Ouvrir le menu principal

21e étape du Tour de France 2019

étape du Tour de France 2019

Article général Pour un article plus général, voir Tour de France 2019.
21e étape du Tour de France 2019 Cycling (road) pictogram.svg
Tour de France (48417160606).jpg
Généralités
Course21e étape, Tour de France 2019
TypePlainstage.svg Étape de plaine
Date28 juillet 2019
Distance128 km
Lieu de départRambouillet
Lieu d'arrivéeParis
PaysFRA France
Vitesse moyenne41,708 km/h
Résultats de l’étape
1erAUS Caleb Ewan3 h 04 min 08 s
(Lotto-Soudal)
2eNED Dylan Groenewegen+ 0 s
3eITA Niccolò Bonifazio+ 0 s
Classement général à l’issue de l’étape
LeaderCOL Egan Bernal82 h 57 min 00 s
(Ineos)
2eGBR Geraint Thomas+ 1 min 11 s
3eNED Steven Kruijswijk+ 1 min 31 s
Classements annexes à l’issue de l’étape
Jersey green.svgPointsSVK Peter Sagan
(Bora-Hansgrohe)
Jersey polkadot.svgMontagneFRA Romain Bardet
(AG2R La Mondiale)
Jersey white.svgJeuneCOL Egan Bernal
(Ineos)
Jersey yellow number.svgÉquipeESP Movistar
20e étape
Documentation Wikidata-logo S.svg

La 21e étape du Tour de France 2019 se déroule le dimanche entre Rambouillet et l'avenue des Champs-Élysées à Paris, sur une distance de 128 kilomètres. Comme en 2013, l'étape est courue en semi-nocturne avec un départ prévu à 18h de Rambouillet pour une entrée sur le circuit des Champs-Élysées aux environs de 20h15 et une arrivée une heure plus tard.

ParcoursModifier

Au lendemain d'une étape alpestre, la dernière étape de ce Tour de France part de Rambouillet, dans les Yvelines, après un transfert aérien. La course se termine à Paris, sur l'avenue des Champs-Élysées, lieu d'arrivée de la « grande boucle » depuis 1975. C'est la troisième fois que Rambouillet accueille le départ d'une étape : les éditions 1966 et 2012 s'étaient également conclues par un parcours entre cette ville et Paris. La première moitié du parcours de 128 km emmène le peloton vers Paris en passant par la vallée de Chevreuse. Les deux dernières côtes du classement de la montagne, toutes en quatrième catégorie, y sont disputées à Saint-Rémy-lès-Chevreuse et Châteaufort. À Paris, huit tours d'un circuit de 6,5 km sont effectués. Ce circuit diffère de celui des éditions précédentes, passant notamment devant le palais du Luxembourg et dans la cour du musée du Louvre. Un sprint intermédiaire est à disputer au 90e kilomètre, sur les Champs-Élysées[1],[2],[3].

Déroulement de la courseModifier

La dernière étape, par sa nature de célébration, ne change pas la hiérarchie et n'a qu'un seul intérêt, celui de la victoire d'étape sur les Champs-Élysées. Le peloton, partant de Rambouillet, roule assez lentement et Tim Wellens passe pour la treizième fois en tête d'une côte répertoriée dans ce Tour, sans avoir réussi à récupérer la tunique blanche à pois rouges. À l'entrée dans Paris, le tempo accélère et les Ineos, comme le veut la tradition, passent en tête au premier passage sur la ligne d'arrivée. Quatre coureurs parviennent à s'échapper : Nils Politt, Jan Tratnik, Omar Fraile et Tom Scully. Malgré plusieurs tours en tête, leur avance ne dépasse jamais les 30 secondes et les fuyards sont rattrapés dans l'avant-dernier tour de circuit. Sonny Colbrelli et Michael Matthews sont victimes d'incidents mécaniques, réduisant grandement leurs chances pour le sprint final. Une ultime tentative de sortie de Greg Van Avermaet ne fonctionne pas, et comme à l'accoutumée c'est un sprint massif qui se prépare pour la dernière étape. Alors qu'Edvald Boasson Hagen semble le mieux placé, Caleb Ewan surgit derrière pour remporter sa troisième victoire sur ce Tour, et être le premier australien à s'imposer sur les Champs depuis Robbie McEwen en 2002.

RésultatsModifier

Classement de l'étapeModifier

Points attribuésModifier

Sprint intermédiaire
Paris - Haut des Champs-Élysées - 3e passage sur la ligne (km 89,5)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Nils Politt   Allemagne Katusha-Alpecin 20
2e Jan Tratnik   Slovénie Bahrain-Merida 17
3e Thomas Scully   Nouvelle-Zélande EF Education First 15
4e Omar Fraile   Espagne Astana 13
5e Dries Devenyns   Belgique Deceuninck-Quick Step 11
6e Thomas De Gendt   Belgique Lotto-Soudal 10
7e George Bennett   Nouvelle-Zélande Jumbo-Visma 9
8e Maxime Monfort   Belgique Lotto-Soudal 8
9e Enric Mas   Espagne Deceuninck-Quick Step 7
10e Kasper Asgreen   Danemark Deceuninck-Quick Step 6
11e Michał Kwiatkowski   Pologne Ineos 5
12e Łukasz Wiśniowski   Pologne CCC 4
13e Geraint Thomas   Royaume-Uni Ineos 3
14e Yves Lampaert   Belgique Deceuninck-Quick Step 2
15e Wout Poels   Pays-Bas Ineos 1
Arrivée d'étape
Paris - Avenue des Champs-Élysées - 9e passage sur la ligne (km 128)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Caleb Ewan   Australie Lotto-Soudal 50
2e Dylan Groenewegen   Pays-Bas Jumbo-Visma 30
3e Niccolò Bonifazio   Italie Total Direct Énergie 20
4e Maximiliano Richeze   Argentine Deceuninck-Quick Step 18
5e Edvald Boasson Hagen   Norvège Dimension Data 16
6e André Greipel   Allemagne Arkéa-Samsic 14
7e Matteo Trentin   Italie Mitchelton-Scott 12
8e Jasper Stuyven   Belgique Trek-Segafredo 10
9e Nikias Arndt   Allemagne Sunweb 8
10e Peter Sagan     Slovaquie Bora-Hansgrohe 7
11e Sonny Colbrelli   Italie Bahrain-Merida 6
12e Marco Haller   Autriche Katusha-Alpecin 5
13e Andrea Pasqualon   Italie Wanty-Gobert 4
14e Julien Simon   France Cofidis 3
15e Hugo Houle   Canada Astana 2

Bonifications à l'arrivée
Coureur Pays Équipe Bonifications
1 Caleb Ewan   Australie Lotto-Soudal 10 s
2 Dylan Groenewegen   Pays-Bas Jumbo-Visma s
3 Niccolò Bonifazio   Italie Total Direct Énergie s

Cols et côtesModifier

Côte de Saint-Rémy-lès-Chevreuse (km 34)
4e catégorie (1,3km à 6,1%)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Tim Wellens   Belgique Lotto-Soudal 1
Côte de Châteaufort (km 38)
4e catégorie (0,9km à 4,9%)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Yoann Offredo   France Wanty-Gobert 1

Classements à l'issue de l'étapeModifier

Classement généralModifier

Classement général
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Egan Bernal       Colombie Ineos en 82 h 57 min 0 s
2e Geraint Thomas   Royaume-Uni Ineos + min 11 s
3e Steven Kruijswijk   Pays-Bas Jumbo-Visma + min 31 s
4e Emanuel Buchmann   Allemagne Bora-Hansgrohe + min 56 s
5e Julian Alaphilippe   France Deceuninck-Quick Step + min 5 s
6e Mikel Landa   Espagne Movistar   + min 23 s
7e Rigoberto Urán   Colombie EF Education First + min 15 s
8e Nairo Quintana   Colombie Movistar   + min 30 s
9e Alejandro Valverde   Espagne Movistar   + min 12 s
10e Warren Barguil   France Arkéa-Samsic + min 32 s

Classement par pointsModifier

Classement du meilleur jeuneModifier

Classement général du meilleur jeune
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Egan Bernal       Colombie Ineos en 82 h 57 min 0 s
2e David Gaudu   France Groupama-FDJ + 24 min 3 s
3e Enric Mas   Espagne Deceuninck-Quick Step + 58 min 20 s
4e Laurens De Plus   Belgique Jumbo-Visma + h 2 min 44 s
5e Gregor Mühlberger   Autriche Bora-Hansgrohe + h 4 min 40 s
6e Giulio Ciccone   Italie Trek-Segafredo + h 20 min 49 s
7e Lennard Kämna   Allemagne Sunweb + h 39 min 36 s
8e Tiesj Benoot   Belgique Lotto-Soudal + h 7 min 33 s
9e Nils Politt   Allemagne Katusha-Alpecin + h 14 min 28 s
10e Élie Gesbert   France Arkéa-Samsic + h 33 min 2 s

Classement du meilleur grimpeurModifier

Classement du meilleur grimpeur
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Romain Bardet     France AG2R La Mondiale 86 points
2e Egan Bernal       Colombie Ineos 78 pts
3e Tim Wellens   Belgique Lotto-Soudal 75 pts
4e Damiano Caruso   Italie Bahrein-Merida 67 pts
5e Vincenzo Nibali   Italie Bahrein-Merida 59 pts
6e Simon Yates   Royaume-Uni Mitchelton-Scott 59 pts
7e Nairo Quintana   Colombie Movistar   58 pts
8e Alexey Lutsenko   Kazakhstan Astana 45 pts
9e Steven Kruijswijk   Pays-Bas Jumbo-Visma 44 pts
10e Mikel Landa   Espagne Movistar   42 pts

Classement par équipesModifier

Classement de l'étape
  Équipe Pays Temps
1re Movistar     Espagne en 248 h 58 min 15 s
2e Trek-Segafredo   États-Unis + 47 min 54 s
3e Ineos   Royaume-Uni + 57 min 52 s
4e EF Education First   États-Unis + h 25 min 57 s
5e Bora-Hansgrohe   Allemagne + h 29 min 30 s
6e Groupama-FDJ   France + h 42 min 29 s
7e Jumbo-Visma   Pays-Bas + h 52 min 55 s
8e AG2R La Mondiale   France + h 8 min 17 s
9e UAE Emirates   Émirats arabes unis + h 10 min 32 s
10e Astana   Kazakhstan + h 27 min 37 s

Abandon(s)Modifier

Le maillot jaune du jourModifier

Chaque jour, un maillot jaune différent est remis au leader du classement général, avec des imprimés rendant hommage à des coureurs ou à des symboles qui ont marqué l'histoire de l'épreuve, à l'occasion du centième anniversaire du maillot jaune[4].

Dernière étape dit dernier maillot jaune et c'est l'Arc de Triomphe qui est représenté pour le dernier maillot spécial de ce centenaire du maillot jaune.

RéférencesModifier

Liens externesModifier