Ouvrir le menu principal

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 39e division.

39e Division d'Infanterie
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de Terre
Type Division d'Infanterie
Rôle Infanterie
Guerres Première Guerre mondiale
Batailles 1914 - Bataille de Morhange
1914 - Bataille du Grand-Couronné
1914 - bataille d'Ypres
1915 - 2e Bataille d'Artois
1915 - 2e bataille de Champagne
1916 - Bataille de Verdun
1916 - Bataille de la Somme
1917 - Chemin des Dames
1918 - 2e Bataille de la Marne

La 39e division d'infanterie est une division d'infanterie de l'armée de terre française qui a participé à la Première Guerre mondiale.

Sommaire

Les chefs de la 39e Division d'InfanterieModifier

  • 9 janvier 1892 - 3 octobre 1893 : général Peting de Vaulgrenant
  • .
  • 8 novembre 1893 : général de Saint-Germain
  • 13 octobre 1895 : général Parison
  • 8 novembre 1899 - 6 février 1902 : général Lallement
  • .
  • 2 avril 1902 - 14 avril 1907 : général Pamard
  • .
  • 20 juin 1907 : général Goetschy
  • 8 novembre 1910 - 1er mai 1913 : général Defforges
  • .
  • 1er mai 1913 : général Ebener
  • 16 janvier 1914 : général Dantant
  • 17 novembre 1914 : général Curé
  • 13 mars 1915 : général Nourrisson
  • 27 février 1916 : général Guillaumat
  • 25 octobre 1916 : général Massenet
  • 2 juin 1918 - 10 février 1919 : général Pougin

Première Guerre mondialeModifier

Composition au cours de la guerreModifier

  • Infanterie :
146e Régiment d'Infanterie d'août 1914 à novembre 1918
153e Régiment d'Infanterie d'août 1914 à novembre 1918
156e Régiment d'Infanterie d'août 1914 à novembre 1918
160e Régiment d'Infanterie d'août 1914 à décembre 1916 (transféré à la 168e D.I.)
  • Cavalerie :
1 escadron (2 escadrons entre janvier et juillet 1917) du 5e Régiment de Hussards d'août 1914 à novembre 1918
  • Artillerie :
3 groupes de 75 du 39e régiment d'artillerie de campagne d'août 1914 à novembre 1918
127e batterie de 58 du 8e régiment d'artillerie de campagne de juillet 1916 à janvier 1918
101e batterie de 58 du 39e régiment d'artillerie de campagne de janvier à novembre 1918
6e groupe de 155c du 120e régiment d'artillerie lourde de juillet à novembre 1918
  • Génie :
compagnie 20/2 du 10e régiment du génie
un bataillon du 132e Régiment d'Infanterie Territoriale d'août à novembre 1918

HistoriqueModifier

Mobilisée dans la 20e Région

1914Modifier

19 septembre : mouvement vers le sud de Toul. À partir du 20 septembre, transport par V.F. dans la région de Conty, puis mouvement, par Boves, vers Arvillers.
22 et 23 octobre : combats vers Foncquevillers et la ferme de la Toutvente (14 morts, 198 blessés).
6 - 11 novembre : combats vers Saint-Éloi et attaques françaises vers Kruisstraat Cabaret.
  • 16 novembre 1914 – 17 février 1915 : mouvement de rocade vers le nord d'Ypres, et occupation d'un secteur à droite, vers Langemark et Wallemolen.
6 décembre : déplacement du secteur, à droite, vers Poelcappelle et la voie ferrée d'Ypres à Roulers.
11 décembre : attaque française vers Wallemolen.
30 décembre 1914 - 24 janvier 1915 : extension du front, à gauche, jusque vers Langenmarck.

1915Modifier

  • 17 février – 3 mars : retrait du front ; repos à l'est de Wormhoudt.
  • 3 mars – 12 avril : mouvement vers le front, et, à partir du 4 mars, occupation d'un secteur vers le bois du Polygone et la voie ferrée d'Ypres à Roulers.
  • 12 – 18 avril : retrait du front ; mouvement par étapes vers la région de Sachin.
  • 18 avril – 9 mai : transport par camions vers le front, et, à partir du 24, occupation d'un secteur vers la Targette (éléments en secteur dès le 20).
  • 9 – 27 mai : engagée dans la 2e Bataille d'Artois, à Neuville-Saint-Vaast et à la Targette : prise de la Targette ; attaque de Neuville-Saint-Vaast.
  • 27 mai – 9 juin : retrait du front : repos vers Sus-Saint-Léger.
  • 9 juin – 7 juillet : mouvement vers le front et occupation d'un secteur vers Neuville-Saint-Vaast :
16 juin : attaques françaises.
26 juin : mouvement de rocade, et occupation d'un secteur vers Écurie et le sud de Neuville-Saint-Vaast.
  • 7 juillet – 26 août : retrait du front ; mouvement vers le Souich.
13 juillet : transport par camions, dans la région de Pont-Remy, puis transport par V.F. dans celle de Lunéville ; repos et instruction.
  • 26 – 30 août : transport par V.F., de la région de Lunéville, dans celle de Somme-Yèvre.
  • 30 août – 25 septembre : mouvement vers le front ; occupation et organisation d'un secteur à l'est de la ferme de Beauséjour.
  • 25 septembre – 26 décembre : engagée dans la 2e bataille de Champagne, à l'est de la ferme Beauséjour : enlèvement de la crête de Maisons de Champagne et attaques sur l'ouvrage de la Défaite ; occupation et organisation du terrain conquis. Du 10 octobre au 26 décembre, les 39e et 153e DI alternent dans l'occupation du secteur.

1916Modifier

  • 26 décembre 1915 – 29 janvier 1916 : retrait du front, mouvement vers le nord-est de Vitry-le-François, puis, à partir du 28 décembre, transport par V.F. dans la région de Vézelise ; repos et instruction.
  • 29 janvier – 23 février : mouvement par étapes vers Baccarat ; travaux. À partir du 19 février, mouvement vers le camp de Saffais.
21 février : transport par V.F. dans la région de Revigny, puis mouvement vers celle de Fleury-sur-Aire.
  • 23 février – 12 mars : transport par camions à Verdun. À partir du 25 février, engagée dans la Bataille de Verdun, dans la région la Meuse, les carrières d'Haudromont, Douaumont.
29 février : front réduit, à gauche, jusque vers les carrières d'Haudromont ; violents combats pendant cette période.
  • 12 – 31 mars : retrait du front ; transport dans la région de Saint-Dizier.
  • 31 mars – 21 avril : transport par camions dans la région de Dombasle. À partir du 5 avril, engagée à nouveau dans la bataille de Verdun, vers la cote 304.
7, 8, 9, et 10 avril : attaques allemandes.
  • 21 avril – 31 mai : retrait du front ; à partir du 24 avril, transport par V.F. vers Montdidier ; repos. À partir du 9 mai, mouvement vers Poix ; repos.
  • 31 mai – 11 juillet : mouvement vers le front et à partir du 5 juin, occupation d'un secteur au nord de Maricourt.
1er juillet : engagée dans la Bataille de la Somme, attaque française sur Hardecourt-aux-Bois. Ce jour la division perd 400 soldats.
8 juillet : prise d'Hardecourt-aux-Bois.
  • 11 – 25 juillet : retrait du front ; repos dans la région Cerisy, Bray-sur-Somme.
  • 25 juillet – 10 août : mouvement vers le front. Engagée à nouveau dans la bataille de la Somme vers Maurepas et au nord.
30 juillet : attaque française sur Maurepas.
8 août : attaque française.
  • 10 août – 8 octobre : retrait du front, et transport par V.F. dans la région du Tréport ; repos.
  • 8 octobre – 14 novembre : mouvement vers l'ouest d'Amiens ; repos.
  • 14 novembre – 7 décembre : transport par camions vers le front et occupation d'un secteur vers Sailly-Saillisel.
  • 7 décembre 1916 – 14 janvier 1917 : retrait du front (relève par l'armée britannique) ; repos vers Lœuilly. Le 15 décembre, transport par V.F. dans la région de Bayon ; repos et instruction.

1917Modifier

  • 14 – 22 janvier : transport par V.F. de Bayon à Dormans et Esternay.
  • 22 janvier – 15 février : mouvement vers le front ; occupation d'un secteur vers Troyon et Moussy-sur-Aisne. À partir du 30 janvier, retrait du front et travaux préparatoires à l'offensive.
  • 15 février – 20 mars : mouvement vers la région de Château-Thierry ; repos et instruction.
  • 20 mars – 21 avril : mouvement vers le front, et, à partir du 26 mars, occupation d'un secteur vers Moussy-sur-Aisne et Chivy ; préparation de l'offensive.
15 avril : Bataille du Chemin des Dames : prise de Braye-en-Laonnois, puis défense et organisation des positions conquises vers la ferme Malval et le sud de Courtecon.
  • 21 avril – 16 mai : retrait du front ; repos vers Braine.
  • 16 mai – 5 juin : occupation d'un secteur vers l'Epine de Chevregny et la ferme Malval.
  • 5 – 25 juin : retrait du front et transport par V.F. de Villers-Cotterêts, dans la région de Saint-Nicolas-de-Port ; instruction et travaux.
  • 25 juin – 4 novembre : mouvement vers le front ; occupation d'un secteur vers Pont-à-Mousson et Brin-sur-Seille, réduit à droite, le 12 juillet, jusque vers Nomeny, et déplacé à droite, le 15 octobre, vers Chenicourt et Clémery.
  • 4 novembre 1917 – 10 janvier 1918 : retrait du front ; travaux de 2e position vers Rosières-en-Haye et Blénod-lès-Pont-à-Mousson. À partir du 3 janvier 1918, mouvement vers Toul ; repos et instruction.

1918Modifier

  • 10 janvier – 29 mars : transport vers Tannois. À partir du 16 janvier, occupation d'un secteur vers la cote 344 et la ferme Mormont.
  • 29 mars – 25 avril : retrait du front ; repos au nord de Revigny-sur-Ornain, puis vers Herpont. À partir du 17 avril, transport par V.F., de Revigny, dans la région de Bergues, puis dans celle de Poperinghe ; mouvement vers le front.
  • 25 avril – 6 mai : engagée, au nord du mont Kemmel (en liaison avec l'armée britannique), dans la 3e Bataille des Flandres : résistance aux violentes attaques allemandes et organisation d'un secteur vers le Scherpenberg et la Clytte.
  • 6 – 26 mai : retrait du front ; transport par camions vers Dunkerque.
11 mai : transport par V.F. dans la région de Villers-Cotterêts ; repos.
  • 26 mai – 3 juin : transport par camions vers Couvrelles.
27 mai 1918 : engagée dans la 3e Bataille de l'Aisne : résistance à l'offensive allemande dans la région de Soissons.
  • 3 – 22 juin : retrait du front et mouvement par étapes vers l'est de Paris ; instructions d'unités américaines.
  • 22 juin – 30 juillet : transport par camions au sud de Château-Thierry, puis occupation d'un secteur sur les deux rives de la Marne, vers Château-Thierry et Vaux.
1er et 6 juillet : attaque locale des positions allemandes dans la région de Vaux. À partir du 21 juillet, engagée dans la 2e Bataille de la Marne.
21 juillet : occupation de Château-Thierry.
  • 30 juillet – 8 août : retrait du front, transport par V.F. au sud de Commercy ; repos.
  • 8 août – 28 octobre : occupation d'un secteur vers l'étang de Vargévaux et Chauvoncourt. À partir du 13 septembre, participation à la Bataille de Saint-Mihiel, en partant du front bois d'Ailly, étang de Vargévaux. À partir du 16 septembre, occupation d'un secteur vers Hattonchâtel et le bois du Chaufour.
  • 28 octobre – 9 novembre : retrait du front, mouvement par étapes vers la région Toul, Nancy ; repos, instruction, et préparatifs d'offensive.
  • 9 – 11 novembre : mouvement par étapes vers Nomeny, en vue de l'offensive projetée. Se trouve vers Nancy au moment de l'armistice. Première division à entrer dans Metz (territoires reconquis à la suite de l'armistice).

RattachementsModifier

2 août – 2 novembre 1914
20 septembre – 26 décembre 1915
26 février – 24 avril 1916
10 janvier – 13 avril 1918
5 – 30 août 1918
28 – 31 octobre 1918
13 – 15 avril 1918
15 – 17 avril 1918
24 avril – 15 décembre 1916
14 janvier – 7 juin 1917
11 mai – 2 juin 1918
22 juin – 17 juillet 1918
20 juillet – 5 août 1918
16 novembre 1914 – 4 avril 1915
2 – 14 janvier 1917
7 juin 1917 – 10 janvier 1918
31 octobre – 7 novembre 1918
31 octobre – 7 novembre 1918
14 avril – 14 juillet 1915
2 – 22 juin 1918
7 – 11 novembre 1918
2 – 16 novembre 1914
4 - 14 avril 1915
14 juillet – 27 août 1915
20 septembre 1915 – 20 février 1916
15 décembre 1916 – 2 janvier 1917
20 - 26 février 1916
19 avril – 11 mai 1918
27 août – 20 septembre 1915
30 août – 28 octobre 1918

L'Entre-deux-guerresModifier

Seconde Guerre mondialeModifier

L'après Seconde Guerre mondialeModifier

Notes et référencesModifier


Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Service historique de l'état-major des armées, Les Armées françaises dans la Grande guerre, Paris, Impr. nationale, 1922-1934, onze tomes subdivisés en 30 volumes (notice BnF no FRBNF41052951) :
    • AFGG, vol. 2, t. 10 : Ordres de bataille des grandes unités : divisions d'infanterie, divisions de cavalerie, , 1092 p. (lire en ligne).
  • (fr) Ministère des Armées, État-Major de l'Armée de Terre, Service Historique, Inventaire sommaire des archives de la Guerre 1914-1918, Imprimerie « LA RENAISSANCE » — TROYES - Dépôt légal : 4e trimestre 1969 — N° 19.982

Articles connexesModifier

Liens externesModifier