Ouvrir le menu principal

Création et différentes dénominationsModifier

Colonels/Chef de brigadeModifier

 
insigne de béret d'infanterie

Historique des garnisons, combats et batailles du 59e RIModifier

Guerres de la Révolution et de l'EmpireModifier

En juillet 1793, à l’armée des Alpes, son premier bataillon est détaché au corps opérationnel, avec la légion des Allobroges, pour reconquérir le Vaucluse aux mains des insurgés fédéralisme, sous les ordres du général Jean-François Carteaux[1].

Second EmpireModifier

Article détaillé : Régiment de marche.

1871 à 1914Modifier

Première Guerre mondialeModifier

En 1914, casernement : Pamiers, Foix, 68e brigade d’infanterie ; 34e division d’infanterie ; 17e corps d’armée.

Seconde Guerre mondialeModifier

Le 59e RI (Nord Est allégé) est formé le 5 juin 1940 à partir des 1er et 2e bataillons du 147e RIF puis des éléments du 11e BM et 246e RI. Au 15 juin 1940, renforcé par la 11e compagnie du 3e RIA. Il appartient à la 239e division légère d’infanterie. Région Militaire, Centre Mobilisateur d'infanterie ; Active ; il est mis sur pied par le CMI 91.

DrapeauModifier

Il porte, cousues en lettres d'or dans ses plis, les inscriptions suivantes[3] :

 

DécorationsModifier

Sa cravate est décorée de la Croix de guerre 1914-1918 avec trois citations à l'ordre de l'armée, deux au corps d'armée puis une à l'ordre de la division.

Il a le droit au port de la fourragère aux couleurs du ruban de la Croix de guerre 1914-1918.

DeviseModifier

Tocos y se gausos
Touches y si tu l'oses

Personnalités ayant servi au régimentModifier

Sources et bibliographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. Albert Ceccarelli, La Révolution à l’Isle sur la Sorgue et en Vaucluse, Éditions Scriba, 1989, 2-86736-018-8, p. 62
  2. Opération du 13e corps et de la 3e armée durant le Siège de Paris (1870) par le général Vinoy, pages 7 et 15
  3. Décision no 12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, no 27, 9 novembre 2007

Voir aussiModifier