Ouvrir le menu principal
500 miles d'Indianapolis 1973
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 200
Longueur du circuit 4,023 km
Distance de course 804,675 km
Conditions de course
Affluence environ 300 000 spectateurs le lundi, 200 000 le mardi, 125 000 le mercredi
Résultats
Vainqueur Drapeau : États-Unis Gordon Johncock,
Eagle-Offenhauser,
h 8 min 38 s 19
(vitesse moyenne : 255,944 km/h)
Pole position Drapeau : États-Unis Johnny Rutherford,
McLaren-Offenhauser,
45 s 36
(vitesse moyenne : 319,314 km/h)
Record du tour en course Drapeau : États-Unis Roger McCluskey,
McLaren-Offenhauser,
48 s 15
(vitesse moyenne : 300,812 km/h)

L'Eagle-Offenhauser de Gordon Johncock, victorieuse de l'édition 1973 des 500 miles d'Indianapolis.

Les 500 miles d'Indianapolis 1973, disputés sur l'Indianapolis Motor Speedway le mercredi 30 mai 1973, ont été remportés par le pilote américain Gordon Johncock sur une Eagle-Offenhauser.

Sommaire

Grille de départModifier

Classement finalModifier

# Pilote Voiture Tours Temps/Abandon
1   Gordon Johncock Eagle-Offenhauser 133  
2   Bill Vukovich II Eagle-Offenhauser 133  
3   Roger McCluskey McLaren-Offenhauser 131  
4   Mel Kenyon Eagle-Foyt 131  
5   Gary Bettenhausen McLaren-Offenhauser 130  
6   Steve Krisiloff Kingfish-Offenhauser 129
7   Lee Kunzman Eagle-Offenhauser 127
8   John Martin McLaren-Offenhauser 124
9   Johnny Rutherford McLaren-Offenhauser 124
10   Mike Mosley Eagle-Offenhauser 120 mécanique
11   David Hobbs Eagle-Offenhauser 107
12   George Snider Coyote-Foyt 101 boite de vitesses
13   Bobby Unser Eagle-Offenhauser 100 moteur
14   Dick Simon Eagle-Foyt 100 moteur
15   Mark Donohue Eagle-Offenhauser 92 moteur
16   Graham McRae (R) Eagle-Offenhauser 91 mécanique
17   Mike Hiss Eagle-Offenhauser 91 mécanique
18   Joe Leonard Parnelli-Offenhauser 91 roue
19   Jerry Grant Eagle-Offenhauser 77 moteur
20   Al Unser Parnelli-Offenhauser 75 moteur
21   Jimmy Caruthers Eagle-Offenhauser 73 suspension
22   Swede Savage Eagle-Offenhauser 57 accident
23   Jim McElreath Eagle-Offenhauser 54 moteur
24   Wally Dallenbach Eagle-Offenhauser 48 mécanique
25   A. J. Foyt Coyote-Foyt 37 mécanique
26   Jerry Karl (R) Eagle-Chevrolet 22
27   Lloyd Ruby Eagle-Offenhauser 21 moteur
28   Sammy Sessions Eagle-Foyt 17 panne d'huile
29   Bob Harkey Eagle-Foyt 12 moteur
30   Mario Andretti Parnelli-Offenhauser 4 moteur
31   Peter Revson McLaren-Offenhauser 3 accident
32   Bobby Allison (R) McLaren-Offenhauser 2 mécanique
33   Salt Walther McLaren-Offenhauser 0 accident

Un (R) indique que le pilote était éligible au trophée du "Rookie of the Year" (meilleur débutant de l'année), attribué à Graham McRae.

À noterModifier

  • L'épreuve a été endeuillée par l'accident mortel d'un mécanicien, Armando Teran, renversé par un camion de pompier intervenant sur les lieux du violent accident du pilote Swede Savage. Ce dernier décédera également un mois plus tard à l'hôpital, non pas des suites de ses blessures, mais en raison d'une infection contractée lors d'une transfusion sanguine.
  • Le 12 mai, c'est Art Pollard qui avait trouvé la mort dans un accident survenu au cours d'une séance d'essais libres.
  • Initialement programmée le lundi 28 mai, l'épreuve a été interrompue à la suite du carambolage du premier tour et n'a pu reprendre en raison de la pluie. Le mardi 29 mai, la pluie s'est mise à tomber dès le tour de formation, contraignant les organisateurs à un nouveau report. Le mercredi, l'épreuve a été interrompue par un drapeau rouge à la suite de l'accident de Swede Savage au 57e tour, avant d'être définitivement stoppée par la pluie au 133e tour.
  • Deux ans avant sa mort, René Thomas, vainqueur des 500 miles en 1914, effectue quelques tours d'honneur dans son véhicule victorieux (assis sur le siège de son mécanicien) en avant-première de la course.

SourcesModifier