Ouvrir le menu principal

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 26e division.

26e Panzerdivision
Création 14 septembre 1942
Dissolution Mai 1945
Pays Flag of the German Reich (1935–1945).svg Allemagne
Branche Wehrmacht
Type Division blindée
Fait partie de District militaire (Wehrkreis) III
Guerres Seconde Guerre mondiale

La 26e Panzerdivision était une division blindée de la Wehrmacht durant la Seconde Guerre mondiale. Elle a été créée le dans la région de Courtrai-Béthune.

Sommaire

HistoireModifier

La division est constituée à partir de la 23e division d'infanterie.

Basée dans le Nord de la France à Amiens, la 26e Panzerdivision est utilisée comme force d'occupation et de protection cotière. En juillet 1943, elle est affectée au Groupe d'armées C dans la 14e Armée en Italie à la suite de la capitulation italienne.

Elle tente de contrer le débarquement allié à Salerne, ainsi que ceux d'Anzio et Nettuno sans succès. La division reste en Italie battant en retraite dans la Toscane où elle est anéantie. Elle se rend aux forces britanniques près de Bologne.

CommandantsModifier

Début Fin Grade Nom
14 juillet 1942 21 janvier 1944 Oberst puis
Generalmajor puis
Generalleutnant
Smilo von Lüttwitz
22 janvier 1944 19 février 1944 Generalmajor Hans Hecker
20 février 1944 10 avril 1944 Generalleutnant Smilo von Lüttwitz
11 avril 1944 7 mai 1944 Generalmajor Hans Boelsen
8 mai 1944 5 juillet 1944 Generalleutnant Smilo von Lüttwitz
6 juillet 1944 18 juillet 1944 Oberst Eduard Crasemann
19 juillet 1944 26 juillet 1944 Generalmajor Hans Boelsen
27 juillet 1944 28 janvier 1945 Oberst Eduard Crasemann
29 janvier 1945 19 mars 1945 Oberst Alfred Kuhnert
20 mars 1945 Mai 1945 Generalmajor
puis Generalleutnant
Viktor Linnarz

Ordre de batailleModifier

1942

  • Panzer-Regiment 26
    • Panzer-Abteilung I
    • Panzer-Abteilung II
  • Panzergrenadier-Brigade 26
    • Panzergrenadier-Regiment 9
      • Schützen-Bataillon I
      • Schützen-Bataillon II
    • Panzergrenadier-Regiment 67
      • Schützen-Bataillon I
      • Schützen-Bataillon II
    • Kradschützen-Bataillon 26
  • Panzer-Artillerie-Regiment 93
    • Artillerie-Abteilung I
    • Artillerie-Abteilung II
    • Artillerie-Abteilung III
  • Panzer-Aufklürungs-Abteilung 26
  • Heeres-Flak-Artillerie-Abteilung 304
  • Panzerjüger-Abteilung 51
  • Panzer-Pionier-Bataillon 93
  • Panzer-Nachrichten-Abteilung 93

1945

  • Panzergrenadier-Regiment 9
    • Panzer-Grenadier-Bataillon I
    • Panzer-Grenadier-Bataillon II
  • Panzergrenadier-Regiment 67
    • Panzer-Grenadier-Bataillon I
    • Panzer-Grenadier-Bataillon II
  • Verstarktes-Grenadier-Regiment
    • Grenadier-Bataillon I
    • Grenadier-Bataillon II
  • Panzer-Regiment 26
    • Panzer-Abteilung I
    • Panzer-Abteilung II
  • Panzer-Artillerie-Regiment 93
    • Panzer-Artillerie-Abteilung I
    • Panzer-Artillerie-Abteilung II
    • Panzer-Artillerie-Abteilung III
  • Panzer-Aufklärungs-Abteilung 26
  • Heeres-Flak-Artillerie-Abteilung 304
  • Panzerjäger-Abteilung 93
  • Panzer-Pionier-Bataillon 93
  • Panzer-Nachrichten-Abteilung 93

Théâtres d'opérationsModifier

RécompensesModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Panzertruppen : les troupes blindées allemandes 1935-1945 de Francois De Lannoy et Josef Charita, Éditions Heimdal, (ISBN 978-2-84048-151-5)
  • Les Divisions blindées de la Wehrmacht 1939-45 : le guide d'identification des blindés de Jorge Rosado et Chris Bishop, Éditions de Lodi, (ISBN 978-2-84690-287-8)

Article connexeModifier