Ouvrir le menu principal
Ne doit pas être confondu avec 5e base de soutien du matériel.

5e régiment du matériel
Création 1985
Dissolution 1991
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de terre
Type Régiment du matériel
Rôle Logistique
Garnison Strasbourg
Surnom 5e RMAT
Devise Res non verba
Des actes et non des paroles

Le 5e régiment du matériel (5e RMAT) était un régiment de l’Armée de terre française.

Sommaire

HistoriqueModifier

Le 5e régiment du matériel est créé le 1er juillet 1985 à Strasbourg à partir du 103e groupement réparation mobilité de corps d'armée de Mulhouse, du 610e groupement approvisionnement matériel de Saint-Eulien et du détachement du 102e groupement réparation mobilité de corps d'armée de Bitche[1].

La portion centrale du régiment occupait le quartier Lizé au Neuhof à Strasbourg[2].

Le 5e régiment du matériel faisait partie de la brigade logistique du 1er corps d'armée jusqu'en 1990 puis de la brigade logistique du 3e corps d'armée.

Il est dissous le 30 juin 1991.

CompositionModifier

En 1989, le régiment compte plusieurs compagnies et détachements en Alsace et en Moselle[3] :

  • état-major, compagnie de commandement et de soutien, 4e compagnie d'approvisionnement à Strasbourg ;
  • 1re compagnie de soutien multi-technique à Gresswiller ;
  • 2e compagnie de soutien multi-technique à Colmar ;
  • détachement de la 2e compagnie de soutien multi-technique à Mulhouse ;
  • 3e compagnie de soutien d'artillerie, détachement munitions à Bitche ;
  • détachement munitions à Neubourg.

MatérielModifier

Notes et référencesModifier

  1. [PDF] Recueil des Structures du Matériel de l’Armée de Terre des origines à 2017 350 années d’évolutions en termes d’organisation, Lieutenant-colonel Dominique Lorrain, voir page 154.
  2. Quartier Lizé à partir de 1945 (consulté le 28 mai 2019).
  3. Les garnisons de la métropole unités de combat, d'appui et de soutien sur le site Entre réalité et prospective : L'armée de terre française en janvier 1989 (consulté le 28 mai 2019).

Voir aussiModifier