Aéroport Supadio

aéroport desservant Pontianak, Indonesia

Aéroport Supadio
(id) Bandar Udara Supadio (SPA)
Image illustrative de l’article Aéroport Supadio
Localisation
Pays Drapeau de l'Indonésie Indonésie
Ville Pontianak
Coordonnées 0° 09′ 02″ sud, 109° 24′ 14″ est
Altitude 3 m (10 ft)
Géolocalisation sur la carte : Indonésie
(Voir situation sur carte : Indonésie)
Aéroport Supadio
Aéroport Supadio
Pistes
Direction Longueur Surface
15/33 2 250 m (7 382 ft) asphalte
Informations aéronautiques
Code AITA PNKVoir et modifier les données sur Wikidata
Code OACI WIOOVoir et modifier les données sur Wikidata
Type d'aéroport Civil
Gestionnaire PT Angkasa Pura II (Persero)

L'aéroport Supadio (code AITA : PNK • code OACI : WIOO) est un aéroport basé à Pontianak, la capitale de la province indonésienne de Kalimantan occidental.

HistoireModifier

L'aéroport fut construit dans les années 1940 sous le nom d'aéroport Sungai Durian, avant d'être renommé Supadio dans les années 1980.

Annulation du changement de nomModifier

Il a été prévu en 2006 de rebaptiser l'aéroport en "aéroport International Sultan Hamid II", d'après le sultan de Pontianak condamné en 1953 à dix ans de prison pour avoir pris le parti des Hollandais lors de la période dite de la « Revolusi ». Il n'y a pas eu de suite.

SituationModifier

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Compagnies et destinationsModifier

CompagniesDestinations
  AirAsia Kuala Lumpur, Kuching
  Batik Air Djakarta-S.-Hatta
  Citilink Batam-Hang Nadim, Djakarta-S.-Hatta, Surabaya-Juanda
  Garuda Indonesia Djakarta-S.-Hatta
  Indonesia AirAsia Kuala Lumpur
  Lion Air Balikpapan-Sultan-A.-M.-Sulaiman, Batam-Hang Nadim, Djakarta-S.-Hatta, Makassar-Sultan-Hasanuddin, Semarang-A. Yani, Surabaya-Juanda, Yogyakarta-International[1]
  NAM Air Banjarmasin-Syamsudin Noor[2], Ketapang[3], Putussibau, Sintang (en)[3], Yogyakarta
  Sriwijaya Air Djakarta-S.-Hatta
  Wings Air Ketapang, Kuching, Putussibau, Surabaya-Juanda,
  XpressAir Yogyakarta

Édité le 18/01/2020

Accidents et incidentsModifier

  • Le 19 janvier 1973, un Douglas C-47B PK-EHC de Trans Nusantara Airways s'écrase à l’atterrissage et fut détruit dans l'incendie qui s'ensuit. Les quatre personnes à bord ont pu sortir de l'appareil[4].
  • Le 22 novembre 2004, Sri Hardono, le capitaine du vol 501 de Garuda Indonesia, un Boeing 737-500 allant de Pontianak à Jakarta, tomba brusquement malade juste après le décollage. Hardono demanda immédiatement la permission d’atterrir, et décéda quelques minutes après l'atterrissage. L'aéroport fut fermé pendant 40 minutes et n'engendra pas d'autres incidents[5].
  • Le 2 novembre 2010, le vol 712 de la Lion Air, un Boeing 737-400 PK-LIQ, a dépassé la piste d'atterrissage, pour finir couché sur le ventre. Les 174 passagers et l'équipage ont pu être évacués sans grands blessés[6].
  • Le 1er Juin 2012, un Boeing 737-400 de Sriwijaya Air dérape sur la piste lors d'une forte averse. Les dommages furent seulement matériels[7],[8].

NotesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens ExternesModifier