Ouvrir le menu principal

9e étape du Tour de France 2019

étape du Tour de France 2019

Article général Pour un article plus général, voir Tour de France 2019.
9e étape du Tour de France 2019 Cycling (road) pictogram.svg
Généralités
Course9e étape, Tour de France 2019
TypeHillystage.svg Étape vallonnée
Date14 juillet 2019
Distance170,5 km
Lieu de départSaint-Étienne
Lieu d'arrivéeBrioude
PaysFRA France
Vitesse moyenne42,064 km/h
Résultats de l’étape
1erRSA Daryl Impey4 h 03 min 12 s
(Mitchelton-Scott)
2eBEL Tiesj Benoot+ 0 s
3eSLO Jan Tratnik+ 10 s
Classement général à l’issue de l’étape
LeaderFRA Julian Alaphilippe38 h 37 min 36 s
(Deceuninck-Quick-Step)
2eITA Giulio Ciccone+ 23 s
3eFRA Thibaut Pinot+ 53 s
Classements annexes à l’issue de l’étape
Jersey green.svgPointsSVK Peter Sagan
(Bora-Hansgrohe)
Jersey polkadot.svgMontagneBEL Tim Wellens
(Lotto-Soudal)
Jersey white.svgJeuneITA Giulio Ciccone
(Trek-Segafredo)
Jersey yellow number.svgÉquipeUSA Trek-Segafredo
8e étape10e étape
Documentation Wikidata-logo S.svg

La 9e étape du Tour de France 2019 se déroule le dimanche entre Saint-Étienne et Brioude, sur une distance de 170,5 kilomètres.

Sommaire

ParcoursModifier

Pour le dimanche du deuxième week-end du Tour de France 2019, jour de fête nationale, après le départ de Saint-Étienne, une seule vraie difficulté sera au programme, après une trentaine de kilomètres déjà, le Mur d'Aurec-sur-Loire, de première catégorie, mais l'étape restera vallonnée jusqu'à l'arrivée à Brioude, ville de naissance de Romain Bardet, avec également deux autres côtes de 3ème catégorie.

Histoire et patrimoineModifier

Au-delà de son attachement au football, la ville des Verts peut aussi être regardée comme l’une des capitales françaises du cyclisme, avec 25 passages du Tour de France, 59 pour Paris-Nice et 24 Critérium du Dauphiné. En 2017, Thomas De Gendt avait d’ailleurs conclue victorieusement son échappée et s’emparer du premier maillot de leader du Dauphiné. La petite ville de Brioude est le théâtre de l'arrivée pour la première fois sur le Tour après un départ en 2008.

Déroulement de la courseModifier

14 coureurs prennent la fuite dès les premiers kilomètres : Lukas Pöstlberger (Bora-Hansgrohe), Oliver Naesen (AG2R La Mondiale), Ivan Garcia Cortina et Jan Tratnik (Bahrain-Merida), Tony Martin (Jumbo-Visma), Simon Clarke (EF Education First), Daryl Impey (Mitchelton-Scott), Jasper Stuyven (Trek-Segafredo), Nicolas Roche (Sunweb), Jesus Herrada (Cofidis), Tiesj Benoot (Lotto Soudal), Romain Sicard (Total Direct Energie), Edvald Boasson Hagen (Dimension Data) et Anthony Delaplace (Arkéa-Samsic).

Parti avec un petit temps de retard, Marc Soler (Movistar) profite de la première difficulté du jour, le redoutable Mur d'Aurec-sur-Loire, pour refaire son retard et intégrer la bonne échappée du jour, ce qui porte à 15 le nombre de coureurs en tête. Ils auraient même pu être 16 mais Rui Costa (UAE-Team Emirates), également parti en chasse-patate n'a jamais pu revoir les baroudeurs du jour. A l'arrière dans le peloton, la Deceuninck-Quick Step du maillot jaune Julian Alaphilippe donne un bon de sortie aux 15 hommes de tête. Certaines chutes se produisent dans le peloton, notamment celles d'Alessandro De Marchi (CCC Team) et Alexis Vuillermoz (AG2R La Mondiale), le coureur italien étant touché au visage et contraint à l'abandon.

Alors que l'écart atteint les 13 minutes, la course s'anime au sein du groupe de tête et c'est Pöstlberger qui attaque à une quarantaine de kilomètres de Brioude. L'Autrichien préfère anticiper et essaye ainsi de prendre un peu d'avance sur ses rivaux avant la dernière difficulté du jour, la côte de Saint-Just. Le groupe de poursuivants se scinde en 2 à l'approche de la dernière bosse.

Dans la côte de Saint-Just, Tiesj Benoot porte une première attaque dans les forts pourcentages mais il n'arrive pas à s'isoler. Alors que Pöstlberger a été repris puis lâché par les costauds du jour et que Marc Soler semble à la rupture, Nicolas Roche fait le forcing à 2 km du sommet de la côte et emmène avec lui Benoot. Les 2 coureurs arrivent à créer un petit écart sur le reste du groupe. Et c'est Impey qui place une grosse accélération à quelques centaines de mètres du sommet et revient à grande vitesse sur Roche et Benoot.

A 13 km de l'arrivée, Impey, Roche et Benoot ont 15 secondes d'avance sur le quatuor Tratnik, Naesen, Stuyven et Soler, qui a réussi à revenir au courage. Dans un petit talus situé à 8 kilomètres de l'arrivée, Benoot place une attaque suivie par Impey mais qui fait mal à Nicolas Roche, distancé et repris par le groupe des 4 poursuivants, principalement tracté par Jasper Stuyven. Mais c'est trop tard et c'est bien Benoot et Impey qui se disputent la victoire à Brioude, et c'est Impey qui se montre logiquement supérieur au Belge au sprint.

Dans le peloton, la course s'anime dans la côte de Saint-Just et c'est le régional de l'étape, Romain Bardet, qui tente de fausser compagnie à ses rivaux. Le Français, emmené par son coéquipier Tony Gallopin mais l'équipe Ineos ramène tout le monde à la raison. Tous les favoris ayant suivi l’accélération, le classement général ne subit donc pas de changement à l'issue de cette étape.

RésultatsModifier

Classement de l'étapeModifier

Classement de la 9e étape
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Daryl Impey   Afrique du Sud Mitchelton-Scott en h 3 min 12 s
2e Tiesj Benoot   Belgique Lotto-Soudal + s
3e Jan Tratnik   Slovénie Bahrain-Merida + 10 s
4e Oliver Naesen   Belgique AG2R La Mondiale + 10 s
5e Jasper Stuyven   Belgique Trek-Segafredo   + 10 s
6e Nicolas Roche   Irlande Sunweb + 14 s
7e Marc Soler   Espagne Movistar + 21 s
8e Iván García Cortina   Espagne Bahrain-Merida + min 50 s
9e Simon Clarke   Australie EF Education First + min 50 s
10e Anthony Delaplace   France Arkéa-Samsic + min 42 s

Points attribuésModifier

Sprint intermédiaire
Arlanc (km 92)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Edvald Boasson Hagen   Norvège Dimension Data 20
2e Jasper Stuyven   Belgique Trek-Segafredo   17
3e Anthony Delaplace   France Arkéa-Samsic 15
4e Daryl Impey   Afrique du Sud Mitchelton-Scott 13
5e Tiesj Benoot   Belgique Lotto-Soudal 11
6e Jesús Herrada   Espagne Cofidis 10
7e Nicolas Roche   Irlande Sunweb 9
8e Simon Clarke   Australie EF Education First 8
9e Lukas Pöstlberger   Autriche Bora-Hansgrohe 7
10e Oliver Naesen   Belgique AG2R La Mondiale 6
11e Tony Martin   Allemagne Jumbo-Visma 5
12e Jan Tratnik   Slovénie Bahrain-Merida 4
13e Iván García Cortina   Espagne Bahrain-Merida 3
14e Romain Sicard   France Total Direct Énergie 2
15e Marc Soler   Espagne Movistar 1
Arrivée d'étape
Brioude (km 170,5)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Daryl Impey   Afrique du Sud Mitchelton-Scott 30
2e Tiesj Benoot   Belgique Lotto-Soudal 25
3e Jan Tratnik   Slovénie Bahrain-Merida 22
4e Oliver Naesen   Belgique AG2R La Mondiale 19
5e Jasper Stuyven   Belgique Trek-Segafredo   17
6e Nicolas Roche   Irlande Sunweb 15
7e Marc Soler   Espagne Movistar 13
8e Iván García Cortina   Espagne Bahrain-Merida 11
9e Simon Clarke   Australie EF Education First 9
10e Anthony Delaplace   France Arkéa-Samsic 7
11e Jesús Herrada   Espagne Cofidis 6
12e Romain Sicard   France Total Direct Énergie 5
13e Lukas Pöstlberger   Autriche Bora-Hansgrohe 4
14e Edvald Boasson Hagen   Norvège Dimension Data 3
15e Tony Martin   Allemagne Jumbo-Visma 2

Point Bonus de la côte de Saint-Just (km 161,5)
Coureur Pays Équipe Bonifications
1 Daryl Impey   Afrique du Sud Mitchelton-Scott s
2 Tiesj Benoot   Belgique Lotto-Soudal s
3 Nicolas Roche   Irlande Sunweb s
Bonifications à l'arrivée
Coureur Pays Équipe Bonifications
1 Daryl Impey   Afrique du Sud Mitchelton-Scott 10 s
2 Tiesj Benoot   Belgique Lotto-Soudal s
3 Jan Tratnik   Slovénie Bahrain-Merida s

Cols et côtesModifier

Mur d'Aurec-sur-Loire (km 36,5)
1re catégorie (3,2 km à 11,0 %)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Tiesj Benoot   Belgique Lotto-Soudal 10
2e Anthony Delaplace   France Arkéa-Samsic 8
3e Daryl Impey   Afrique du Sud Mitchelton-Scott 6
4e Romain Sicard   France Total Direct Énergie 4
5e Jesus Herrada   Espagne Cofidis 2
6e Nicolas Roche   Irlande Sunweb 1
Côte des Guillaumanches (km 106)
3e catégorie (7,8 km à 4,1 %)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Daryl Impey   Afrique du Sud Mitchelton-Scott 2
2e Tiesj Benoot   Belgique Lotto-Soudal 1

Côte de Saint-Just-près-Brioude (km 161,5)
3e catégorie (3,6 km à 7,2 %)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Daryl Impey   Afrique du Sud Mitchelton-Scott 2
2e Tiesj Benoot   Belgique Lotto-Soudal 1

Prix de la combativitéModifier

Classements à l'issue de l'étapeModifier

Classement généralModifier

Classement général
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Julian Alaphilippe     France Deceuninck-Quick Step en 38 h 37 min 36 s
2e Giulio Ciccone     Italie Trek-Segafredo   + 23 s
3e Thibaut Pinot   France Groupama-FDJ + 53 s
4e George Bennett   Nouvelle-Zélande Jumbo-Visma + min 10 s
5e Geraint Thomas   Royaume-Uni Ineos + min 12 s
6e Egan Bernal   Colombie Ineos + min 16 s
7e Steven Kruijswijk   Pays-Bas Jumbo-Visma + min 27 s
8e Rigoberto Urán   Colombie EF Education First + min 38 s
9e Jakob Fuglsang   Danemark Astana + min 42 s
10e Emanuel Buchmann   Allemagne Bora-Hansgrohe + min 45 s

Classement par pointsModifier

Classement du meilleur jeuneModifier

Classement général du meilleur jeune
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Giulio Ciccone     Italie Trek-Segafredo   en 38 h 37 min 59 s
2e Egan Bernal   Colombie Ineos + 53 s
3e Enric Mas   Espagne Deceuninck-Quick Step + min 23 s
4e David Gaudu   France Groupama-FDJ + min 52 s
5e Maximilian Schachmann   Allemagne Bora-Hansgrohe + 22 min 47 s
6e Laurens De Plus   Belgique Jumbo-Visma + 23 min 37 s
7e Gregor Mühlberger   Autriche Bora-Hansgrohe + 25 min 58 s
8e Tiesj Benoot   Belgique Lotto-Soudal + 26 min 26 s
9e Wout Van Aert   Belgique Jumbo-Visma + 33 min 58 s
10e Nils Politt   Allemagne Katusha-Alpecin + 35 min 57 s

Classement du meilleur grimpeurModifier

Classement par équipesModifier

Classement de l'étape
  Équipe Pays Temps
1re Trek-Segafredo     États-Unis en 116 h 12 min 24 s
2e Movistar   Espagne + min 50 s
3e EF Education First   États-Unis + 15 min 24 s
4e Mitchelton-Scott   Australie + 17 min 21 s
5e Groupama-FDJ   France + 17 min 59 s
6e Bora-Hansgrohe   Allemagne + 18 min 58 s
7e Jumbo-Visma   Pays-Bas + 21 min 4 s
8e AG2R La Mondiale   France + 22 min 55 s
9e UAE Emirates   Émirats arabes unis + 27 min 18 s
10e Ineos   Royaume-Uni + 28 min 48 s

Abandon(s)Modifier

Le maillot jaune du jourModifier

Le stade Geoffroy-Guichard de Saint-Étienne, surnommé le chaudron est sur le maillot du jour.

RéférencesModifier

  1. « Abandons - Tour de France », sur letour.fr (consulté le 23 juillet 2019)

Liens externesModifier