5150, rue des Ormes (film)

film sorti en 2009
(Redirigé depuis 5150, Rue des Ormes (film))

5150, rue des Ormes est un film québécois de Éric Tessier, sorti en 2009 et adapté du roman homonyme de Patrick Sénécal.

SynopsisModifier

Le 5150, rue des Ormes se situe au bout d’une petite rue tranquille dans une petite ville sans histoire. À la suite d'un accident de vélo causé par un chat, Yannick Bérubé, un jeune étudiant en cinéma qui s'est retrouvé au mauvais endroit, au mauvais moment, y rencontre Jacques Beaulieu. Dans la maison de Jacques, Yannick est interpelé par les cris d'une personne semblant appeler à l'aide. À l'étage, il découvre un homme agonisant dans une petite pièce. Jacques le surprend et décide alors de le séquestrer pour protéger son secret ; en effet, convaincu d'être un juste, Jacques Beaulieu s'est donné pour mission de tuer ceux qu'il juge non justes. Peu après, Yannick découvre la famille du patriarche : son épouse, Maude, une chrétienne très pratiquante, complètement soumise à sa volonté ; sa fille aînée, Michelle, une adolescente impulsive et violente à qui seul son père en impose ; sa fille cadette, Anne, une fillette muette au regard vide ne cherchant qu'à causer du tort à son père malgré son handicap. Yannick est donc emprisonné dans cette maison pendant des semaines et sa seule façon d'en sortir est de battre Jacques aux échecs.

Fiche techniqueModifier

  • Titre original : 5150, rue des Ormes
  • Réalisation : Éric Tessier
  • Scénario : Patrick Senécal et Éric Tessier
  • Direction artistique : David Pelletier
  • Costumes : Carmen Alie
  • Photographie : François Dutil
  • Montage : Alain Baril
  • Musique : Christian Clermont
  • Production : Pierre Even et Josée Vallée ; Richard Speer (exécutif)
  • Société de production : Cirrus Communications (Rue des Ormes)
  • Dates de sortie :   Québec :
  • Durée : 110 minutes

DistributionModifier

DistinctionsModifier

AnalyseModifier

Différences entre le livre et le filmModifier

  • Dans le roman, Yannick était étudiant en littérature, mais dans le film, il est dans le domaine du cinéma.
  • La maison des Beaulieu a deux étages, celle du film a un garage et est plus moderne que celle qui est représentée sur la page de couverture du livre en format de poche, qui a l'air plus ancienne et qui n'a pas de garage.
  • L'époque où se déroule l'histoire est en 2009 dans le film. Dans le livre, c'est en 1991.
  • Après sa chute en vélo, Yannick a un téléphone cellulaire (qui est cassé après l'accident) dans le film alors qu'il n'en possède pas dans le roman.
  • Dans le film, Yannick nettoie ses blessures dans la cuisine au rez-de-chaussée plutôt que d'aller à la salle de bain située à l'étage supérieur de la maison.
  • Yannick raconte sa séquestration au moyen d'une caméra vidéo dans le film tandis qu'il récite par écrit dans le roman.
  • Les parents de Yannick ainsi que sa copine Judith (Josée dans le film) ne sont que mentionnés par Yannick au travers de ses écrits. Dans le film, ils sont présents. De plus, les hallucinations de Yannick concernant son père alcoolique et violent ne sont pas incluses dans le livre.
  • Jacques Beaulieu avait les cheveux bruns et frisés dans le roman, mais dans le film, ils sont courts et grisonnants tandis que sa fille Michelle a les cheveux blonds dans le roman alors qu'ils sont bruns dans le film. Maude est grande et mince et a les cheveux grisonnant avec une coupe carrée dans le roman alors que dans le film, elle est plus petite avec une forte corpulence et a les cheveux bruns avec une coupe plus arrondie. Anne avait les cheveux foncés dans le livre alors que dans le film, elle est blonde.
  • Dans le film, Michelle Beaulieu est vêtue de vêtements féminins ; ils sont plus masculins dans le roman.
  • Dans le roman, Michelle s'était déjà inspirée de la Reine de cœur lorsqu'elle était plus jeune alors que dans le film elle vient à peine de découvrir son personnage fétiche durant la séquestration de Yannick.
  • Maude reconnaît Yannick lorsqu'il arrive à la maison car peu de temps avant, il empêcha un jeune voyou de voler Anne qui attendait sa mère à l'extérieur d'un dépanneur. Cette scène n'est pas incluse dans le livre.
  • Yannick était plus craintif envers Anne dans le roman alors que dans le film, où il se montre gentil avec elle et lui donne même des bonbons.
  • Dans le livre, Jacques veut initier Michelle en lui ordonnant de tuer un homme raciste que Jacques a rencontré dans son club d'échecs alors que dans le film il s'agit d'un pédophile qu'il a eu comme client.
  • Michelle est beaucoup plus violente envers Yannick dans le film que dans le livre.
  • Anne tente d'empoisonner son père avec du poison à rats dans le film, une scène qui n'est pas incluse dans le livre.
  • Dans le film, Yannick voit sa chambre inondée de sang ; cette scène n'apparait pas dans le livre.
  • Dans le film, Maude brise les chaînes de Yannick avec une hache pour ensuite tenter de le convaincre de l'accompagner à bord d'un taxi (pas celui de Jacques Beaulieu) au lieu de le forcer à sortir de la maison avec une carabine comme c'est le cas dans le roman.
  • Les scènes où Yannick et Jacques jouent aux échecs dans un monde onirique sont uniquement incluses dans le film.
  • Yannick fait un match nul contre Jacques aux échecs dans le film. Il ne subit que des défaites dans le roman, sauf quand Yannick gagnait plusieurs parties au club d'échecs (ce qui n'est pas inclus dans le film).
  • Michelle n'est plus au secondaire comme dans le livre mais au cégep. D'ailleurs son premier meurtre est à l'endroit de l'un de ses camarades de classes et non de son directeur d'école comme dans le livre.
  • Dans le livre, Maude est un fou blanc après son suicide. Dans le film, elle devient la reine blanche. De plus, ses parents qui faisaient partie de l'échiquier humain ne sont pas inclus dans le film.
  • Dans le livre, Yannick n'a jamais passé la nuit ligoté dans la cave après son évasion en pleine tempête.
  • Dans le roman, Yannick s'évade deux fois hors de la propriété des Beaulieu. Dans le film, il n'y parvient qu'une seule fois.
  • Anne n'a jamais été placée en institut psychiatrique pour enfants dans le livre.
  • La scène où Yannick jette par la fenêtre une cassette de lui demandant des secours n'est pas incluse dans le livre.
  • Le viol de Michelle par Yannick n'a pas lieu dans le film. De plus,Yannick n'éprouve aucune excitation sexuelle pour Michelle, contrairement au livre, mais uniquement de la peur.
  • Anne pousse des hurlements stridents lorsqu'elle découvre le cadavre de sa mère dans la cave. Dans le livre, pas un son qui sort de sa bouche.
  • La libération de Yannick se déroule de nuit, dans le film. Dans le roman, il est libre dans la journée.
  • La fin est différente : une fois libéré de sa séquestration, Yannick retourne vivre chez lui avec sa copine et passe ses journées à fixer son échiquier. Dans le livre, il retourne vivre chez ses parents à Drummondville et est suivi par des médecins, il rompt avec sa copine, finit par se retrouver à l'hôpital psychiatrique après s'être sectionné le pénis et revoit Jacques pour la première fois depuis qu'il a été libéré.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier