Ouvrir le menu principal

Les chefs de corpsModifier

La Première Guerre mondialeModifier

CompositionModifier

11e Régiment de Cuirassiers - Saint-Germain-en-Laye
12e Régiment de Cuirassiers - Rambouillet
7e Régiment de Dragons - Fontainebleau
13e Régiment de Dragons - Melun
8e Régiment de Chasseurs à Cheval[1] - Orléans
  • 7e Brigade de Cavalerie Légère - Vendôme
1er Régiment de Chasseurs à Cheval - Châteaudun
10e Régiment de Chasseurs à Cheval[2] - Sampigny, Sézanne
20e régiment de chasseurs à cheval[3] - Vendôme
14e régiment de hussards[1] - Alençon

HistoriqueModifier

1914Modifier

1915Modifier

  • 6 février - 8 mai : mouvement vers le sud ; repos dans la région Auxi-le-Château, Saint-Pol (éléments en secteur vers Bailleulval).
  • 8 mai - 30 août : mouvement vers Avesnes-le-Comte. Tenue prête à intervenir, en vue de la poursuite, dans les offensives du 9 mai et du 16 juin (seconde bataille d'Artois). Puis retour vers Auxi-le-Château (éléments en secteur vers Neuville-Saint-Vaast et la fosse Calonne).
  • 30 août - 11 septembre : mouvement vers Conty ; repos.
  • 11 septembre - 18 octobre : transport par VF dans la région de Sézanne, puis à partir du 20 septembre mouvement vers Suippes. Tenue prête à intervenir, en vue de la poursuite, dans la seconde bataille de Champagne (éléments à pied engagés vers Souain).
  • 18 - 26 octobre : mouvement vers Champaubert ; repos.
  • 26 octobre 1915 - 8 juillet 1916 : mouvement vers le front et occupation d'un secteur entre la ferme des Marquises et le nord-est de Prosnes, réduit légèrement à droite du 5 au 23 mai.

1916Modifier

1917Modifier

  • 15 janvier - 9 mars : retrait du front (éléments en secteur jusqu'au 20 janvier) ; puis mouvement vers Provins ; repos et instruction.
  • 9 mars - 8 avril : mouvement vers le camp de Mailly ; instruction.
  • 8 - 18 avril : mouvement vers Fismes. Tenue prête à intervenir, en vue de la poursuite dans la bataille du Chemin des Dames ; non engagée (éléments engagés à pied du 12 avril au 5 mai, vers les Cavaliers de Courcy).
  • 18 avril - 27 mai : mouvement vers le sud, puis repos vers Anglure et Fère-Champenoise (à partir du 5 mai, éléments en secteur dans la région de Reims).
  • 27 mai - 21 juin : mouvement vers le front et occupation (avec des éléments des 2e, 4e DC) d'un secteur vers la ferme des Marquises et les abords est de Reims.
  • 21 juin - 23 juillet : retrait du front (éléments en secteur jusqu'au 23 juillet) ; repos vers Anglure et Fère-Champenoise.
  • 23 juillet : dissolution.

Notes et référencesModifier

  1. a et b Rattaché au 15e Corps d'Armée à la mobilisation
  2. À partir de janvier 1915, en provenance du 32e Corps d'Armée.
  3. Détruit à 80 % en novembre 1914. Sera reconstitué à partir de juillet 1915.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • AFGG, vol. 2, t. 10 : Ordres de bataille des grandes unités : divisions d'infanterie, divisions de cavalerie, , 1092 p. (lire en ligne).


Articles connexesModifier