3 609 ft) Herbe
Informations aéronautiques
Code AITA ANE
Code OACI LFJR
Nom cartographique ANGERS
Type d'aéroport Civil
Gestionnaire Edeis

L'aéroport d'Angers-Loire (code AITA : ANE • code OACI : LFJR) est un aéroport français situé sur la commune de Marcé à vingt-cinq kilomètres au nord-est d'Angers dans le département de Maine-et-Loire. Il succède à l'aéroport d'Angers-Avrillé, démantelé en 1998 pour manque de place. Initialement baptisé Aéroport Angers-Marcé, il prend en 2006 l'appellation d'Angers Loire Aéroport.

La communauté d'agglomération d'Angers Loire Métropole est propriétaire du site, la gestion était confiée à la société Keolis Angers jusqu'au 31 décembre 2018.

Depuis le 1er janvier 2019, la gestion a été confiée à la société Edeis. L'aéroport est ouvert au trafic commercial, aux avions privés (vol aux instruments et vol à vue).

HistoireModifier

 
La tour de contrôle de l'aéroport.

L'aéroport a ouvert le 2 septembre 1998. Il remplace l'ancien aéroport d'Angers-Avrillé qui datait de 1908. Celui-ci, encerclé par la ville et trop petit, ne permettait plus le développement des activités aériennes dans l'agglomération.

Les premières années, Air France (ligne exploitée par Régional Airlines) exploita une liaison bi-quotidienne vers le hub de Clermont-Ferrand. L'aéroport auvergnat offrait des correspondances rapides vers près de vingt destinations françaises et européennes. Cependant, la liaison ne remporta pas assez de succès et fut suspendue.

Peu après, Airlinair ouvrit une nouvelle liaison bi-quotidienne, Angers-Lyon en ATR 42, puis devant le faible taux de remplissage des appareils la ligne fut reconvertie en Angers-Tours-Lyon avant d'être elle aussi abandonnée, fin 2005.

Dès la fin de cette ligne, deux compagnies projettent d'ouvrir des lignes au départ d'Angers : Flybe (britannique) et Aer Arann (irlandaise). La première ouvre en mai une liaison vers Southampton, dans le sud de l'Angleterre. La seconde envisage d'ouvrir Londres, Manchester et Cork durant le printemps. En raison de réservations trop peu nombreuses, elle abandonne rapidement son projet pour Londres.

En mai 2006 ont lieu les deux vols inauguraux depuis Cork et Manchester. Ce seront les premiers et derniers car l'aviation civile irlandaise exige une couverture radar intégrale, ce que n'offre pas l'aéroport angevin. En conséquence, Aer Arann dut déporter ses vols vers l'aéroport Nantes Atlantique.

La compagnie britannique FlyBE a opéré trois vols hebdomadaires depuis/vers Southampton en 2006/2007 mais ce service fut interrompu en hiver 2007 malgré le succès rencontré. Ce service a été repris immédiatement par Eastern Airways qui a finalement mis fin à la ligne en 2009, la crise ayant entraîné une baisse significative de la fréquentation.

La compagnie Tunisair Express (code Aita UG et Oaci TUI), filiale à 100 % de Tunis Air organisait des vols saisonniers à destination de la Tunisie, tous les vendredis sur la période estivale de 2010.

La fin septembre 2010 est marquée par l'arrivée de la compagnie Sun Air, franchise de British Airways, qui propose des vols vers l'aéroport London City deux fois par semaine. La compagnie prévoit d'effectuer le vol en 60 minutes, le vendredi et le dimanche, avec un avion de 38 places en basse saison et un 78 places en haute saison (avril –septembre)[1]. Sky Work Airlines prévoit également de relier Berne. À la fin de l'année 2010, l'aéroport connait un nouvel engouement avec l'arrivée de compagnie d'affrètement comme Atlantique Airlines et Aéro Jet Darta.

En 2011, la compagnie Air Vallée a ouvert six lignes vers Aoste/Chamonix-Mont-Blanc, Barcelone, Bruxelles, Munich, Nice et Gênes. À la suite de mésententes avec la gestion de l'aéroport, la compagnie a mis fin à toutes ces liaisons en novembre 2011.

Début 2012, seuls les vols vers London-City par British Airways et Nice par Danube Wings sont maintenus, même si le versement des subventions promises à la première rencontre des difficultés[2].

Début 2013, les vols à destination de Nice sont suspendus pour raisons opérationnelles. Elles sont reprises par la compagnie IGavion (marque commerciale de la compagnie polonaise Sky Taxi) le 17 juin (vol inaugural)[3]. À compter du 11 juillet, la compagnie espagnole Air Nostrum opère une liaison à destination de Palma de Majorque pour le compte du voyagiste Voyamar/Aérosun. Ce dernier propose déjà depuis avril des vols vers Tunis opéré par la compagnie Tunisair Express[4]. Une ligne vers Albert Picardie a également existé de façon saisonnière par Igavion[5]'[6].

L’aéroport n’aura jamais connu une fréquentation importante, seule la liaison vers Nice étant stable dans le temps[2].

Le 16 juin 2015, IGavion exploite de façon saisonnière une ligne vers Toulouse-Blagnac[7].

Annoncé par la compagnie IGavion, le lancement le 3 novembre 2016 d'une nouvelle ligne Angers-Lyon, via Châteauroux à raison de trois vols par semaine opérés en Saab 340 de 33 places, n'a finalement pas eu lieu[8].

Réunis en séminaire début janvier 2017, les maires d'Angers Loire Métropole ont acté le principe de la fin des vols réguliers[9]'[10], sur l'aéroport d'Angers qui sera dorénavant orienté vers le vol d'affaires et le vol loisirs (en plus du vol sanitaire). Le débat durait depuis novembre 2013 quand la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) faisait savoir qu'elle retirait ses contrôleurs de la tour de contrôle. La date de fin était repoussée plusieurs fois. Le 31 décembre 2016 cesse le contrôle aérien avec présence de contrôleurs aériens. En clair, la disparition des contrôleurs aériens condamne de fait les lignes régulières assurées par les compagnies étrangères, celles-ci estimant que l'absence de contrôle aérien d'État donne une trop grand responsabilité à leurs pilotes. British Airways renonce alors à sa ligne Angers-Londres[11].

Depuis 2017, une nouvelle ligne commerciale a été mise en place. La compagnie Air France HOP assure désormais des vols entre Angers et Bastia tous les samedis durant la saison estivale.

Suite au succès des deux premières années, Air France HOP a décidé d'augmenter pour l'année 2019 son offre siège. Les rotations vers Bastia sont désormais effectuées par un Embraer 170 de 76 sièges.

FréquentationModifier

Source : site de l'union des aéroports français[12]
Année Passagers Variation annuelle Évènements marquants
1998 4 868 Ouverture de l'aéroport.
1999 17 780   + 265,2 %
2000 17 498   - 1,6 %
2001 12 557   - 28,2 %
2002 11 879   - 5,4 %
2003 8 599   - 27,6 %
2004 2 151   - 75 % Transformation de la liaison Angers-Lyon en Angers-Tours-Lyon.
2005 2 858   + 32,9 % Abandon de la liaison Angers-Lyon.
2006 9 300   + 225,4 % Ouverture d'une liaison vers Southampton.
2007 7 317   - 21,3 % Fermeture temporaire de la liaison vers Southampton.
2008 4 813   - 34,2 %
2009 986   - 79,5 % Abandon de la liaison vers Southampton.
2010 4 202   + 326,2 % Ouverture d'une liaison vers Tunis.
2011 5 292   + 25,9 % Arrivée et départ de la compagnie Air Vallée. Ouverture de deux lignes vers London-City et Berne.
2012 8 865   + 67,7 %
2013 7 878   - 11,1 %
2014 7 064   - 10,3 %
2015 8 450   + 19,1 %
2016 10 816   + 28 % Fin du contrôle aérien avec présence de contrôleurs aériens.
2017 4 077   -62,3 %
2018 3 734   -8,4 %

En 2016, l'aéroport a accueilli 10 816 passagers soit plus de 20 % de sa capacité (50 000 passagers).

InstallationsModifier

L'aéroport dispose de deux pistes orientées 08/26 dont l'une est en dur et peut accueillir des moyens-porteurs tels que des Boeing 737.

L'aérogare peut théoriquement recevoir 50 000 passagers par an et dispose de quelques services commerciaux (bar, location de voitures, boutique). L'aéroport est ouvert au trafic international et peut s'occuper de la douane.

L'avitaillement en JET A-1 ou AVGAS peut s'effectuer en libre service H24 et 7 jours sur 7 à l'aide d'une carte bancaire. Avitaillement au camion en JET A-1 également possible.

L'aéroport est doté d'un ILS (instrument landing system) et d'une procédure GNSS (Global navigation satellite system) en piste 26.

Une statue monumentale, du sculpteur angevin Jacques Tempereau, représentant deux grands bronzes à la silhouette élancée, symbolisant « l'envol », se dresse devant l'entrée du bâtiment principal.

Espace Air PassionModifier

L'aéroport héberge un musée aéronautique, qui regroupe de très nombreux avions légers anciens et rénovés. C'est le deuxième musée français de ce genre (après celui du Bourget : le musée de l'air et de l'espace).

Vols commerciauxModifier

Compagnies aériennes Destinations
Air France

opéré par HOP!

Saisonnier : Bastia (à partir du 29 juin 2018 jusqu'au 29 septembre 2018 à raison d'1 vol par semaine)

Angers Loire Aéroport est également utilisé pour les besoins sanitaires du CHU d'Angers et par les compagnies d'affrètement Atlantique Air Lines et Aéro Jets Darta.

AccèsModifier

Desserte routière

L'aéroport est desservi par l'autoroute A11 (sortie no 12, Seiches / le Loir) et par la D766 (Route de Tours). Il se situe à moins de deux heures de plus de 10 préfectures ou sous-préfectures de l'ouest et du centre de la France :

Ville Temps de parcours (en voiture) Kilomètres Accès
Angers 25 25 A11
Saumur 40 50 A85 - A11
Ancenis 55 80 A11
Le Mans 45 75 A11
Tours 75 110 A85
Nantes 75 115 A11
Cholet 65 90 A87 - Rocade Est d'Angers - A11
Laval 75 75 A11
la Roche-sur-Yon 90 150 A87 - Rocade Est d'Angers - A11
Blois 110 130 A10, A85
Poitiers 120 150 A85, D347
Transports en commun

L'aéroport n'est desservie que par la ligne no 2 d'Anjoubus, le réseau de transport interurbain du département (direction Seiches-sur-le-Loir et Noyant, comptant 3 liaisons A/R par semaine et 1 le samedi. Aucune desserte le dimanche et les jours fériés[13].

Stationnement

Un parking de 200 places, gratuit et fermé la nuit, est à la disposition des usagers.

Activités non commercialesModifier

Des clubs de voltige aérienne, de vol moteur et de vol à voile[14] sont présents sur l'aérodrome. Ils représentent la majorité du trafic.

L'aéroport accueille également des manifestations, essentiellement durant l'été :

  • Championnat régional de vol à voile (juillet),
  • Coupe d'Anjou de voltige aérienne (juillet ; non ouverte au public pour raisons de sécurité),
  • Meeting Anjou Ailes Rétro (août ; exposition de vieux avions et spectacles aériens).

Il a accueilli en août 2009 les championnats de France de vol à voile.

ProjetsModifier

Une zone d'activités économiques devait voir le jour en 2009, sur l'emprise de l'aéroport. Ce futur Parc d'Angers-Marcé concernerait une quarantaine des 80 hectares situés entre la route de Tours, l'autoroute A11 et l'aéroport. Des entreprises de services, de petite logistique y seraient privilégiées, certaines étant d'ores et déjà attirées par la proximité immédiate et conjuguée d'un nœud autoroutier et de l'aéroport[15].

L'aéroport pourrait aussi assurer une desserte complémentaire de Nantes.

L'ancien Aéroport d'Angers-AvrilléModifier

L'aéroport de Marcé remplace celui d'Avrillé (1908-1998) devenu trop petit.

Dans les débuts des années 1970, "Air Champagne Ardenne" reliait Angers à Lyon et Angers à Paris-Le Bourget à raison d'un vol quotidien.

En janvier 1977, la ligne Lyon-Angers-Le Mans est reprise par "Air Anjou" en Beech 99 de la compagnie "TAT", suite à l'abandon de la compagnie "Air Alpes"[16].

À partir du 06 mars 1978, Air Anjou, toujours en Beech 99, exploite la ligne Niort-Angers-Paris. La CCI d'Angers vise 1 800 passagers la première année[17].

Notes et référencesModifier

  1. Yannick Sourisseau, « Angers Loire Aéroport : nouvelles lignes vers Londres et Bruxelles », sur Angers Mag Info, (consulté le 7 décembre 2011)
  2. a et b Nolwenn Weiler, Sophie Chapelle, « Ces aéroports qui coûtent cher et ne servent presque à rien », Bastamag, publié le16 novembre 2012
  3. Site Facebook de IGavion, publication du 17/06/2013
  4. http://www.air-journal.fr/2013-07-11-air-nostrum-sur-angers-palma-de-majorque-578478.html
  5. « Quatre destinations depuis l'aéroport d'Albert », sur Le Courrier Picard,
  6. « Une autre piste pour voyager », sur Le Courrier Picard,
  7. « Une nouvelle liaison aérienne vers Toulouse », sur Ouest France,
  8. « Aéroport Angers Marcé, "un panier percé" ? », sur Angers Mag,
  9. « L'aéroport d'Angers Marcé replie (en partie) ses ailes », sur Angers Mag,
  10. « Plus de lignes régulières à l’aéroport, l’agglo d’Angers fera une économie de 400 000€ », sur Angers Info,
  11. « British Airways de retour à Montpellier », sur Air Info, (consulté le 6 mai 2017)
  12. « Angers Marcé », sur site de l'UAF (consulté le 4 mars 2017)
  13. Fiche horaire ligne 2 Anjoubus - 1er septembre 2015 au 5 juillet 2016
  14. ASVV Angers
  15. (fr) Nouveaux vols attendus et zone d'activités en vue à Angers-Marcé par Philippe Barré, Le Courrier de l'Ouest,
  16. « Ligne Angers-Lyon », France aviations Aviation Civile,‎
  17. « Ligne Niort-Angers-Paris », Voies Aviation civile N° 1,‎

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier