3e Convention nationale acadienne

La IIIe convention nationale acadienne a lieu du 13 au à Pointe-de-l'Église, en Nouvelle-Écosse (Canada).

Un article de L'Évangéline annonçant la convention.

La Société nationale de l'Acadie, originellement appelée Société de l'Assomption[1], y est officialisée et Pascal Poirier en devient le premier président. Les délégués demandent que le français soit la langue d'enseignement dans les écoles acadiennes de la Nouvelle-Écosse, mais que l'anglais soit quand même enseigné conjointement.

Notes et référencesModifier

  1. Maurice Basque, La Société nationale de l'Acadie : au cœur de la réussite d'un peuple, Moncton, Éditions de la Francophonie, , p.60-65

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Maurice Basque, La Société nationale de l'Acadie : au cœur de la réussite d'un peuple, Moncton, Les Éditions de la Francophonie, , 265 p. (ISBN 2-89627-047-7)

Articles connexesModifier