Ouvrir le menu principal

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 8e division.

Artillerieführer III
8e Division d'Infanterie
8e Division d'Infanterie Légère
8e Division de Chasseurs
Image illustrative de l’article 8e division d'infanterie (Allemagne)

Création 1934
Dissolution Mai 1945
Pays Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Branche Wehrmacht
Type Division d'infanterie
Rôle Infanterie
Ancienne dénomination Artillerieführer III
8. Infanterie-Division
8. Leichte Infanterie-Division
8. Jäger-Division
Surnom Schlesische Division (division silésienne)
Guerres Seconde Guerre mondiale
Batailles Campagne de Pologne
Commandant historique Gustav Höhne

La 8e division d'infanterie est une des divisions d'infanterie de l'armée allemande (Wehrmacht) durant la Seconde Guerre mondiale.

Création et différentes dénominationsModifier

  •  : création de la Artillerieführer III à Opole alors en territoire Allemand
  • 15 octobre 1935 : l'Artillerieführer III prend le nom de 8. Infanterie-Division.
  • 1er décembre 1941 : environ un tiers de la 8. Infanterie-Division est versée à la 102. Infanterie-Division et les deux tiers restant forment la 8. Leichte Infanterie-Division.
  • 30 juin 1942 : la 8. Leichte Infanterie-Division prend le nom de 8. Jäger-Division

HistoriqueModifier

Créée en 1934, le 8. Infanterie-Division a été formé a été mobilisé en août 1939 pour la campagne de Pologne puis pour la bataille de France et l'opération Barbarossa.

En 1941, une partie est transférée à la 102. Infanterie-Division et l'autre partie forme la 8. Leichte Infanterie-Division.

En 1942, la division prend le nom de 8. Jäger-Division.

CommandantsModifier

8. Infanterie-Division
8. Leichte Infanterie-Division
  • General der Infanterie Gustav Höhne : -
8. Jäger-Division

Ordre de batailleModifier

1er septembre 1939Modifier

8. Infanterie-Division
  • 28e régiment d'infanterie
  • 38e régiment d'infanterie
  • 84e régiment d'infanterie
  • Aufklärungs-Abteilung 8
  • Artillerie-Regiment 8
  • Beobachtungs-Abteilung 8 (3)
  • Pionier-Bataillon 8
  • Panzerabwehr-Abteilung 8
  • Nachrichten-Abteilung 8
  • Feldersatz-Bataillon 8
  • Versorgungseinheiten 8

Décembre 1941Modifier

8. leichte Infanterie-Division
  • Jäger-Regiment 28
  • Jäger-Regiment 38
  • Artillerie-Regiment 8
  • Aufklärungs-Abteilung 8
  • Pionier-Bataillon 8
  • Nachrichten-Abteilung 8
  • Feldersatz-Bataillon 8
  • leichte Infanterie-Divisions-Nachrichten-Abteilung 8
  • leichter Infanterie-Divisions-Nachschubführer 8

Affectations et engagementsModifier

Date Corps Armée Groupe d'armée Engagements
Septembre 1939 VIII 14. Armée Sud Campagne de Pologne secteur sud
Octobre 1939 VIII 4. Armée B Eifel
Mai 1940 VIII 4. Armée A Belgique, France
Juin 1940 VIII Réserve B France
Juillet 1940 VIII 7. Armée B Rouen
Août 1940 - Avril 41 VIII 9. Armée A Rouen
Mai 1941 VIII 9. Armée B Prusse-Orientale
Mai 1941 VIII 9. Armée Centre Briansk, Wiasma
Novembre 1941 Réserve 4. Armée Centre Mojaïsk, Moscou
Décembre 1941 VIII 1. Armée D France
Mars 1942 XX 16. Armée Nord Demiansk
Juillet 1942 X 16. Armée Nord Demiansk
Aout 1942 II 16. Armée Nord Demiansk
Mars 1943 X 16. Armée Nord Lac Ilmen
Juin 1943 Réserve 16. Armée Nord Lac Ilmen
Juillet 1943 X 16. Armée Nord Lac Ilmen
Mars 1944 XXXVIII 18. Armée Nord Pskov
Avril 1944 Réserve 18. Armée Nord Pskov
Mai 1944 XVII 8. Armée Südukraine Carpates
Octobre 1944 XVII 8. Armée Sud Nord de la Hongrie, Slovaquie
Décembre 1944 XXIX 8. Armée Sud Nord de la Hongrie, Slovaquie
Février 1945 LXXII 8. Armée Sud Slovaquie, Moravie
Avril 1945 XXIX 1. Panzerarmee Centre Slovaquie, Moravie
Avril 1945 XXIV 1. Panzerarmee Centre Moravie
Mai 1945 XXIV 1. Panzerarmee Centre Prague

Théâtres d'opérationsModifier

  Cette section contient une ou plusieurs listes. Le texte gagnerait à être rédigé sous la forme de paragraphes synthétiques. Les listes peuvent demeurer si elles sont introduites par une partie rédigée et sourcée, de façon à bien resituer les différents items. Par défaut de sourçage d'ensemble, ce sont chacun des items qui devront être sourcés.  (mars 2019).
8. Infanterie-Division

Le 1er octobre 1938 elle participe à l'annexion de la Tchécoslovaquie, puis à la campagne de Pologne où du 1er septembre 1939 au 6 octobre de la même année, elle combat en Galicie, à Tarnów, sur le Wisłok, le Nida, le San et le Tanew. Durant la bataille de France, la 8e division d'infanterie traverse la Belgique et combats sur la Salm, l'Ourthe, la Meuse, la Sambre à Denée et l'Escaut. En France elle combattît sur le front de l'Escaut où elle sera bloquée par le 45ème Régiment d'Infanterie du Lieutenant-colonel Desroche, à Bouchain du 20 au 26 mai 1940. Elle poursuit ensuite les troupes Françaises sur l'Oise, en région Parisienne et passe la Loire à Tours en continuant sur l'estuaire de la Gironde. En Juillet 1940 elle prend ses quartiers dans la ville de Rouen jusqu'en Mai 1941 où elle doit se rendre en Prusse-Orientale pour participer à l'opération Barbarossa. Partant de Suwalki en juin 1941, elle combat à Grodno, sur la Bérésina, à Lepel, Witebsk, Roudnia, Smolensk, Viazma pour atteindre Mojaïsk en octobre 1941. D'octobre à novembre la division reste en réserve dans la région de Mojaïsk étant alors à une centaine de kilomètres de Moscou.

8. Leichte Infanterie-Division

Au 1er décembre 1941 la division est retirée du front de l'Est pour être réorganisée en France devenant ainsi la 8e Leichte Infanterie-Division. La division nouvellement réorganisé stationne en France jusqu'en mars 1942 où elle part dans le secteur Nord du front de l'Est pour participais à l'opération Bruckenschlag

8. Jäger-Division

En juillet 1942, elle est à nouveau réorganisée et complétée, sur place, pour devenir la 8e Jäger-Division. De juillet 1942 à mars 1943 elle reste en postion dans le saillant de Demiansk puis est déplacée vers le lac Ilmen pour être mise en réserve à proximité de la ligne de front. En mars 1944 elle combat à Pskov dans le cadre de l'opération Bagration. En mai 1944 elle combat l'Armée rouge dans les Carpates puis d'ocbotre 1944 à janvier 1945 elle est sur la frontière Nord de la Hongrie et de la Slovaquie. De février à avril 1945 elle combat en Slovaquie et en Moravie avant de se rendre à l'Armée rouge en mai 1945 lors de l'offensive de Prague.

Articles connexesModifier