5e régiment d'artillerie (France)

(Redirigé depuis 5e régiment d'artillerie)

5e Régiment d’Artillerie
Image illustrative de l’article 5e régiment d'artillerie (France)
Insigne régimentaire du 5e Régiment d’Artillerie Divisionnaire, Royal Artillerie.

Création 1791
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de Terre
Type Régiment d'artillerie
Fait partie de Brigade d’artillerie
Devise Verdun
Inscriptions
sur l’emblème
Wissembourg 1793
Wagram 1809
Sébastopol 1854-1859
Solférino 1859
L'Ourcq 1914
Verdun 1916
L'Aisne 1918
Anniversaire Sainte Barbe
Guerres Guerres napoléoniennes
Première Guerre mondiale
Bataille de France
Fourragères aux couleurs du ruban de la Croix de guerre 1914-1918
Décorations Croix de guerre 1914-1918
deux palmes

Le 5e régiment d’artillerie est une unité de l’armée française. Il est l’héritier du 5e bataillon du royal artillerie créé en 1720, il est devenu le 5e régiment d'artillerie en 1791


Création et différentes dénominationsModifier

  • 1693 création du Régiment Royal-Artillerie.
  • 1791 création du 5e Régiment d'Artillerie.
  • ...
  • ...
  • ...
  • 1914 le 5e Régiment d'Artillerie de Campagne.
  • 1939 le formation du 5e Régiment d'Artillerie Divisionnaire.
  • ...
  • ...

Historique des garnisons, combats et bataille du 5e régiment d'artillerieModifier

Ancien RégimeModifier

Il participera à la Bataille de Fontenoy.

Révolution et EmpireModifier

De 1815 à 1852Modifier

En 1849, il fait partie du corps expéditionnaire de la Méditerranée envoyé combattre la République romaine et participe au siège de Rome

Second EmpireModifier

De 1871 à 1914Modifier

 
Le 5e traversant le village d'Hortes en 1907.

Première Guerre mondialeModifier

Casernement Besançon, 7e Brigade d'Artillerie, 7e Corps d'Armée.

1914Modifier

Alsace, Mulhouse, bataille de la Marne, Puisieux.

1915Modifier

Champagne, Mesnil-lès-Hurlus, cote 1918, Meuse.

1916Modifier

Bataille de Verdun, Eix, Douaumont, bois de la Caillette, Thiaumont, bataille de la somme.

1917Modifier

Marne, Mont Blond, Cornillet.

1918Modifier

Matz, L'Aisne.

Entre-deux-guerresModifier

Seconde Guerre mondialeModifier

Création du 5e R.A.D le . Le régiment comprend, une Batterie Hors Rang (BHR), de trois groupes de 75 mm et d'une Batterie Divisionnaire Anti-Chars (BDAC) de 75 mm ou de 47 mm. Elle appartient à la 47e division d'infanterie.

De 1945 à nos joursModifier

En 1946 création du 5e R.A.C.A.P., il sera dissous en 1949.

Colonels et chefs de corpsModifier


Faits d'armes inscrits sur l'étendardModifier

Il porte, cousues en lettres d'or dans ses plis, les inscriptions suivantes[1]:

  • Wissembourg 1793
  • Wagram 1809
  • Sébastopol 1854-1859
  • Solférino 1859
  • L'Ourcq 1914
  • Verdun 1916
  • L'Aisne 1918

DécorationsModifier

Le 5e, 27e, 28e et 38e Régiments d’Artillerie de Campagne. Reçoivent la Fourragère aux couleurs du ruban de la Croix de Guerre 1914-1918 le .

  • Sa cravate porte la croix de guerre 1914-1918 avec 2 citations à l’ordre de l’Armée

DeviseModifier

Verdun

Personnalités ayant servi au 5e RAModifier

Sources et bibliographieModifier

  • Historique de l'artillerie française, H. Kauffert.
  • Historique des 5e, 205e, 265e régiment d'artillerie de campagne : campagne 1914-1918, Paris, Chapelot, 56 p., disponible sur Gallica.

Notes et référencesModifier

  1. Décision no 12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, no 27, 9 novembre 2007

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier