413 av. J.-C.

année
Chronologies
Années :
-416 -415 -414  -413  -412 -411 -410
Décennies :
-440 -430 -420  -410  -400 -390 -380
Siècles :
VIe siècle av. J.-C.  Ve siècle av. J.-C.  IVe siècle av. J.-C.
Millénaires :
IIe millénaire av. J.-C.  Ier millénaire av. J.-C.  Ier millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Cette page concerne l'année 413 av. J.-C. du calendrier julien proleptique.

ÉvénementsModifier

  • Fin juillet : Démosthène et ses troupes rejoignent Nicias et Eurymédon en Sicile[2]. Les Syracusains reçoivent eux aussi des renforts et améliorent leur technique navale, en renforçant la proue de leurs navires.
  • Août : les Athéniens, d’abord victorieux de nuit sur le plateau des Épipoles, se font refouler par Syracuse et le combat se termine en désastre. Nicias, redoutant la réaction des Athéniens, tarde à assurer sa retraite[2]. Une éclipse de lune (27 août[5]) l’incite à reculer son départ de 27 jours.
  • 16 septembre : désastre de l’Assinaros[2]. Quand Nicias s’efforce de partir, les Syracusains, victorieux sur mer, réussissent à bloquer l’entrée du port de Syracuse en y emprisonnant la flotte athénienne. Les Athéniens, supérieurs en nombre, tentent de forcer le blocus, mais disposant de peu de place pour manœuvrer, ils sont harponnés et abordés par les navires syracusains, victorieux à nouveau. Les deux camps subissent de lourdes pertes, mais les Athéniens, démoralisés, refusent de reprendre la mer et la retraite se fait par voie de terre. 40 000 hommes épuisés sont répartis en deux corps. Démosthène se fait encercler et capitule, tandis que Nicias, vaincu dans le lit de l’Assinaros, doit se rendre à Gylippe. Nicias et Démosthène sont exécutés, et les soldats athéniens finissent comme esclaves dans les Latomies (carrières de pierre).
Affaiblissement militaire et économique d’Athènes après 413 av. J.-C. : en Sicile, Athènes a perdu 50 000 hommes, dont 12 000 Athéniens (3000 hoplites) et plus de 200 navires. La puissance militaire d’Athènes est amoindrie sur terre comme sur mer. L’occupation de Décélie par Sparte interdit l’agriculture en Attique ainsi que l’exploitation des mines d’argent du Laurion. 20 000 esclaves, pour la plupart artisans, passent à l’ennemi. Les tributs rentrent mal, et sont remplacés jusqu’en 410 av. J.-C. par une taxe de 1/20 sur le commerce de l’empire. L’ultime réserve de 1000 talents, constituée par Périclès, est utilisée pour reconstruire la flotte.
  • Début du règne d'Archélaos, roi de Macédoine (fin en 399 av. J.-C.). Il entreprend des innovations importantes pour le développement du commerce (routes), des lettres et des arts en Macédoine. Il construit des forteresses et dote son royaume de puissants moyens militaires[8]. Vers 410 av. J.-C., il établit sa capitale à Pella.
  • Endios est nommé éphore de Sparte (fin en 412 av. J.-C.)[9].

NaissancesModifier

DécèsModifier

Notes et référencesModifier

  1. H. D. Westlake, Individuals in Thucydides, Cambridge University Press, , 336 p. (ISBN 978-0-521-14753-8, présentation en ligne)
  2. a b c d e f g h i et j Thucydide, livre 7
  3. Ian S. Moxon et James D. Smart, Past Perspectives : Studies in Greek and Roman Historical Writing : Papers Presented at a Conference in Leeds, 6-8 April 1983, CUP Archive, , 241 p. (ISBN 978-0-521-26625-3, présentation en ligne)
  4. Michel Kaplan et Nicolas Richer, Le monde grec, vol. 1, Éditions Bréal, , 384 p. (ISBN 978-2-85394-808-1, présentation en ligne)
  5. François Clément et Viton de Saint-Allais, L'Art de vérifier les dates des faits historiques, des inscriptions, des chroniques et autres anciens monumens, avant l'ère chrétienne..., Moreau, (présentation en ligne)
  6. François Clément et Viton de Saint-Allais, L'Art de vérifier les dates, Paris, Moreau, (présentation en ligne)
  7. (en) John Drinkwater et Timothy Venning, Chronology of the Roman Empire, London/New York, Continuum International Publishing Group, (ISBN 978-1-4411-5478-1, présentation en ligne)
  8. François Charles Hugues Laurent Pouqueville, Univers : histoire et description de tous les peuples, vol. 1, Firmin Didot, frères, (présentation en ligne)
  9. Françoise Ruzé, Délibération et pouvoir dans la cité grecque : De Nestor à Socrate, Publications de la Sorbonne, , 584 p. (ISBN 978-2-85944-314-6, présentation en ligne)
  10. Burjor Avari, India : The Ancient Past : A History of the Indian Sub-Continent from c. 7000 BC to AD 1200, Routledge, , 304 p. (ISBN 978-0-203-08850-0, présentation en ligne)

.

Liens externesModifier