24 Heures de Chamonix

Les 24 Heures de Chamonix (ou 24 Heures sur glace de Chamonix-Challenge Jean-Luc Salomon) sont une compétition automobile disputée entre 1970 et 2003 à Chamonix sur un circuit asphalté recouvert de neige et de glace.

HistoireModifier

 
Henri Pescarolo (et Xavier Lapeyre) en 1985 lors de la 11e édition de l'épreuve sur ROC Audi Quattro.

L'épreuve s'est déroulée durant une trentaine d'années sur le circuit du Grépon au pied du Mont-Blanc (dans les deux sens de la piste), d'une longueur comprise entre 600 et 700 mètres. Elle fut essentiellement organisée par Franz Hummel (vainqueur en 1986, et troisième à Serre Chevalier en 1975), avec le soutien de L'Automobile Magazine et sous l'égide de l'ASA Chamonix-Sallanches.

Réservée aux véhicules à quatre roues motrices, elle se disputait en six manches d'une demi-heure à 40 minutes chacune sur un week-end, avec des essais libres et officiels préalables, une course de côte pouvant aussi être instaurée le premier jour.

Course précurseur du Trophée Andros (le championnat d'hiver français des courses de voitures de tourisme créé en 1990), elle fut intégrée au Challenge mondial sur glace IRSI (Ice Racing Series International, ou Série internationale des courses sur glace) de la FIA à sa création en 2001 (avec le Challenge sur glace Michelin Canada-Québec Sherbrooke, au début du calendrier international[1]). Cependant la course est définitivement annulée en 2004 par manque de glace chronique et de moyens financiers.

De nombreuses personnalités venant de disciplines variées du monde automobile y ont participé, un partenaire complémentaire pouvant jouer le rôle de passager embarqué en se joignant aux deux (ou trois) pilotes admis.

Jean-Pierre Malcher, Dany Snobeck et Yvan Muller l'ont remportée à cinq reprises.

Le Festival Automobile fut créé lors de l'édition 1986 des 24 Heures de Chamonix, décernant le « Grand Prix de la Plus belle voiture de l'année » dès 1987. En 2001, il devient le Festival automobile international (FAI) et déménage Place Vendôme à Paris, puis à l'Hôtel des Invalides en 2006.

En 2013, une tentative de restauration d'une épreuve « vintage » sur un circuit similaire pour voitures à deux roues motrices des années 1970 — modèles ayant été admis à l'époque à Chamonix ou en WRC — a été organisée sur le circuit ICAR de l'aéroport de Mirabel au nord de Montréal, toujours par Franz Hummel et intitulée « Master de la Glisse Classic »[2].

PalmarèsModifier

Année Édition Pilote Pilote Pilote Voiture
1970 1re Ronde Hivernale Internationale   Guy Verrier Citroën DS 21
1971 2e Ronde Hivernale Internationale   Jean-Claude Andruet Alpine A110 1600
1972 3e Ronde Hivernale Internationale   Jean-Claude Andruet Alpine A110 1600
1973 4e Ronde Hivernale Internationale   Bernard Darniche Alpine A110 1800
1974 1re 24 Heures sur Glace   Amilcare Ballestrieri   Simo Lampinen Lancia Fulvia HF
1975 épreuve annulée
1976 2e 24 Heures sur Glace   Jean-Pierre Nicolas   Jean-Luc Thérier Toyota Corolla
1977 3e 24 Heures sur Glace   Henri Pescarolo   Jean-Pierre Nicolas Peugeot 104 ZS
1978 à 1983 épreuves annulées
1984 4e 24 Heures sur Glace   Bernard Darniche   Jean-Pierre Malcher Audi 80 Quattro
1985 11e 24 Heures sur Glace   Christian Rio   Maurice Chaumat Citroën Visa 1000 pistes
1986 12e 24 Heures sur Glace   Jean-Pierre Malcher   Franz Hummel Citroën Visa 1000 pistes
1987 13e 24 Heures sur Glace   Bernard Béguin   François Chauche BMW 325 IX
1988 14e 24 Heures sur Glace   Jean Ragnotti   Gérard Roussel Renault 5 Maxi Turbo
1989 15e 24 Heures sur Glace   François Chauche   Jean-Pierre Malcher BMW 325 IX
1990 16e 24 Heures sur Glace   François Chauche   Jean-Pierre Malcher BMW 325 IX
1991 17e 24 Heures sur Glace   Marcel Tarrès   Christian Debias BMW M3
1992 18e 24 Heures sur Glace   Marcel Tarrès   Bernard Béguin BMW M3
1993 19e 24 Heures sur Glace   Jean-Pierre Malcher   Bertrand Balas BMW CA Sport
1994 20e 24 Heures sur Glace   Dany Snobeck   François Chatriot Opel Astra
1995 21e 24 Heures sur Glace   Dany Snobeck   François Chatriot Opel Astra
1996 22e 24 Heures sur Glace   Markku Alén   Éric Hélary Opel Astra
1997 23e 24 Heures sur Glace   Yvan Muller   Philippe Gache BMW Z3
1998 24e 24 Heures sur Glace   Stéphane Peterhansel   Bertrand Balas Nissan Micra
1999 25e 24 Heures sur Glace   Yvan Muller   Dany Snobeck Opel Tigra
2000 26e 24 Heures sur Glace   Yvan Muller   Dany Snobeck Opel Tigra
2001 27e 24 Heures sur Glace   Bertrand Balas   Dany Snobeck   Yvan Muller Seat Cordoba
2002 (samedi) Master de Chamonix   Philippe Gache   Jean-Pierre Richelmi Toyota Yaris
2002 (dimanche) Master de Chamonix   Gianmarino Zenere   Franck Lagorce Seat Cordoba
2003 24 Heures sur Glace   Yvan Muller   Gilles Stievenart Seat Cordoba

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Jacques S. Jaubert, « Andruet et Neyret sur Alpine dominent malgré les « DS-SM » », Sport-Moteur,
  • (it) « Brivido Bianco, rapporto autodromi », Autosprint no 8, 21- (spécial Alpine / Ronde de Chamonix)
  • Échappement no 89, (article sur l'édition)
  • « Visa pour l'aquaplaning », Échappement no 197,
  • « La Visa d'un... cheveu ! », L'Automobile Magazine no 465,
  • « Les fanas du verglas », L'Automobile Magazine no 549,

Lien externeModifier

Notes et référencesModifier