Ouvrir le menu principal

85e division d'infanterie (États-Unis)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 85e division d'infanterie.

85th Infantry Division
Image illustrative de l’article 85e division d'infanterie (États-Unis)
Insigne d'épaule de la division (le CD correspond à Custer Division)

Création 1917
1942
1946
Dissolution 1919
1945
2007
Pays États-Unis
Branche United States Army
Type Infanterie
Fait partie de Ve Armée (lors de la Seconde Guerre mondiale)
Surnom Custer
Guerres Première Guerre mondiale
Seconde Guerre mondiale
Batailles Ligne Gustav
Bataille d'Anzio
Ligne Gothique
Offensive de printemps 1945 en Italie
Commandant historique John B. Coulter

La 85e division d'infanterie (85th Infantry Division) est une division de l'US Army créée à l'occasion des deux guerres mondiales et active jusqu'en 2007. Son surnom (Custer) vient du général George Armstrong Custer[1].

Elle apparaît la première fois le dans le Camp Custer, au Michigan, dans le contexte de la Première Guerre mondiale. Après une période d'entraînement, elle est envoyée combattre en Europe à l'été 1918 mais elle sert comme unité de dépôt et n'est pas engagée sur le front. Toutefois, elle participe au soutien des Armées blanches lors de la guerre civile russe et certaines de ses unités prennent part à la Polar Bear Expedition qui débarque à Arkhangelsk. Elle est finalement démobilisée en 1919.

Le , la division est réactivée à l'occasion de la Seconde Guerre mondiale. Elle arrive à Casablanca le où elle parfait son entraînement avant d'être transférée en Italie et plus précisément à Naples le . Son 339e régiment d'infanterie est le premier à voir le combat puisqu'il est attaché à la 88e division d'infanterie. Le reste de la division, incorporé à la 5e armée, est positionné en face de la ligne Gustav à partir du , menant d'abord des opérations défensives. Elle lance son offensive le , nettoyant notamment la péninsule de Gaète. Elle contribue à ouvrir la voie permettant de faire la jonction avec les forces alliées présentes à Anzio. Elle continue ensuite sa progression, entrant dans Rome le , une journée après sa libération, allant jusqu'à Viterbe le . Elle est alors envoyée vers l'arrière pour se réorganiser puis prend part à l'offensive contre la ligne Gothique au mois d'août, faisant face à une forte résistance allemande. En 1945, elle participe à offensive finale en Italie, attaquant au sud-ouest de Bologne le et avançant vers Lucques et Pistoia dans la vallée du . Le Panaro est franchi le et le Pô le jour suivant. Elle continue de balayer les derniers îlots de résistance allemande avant la reddition générale des troupes allemandes en Italie le , quelques jours avant la fin de la guerre en Europe.

Brièvement démobilisée en 1945, elle renaît l'année suivante et est transformée en division d'entraînement en 1959 jusqu'en 2007, sous le nom de 85e division d'infanterie d'entraînement (85th Infantry Division (Training)).

NotesModifier

Liens webModifier