Ouvrir le menu principal

9e étape du Tour de France 2018

étape du Tour de France 2018

Article général Pour un article plus général, voir Tour de France 2018.
9e étape du Tour de France 2018 Cycling (road) pictogram.svg
Tour de France 2018 (42564138795).jpg
Les coureurs sur le neuvième secteur pavé.
Généralités
Course9e étape, Tour de France 2018
TypeHillystage.svg Étape vallonnée
Date15 juillet 2018
Distance156,5 km
Lieu de départCitadelle d'Arras
Lieu d'arrivéeRoubaix
PaysFRA France
Partants170
Arrivants167
Vitesse moyenne45,931 km/h
Résultats de l’étape
1erGER John Degenkolb3 h 24 min 26 s
(Trek-Segafredo)
2eBEL Greg Van Avermaet+ 0 s
3eBEL Yves Lampaert+ 0 s
CombatifFRA Damien Gaudin
(Direct Énergie)
Classement général à l’issue de l’étape
LeaderBEL Greg Van Avermaet36 h 07 min 17 s
(BMC Racing)
2eGBR Geraint Thomas+ 43 s
3eBEL Philippe Gilbert + 44 s
Classements annexes à l’issue de l’étape
Jersey green.svgPointsSVK Peter Sagan
(Bora-Hansgrohe)
Jersey polkadot.svgMontagneLAT Toms Skujiņš
(Trek-Segafredo)
Jersey white.svgJeuneDEN Søren Kragh Andersen
(Sunweb)
Jersey yellow number.svgÉquipeBEL Quick-Step Floors
8e étape10e étape
Documentation Wikidata-logo S.svg

La 9e étape du Tour de France 2018 se déroule le dimanche de la citadelle d'Arras à Roubaix, sur une distance de 156,5 kilomètres. Son parcours comprend quinze secteurs pavés représentant 21,7 kilomètres. Elle est remportée par le coureur allemand John Degenkolb, de l'équipe Trek-Segafredo. Le Belge Greg Van Avermaet (BMC), deuxième de l'étape, garde le maillot jaune.

ParcoursModifier

 
Thierry Gouvenou et Christian Prudhomme, à Warlaing, lors de la reconnaissance du parcours du Paris-Roubaix 2018, au point de jonction entre ce dernier et le parcours de la neuvième étape du Tour de France 2018.

Disputée entre la citadelle d'Arras à Roubaix sur une distance de 156,5 kilomètres, cette étape est l'une des plus courtes du Tour de France 2018 et emprunte quinze secteurs pavés[1].

Initialement, la 9e étape devait partir à proximité de la clairière de Rethondes à côté de Compiègne, pour marquer le centenaire de l'Armistice de la Première Guerre mondiale[2]. À la suite de la concurrence de la coupe du monde de football, l'Union cycliste internationale (UCI) décide en 2017 de reporter le tour d'une semaine[2]. La 9e étape tombe alors le même jour que la finale de la coupe du monde. L'étape doit donc être raccourcie pour que son arrivée ne se trouve pas en concurrence avec la finale qui débute à 17h00[2], heure française. L'étape part donc de la citadelle d'Arras et non plus à proximité de la clairière de Rethondes.

Les quinze secteurs empruntés représentent 21,7 kilomètres de pavés, un total qui n'avait plus été atteint lors d'une étape du Tour depuis 1983[3]. Après avoir quitté Arras, la course se dirige vers Cambrai, pour trouver le premier secteur pavé (km 47) entre Escaudœuvres et Thun. Après les trois premiers secteurs, la course rejoint le parcours de Paris-Roubaix à Warlaing, dont elle emprunte les secteurs pavés à l'exception du carrefour de l'arbre et d'une partie du secteur de Mons-en-Pévèle[3].

Déroulement de la courseModifier

RésultatsModifier

Classement de l'étapeModifier

Points attribuésModifier

Sprint intermédiaire
Wasnes-au-Bac (km 59)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Thomas De Gendt   Belgique Lotto-Soudal 20
2e Jérôme Cousin   France Direct Énergie 17
3e Nicolas Edet   France Cofidis 15
4e Lilian Calmejane   France Direct Énergie 13
5e Reinardt Janse Van Rensburg   Afrique du Sud Dimension Data 11
6e Omar Fraile   Espagne Astana 10
7e Chad Haga   États-Unis Sunweb 9
8e Olivier Le Gac   France Groupama-FDJ 8
9e Damien Gaudin   France Direct Énergie 7
10e Antwan Tolhoek   Pays-Bas Lotto NL-Jumbo 6
11e Peter Sagan     Slovaquie Bora-Hansgrohe 5
12e Maciej Bodnar   Pologne Bora-Hansgrohe 4
13e Marcus Burghardt   Allemagne Bora-Hansgrohe 3
14e Rafał Majka   Pologne Bora-Hansgrohe 2
15e Gregor Mühlberger   Autriche Bora-Hansgrohe 1
Arrivée d'étape
Roubaix (km 156,5)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er John Degenkolb   Allemagne Trek-Segafredo 30
2e Greg Van Avermaet     Belgique BMC Racing 25
3e Yves Lampaert   Belgique Quick-Step Floors   22
4e Philippe Gilbert   Belgique Quick-Step Floors   19
5e Peter Sagan     Slovaquie Bora-Hansgrohe 17
6e Jasper Stuyven   Belgique Trek-Segafredo 15
7e Bob Jungels   Luxembourg Quick-Step Floors   13
8e André Greipel   Allemagne Lotto-Soudal 11
9e Edvald Boasson Hagen   Norvège Dimension Data 9
10e Timothy Dupont   Belgique Wanty-Groupe Gobert 7
11e Alexander Kristoff   Norvège UAE Emirates 6
12e Nils Politt   Allemagne Katusha-Alpecin 5
13e Fernando Gaviria   Colombie Quick-Step Floors   4
14e Sylvain Chavanel   France Direct Énergie 3
15e Warren Barguil   France Fortuneo-Samsic 2

Point Bonus de Wannehain (km 138,5)
Coureur Pays Équipe Bonifications
1 Greg Van Avermaet     Belgique BMC Racing s
2 Stefan Küng   Suisse BMC Racing s
3 Daniel Martin   Irlande UAE Emirates s
Bonifications à l'arrivée
Coureur Pays Équipe Bonifications
1 John Degenkolb   Allemagne Trek-Segafredo 10 s
2 Greg Van Avermaet     Belgique BMC Racing s
3 Yves Lampaert   Belgique Quick-Step Floors   s

Prix de la combativitéModifier

Classements à l'issue de l'étapeModifier

Classement généralModifier

Classement général
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Greg Van Avermaet     Belgique BMC Racing en 36 h 7 min 17 s
2e Geraint Thomas   Royaume-Uni Sky + 43 s
3e Philippe Gilbert   Belgique Quick-Step Floors   + 44 s
4e Bob Jungels   Luxembourg Quick-Step Floors   + 50 s
5e Alejandro Valverde   Espagne Movistar + min 31 s
6e Rafal Majka   Pologne Bora-Hansgrohe + min 32 s
7e Jakob Fuglsang   Danemark Astana + min 33 s
8e Christopher Froome   Royaume-Uni Sky + min 42 s
9e Adam Yates   Royaume-Uni Mitchelton-Scott + min 42 s
10e Mikel Landa   Espagne Movistar + min 42 s

Classement par pointsModifier

Classement du meilleur jeuneModifier

Classement général du meilleur jeune
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Søren Kragh Andersen     Danemark Sunweb en 36 h 9 min 0 s
2e Thomas Boudat   France Direct Énergie + min 0 s
3e Pierre Latour   France AG2R La Mondiale + min 37 s
4e Magnus Cort Nielsen   Danemark Astana + min 36 s
5e Guillaume Martin   France Wanty-Groupe Gobert + min 26 s
6e Stefan Küng   Suisse BMC Racing + 12 min 7 s
7e Nils Politt   Allemagne Katusha-Alpecin + 12 min 42 s
8e Egan Bernal   Colombie Sky + 16 min 9 s
9e Michael Gogl   Autriche Trek-Segafredo + 20 min 22 s
10e Fernando Gaviria   Colombie Quick-Step Floors   + 22 min 18 s

Classement du meilleur grimpeurModifier

Classement par équipesModifier

Classement par équipes
  Équipe Pays Temps
1re Quick-Step Floors     Belgique en 109 h 2 min 46 s
2e Movistar   Espagne + min 51 s
3e Mitchelton-Scott   Australie + min 58 s
4e Bahrain-Merida   Bahreïn + min 7 s
5e Sunweb   Allemagne + min 8 s
6e BMC Racing   États-Unis + min 36 s
7e Bora-Hansgrohe   Allemagne + min 23 s
8e Lotto NL-Jumbo   Pays-Bas + min 29 s
9e Trek-Segafredo   États-Unis + min 52 s
10e AG2R La Mondiale   France + min 52 s

AbandonsModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Étape 9 - Arras Citadelle > Roubaix - Tour de France 2018 », sur letour.fr (consulté le 20 juin 2018)
  2. a b et c Clément Guillou, « Dans l’ombre de la Coupe du monde, le Tour de France s’adapte et les coureurs subissent », lemonde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 13 juillet 2018).
  3. a et b « Tour de France : sous les pavés, ravages », sur lemonde.fr, (consulté le 15 juillet 2018)
  4. a b et c « Abandons - Tour de France », sur letour.fr (consulté le 15 juillet 2018)
  5. « Tour de France : Tony Martin abandonne à la veille des pavés », sur lequipe.fr, L’Équipe (consulté le 15 juillet 2018)

Liens externesModifier