Ouvrir le menu principal

40e session du Comité du patrimoine mondial

40e session du Comité du patrimoine mondial
Logotype.
Logotype.

Type Session
Édition 40e
Pays Drapeau de la Turquie Turquie
Localisation Istanbul
Organisateur Comité du patrimoine mondial
Date Du au

La 40e session du Comité du patrimoine mondial a lieu du au à Istanbul en Turquie où 29 candidatures sont examinées. Le point est également fait sur 108 sites déjà inscrits et 48 autres en péril[1]. Cette cession est interrompue et marquée par une tentative de coup d'État.

Sommaire

ContexteModifier

Le comité se réunit dans une ville qui a subi quatre attentats depuis le début de l'année 2016, notamment celui du 28 juin survenue à l'aéroport d'Istanbul-Atatürk moins de deux semaines avant la 40e session. La sécurité est par conséquent renforcée pour encadrer l’événement[2].

Déroulement perturbé et arrêt prématuréModifier

Le 15 juillet, une minute de silence et observée par le comité en hommage aux victimes de l'attentat à Nice qui s'est produit la veille au soir[3].

La session est suspendue toute la journée du 16 juillet à la suite d'une tentative de coup d'État opérée pendant la nuit par une partie de l'armée turque. Les différentes délégations sont confinées dans leurs hôtels respectifs[4],[5]. Après une dernière séance qui s'est tenue le 17 juillet la session est suspendue prématurément (arrêt initialement prévu le mercredi 20), une session extraordinaire doit se tenir à Paris en septembre 2016 pour examiner les candidatures restantes[6].

Nouveaux biensModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier