Aérodrome de Futuna Pointe Vele

Aérodrome de Futuna Pointe Vele
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Collectivité d'outre-mer Drapeau de Wallis-et-Futuna Wallis-et-Futuna
Ville Vele
Coordonnées 14° 18′ 42″ sud, 178° 03′ 59″ ouest
Altitude 5 m (16 ft)
Géolocalisation sur la carte : Océanie
(Voir situation sur carte : Océanie)
FUT
FUT
Géolocalisation sur la carte : Wallis-et-Futuna
(Voir situation sur carte : Wallis-et-Futuna)
FUT
FUT
Géolocalisation sur la carte : Futuna
(Voir situation sur carte : Futuna)
FUT
FUT
Pistes
Direction Longueur Surface
07/25 1 100 m (3 609 ft) Asphalte
Informations aéronautiques
Code AITA FUT
Code OACI NLWF
Nom cartographique FUTUNA
Type d'aéroport Civil, agréé à usage restreint
Gestionnaire SEAC des îles Wallis-et-Futuna

L’aérodrome de Futuna Pointe Vele (code AITA : FUT • code OACI : NLWF) est un aérodrome français situé sur l'île de Futuna dans la collectivité d'outre-mer de Wallis-et-Futuna.

La piste d'atterrissage a été créée vers 1968. Auparavant, le ravitaillement de Futuna par avion s'effectuait en larguant un sac de courrier et de vivres[1]. Vele a été choisie car il s'agissait du seul endroit pouvant accueillir un aérodrome[1].

Il dispose d'une piste de 1 100 m revêtue d'asphalte et d'orientation 07/25. L'aéroport n'est pas équipé d'éclairage pour les atterrissages de nuit (ces derniers nécessitent d'allumer des feux pour guider les avions, notamment pour les évacuations sanitaires)[2].

TraficModifier

  • En 2009, l'aérodrome a vu transiter 13 281 passagers, 23,1 tonnes de fret et 11,3 tonnes de poste via 1 444 vols commerciaux[3].
  • En 2010, le trafic était de 12 292 passagers, 26 tonnes de fret et 11 tonnes de poste via un total de 1 315 vols commerciaux, en diminution par rapport à l'année précédente[4].
  • En 2017, le trafic est de 12 696 passagers, 32 tonnes de fret au total, pour 1 374 vols commerciaux, soit environ 10 passagers par vol (compte tenu de la taille réduite de l'avion[5]).

Trafic annuel sur l'aéroport FUT Voir la requête sur le moteur Wikidata.

Compagnies et destinationsModifier

CompagniesDestinations
  AircalinWallis-Hihifo sur DHC-6 Twin Otter[6] (1 à 2 vols quotidiens excepté le dimanche).

Notes et référencesModifier

  1. a et b Marcel Gaillot, « Futuna. Un isolement pénalisant », Journal de la Société des Océanistes, no 135,‎ , p. 265–268 (ISSN 0300-953x, lire en ligne, consulté le 1er février 2019)
  2. « Futuna: les évacuations sanitaires nocturnes sont extrêmes sur une piste d’atterrissage sans éclairage », sur Wallis et Futuna la 1ère (consulté le 1er février 2019)
  3. DGAC, « Bulletin Statistique Trafic Commercial 2009 », sur ecologique-solidaire.gouv.fr, (consulté le 13 décembre 2018)
  4. DGAC, « Bulletin Statistique trafic aérien commercial - année 2010 », sur ecologique-solidaire.gouv.fr,‎ (consulté le 13 décembre 2018)
  5. Question au Gouvernement du mercredi 12 décembre 2018 de M. Sylvain Brial sur la continuité territoriale avec l'Outre-mer.
  6. « Toutes les compagnies reliant Futuna Island (FUT) à Wallis (WLS). », sur info.flightmapper.net (consulté le 27 juin 2012)