Ouvrir le menu principal

21e étape du Tour d'Italie 2013

Tour d'Italie 2013
21e étape :
Riese Pio X à Brescia
Image illustrative de l’article 21e étape du Tour d'Italie 2013
Profil de l'étape
Classement de l'étape
VainqueurDrapeau : Royaume-Uni Mark Cavendish h 30 min 9 s
(37,44 km/h)
DeuxièmeDrapeau : Italie Sacha Modolo m.t
TroisièmeDrapeau : Italie Elia Viviani m.t
Classements à l'issue de l’étape
Jersey pink.svg M. roseDrapeau : Italie Vincenzo Nibali 84 h 53 min 28 s
(39,35 km/h)
DeuxièmeDrapeau : Colombie Rigoberto Urán + min 43 s
(39,32 km/h)
TroisièmeDrapeau : Australie Cadel Evans + min 52 s
(39,31 km/h)
Jersey red.svg M. rougeDrapeau : Royaume-Uni Mark Cavendish 158 pts
Jersey blue.svg M. bleuDrapeau : Italie Stefano Pirazzi 82 pts
Jersey white.svg M. blancDrapeau : Colombie Carlos Betancur 85 h 0 min 56 s
(39,3 km/h)
ÉquipesDrapeau : Royaume-Uni Sky 254 h 34 min 25 s
Équipes aux pointsDrapeau : Espagne Movistar 281 pts
Sprints volantsDrapeau : Brésil Rafael Andriato 23 pts
CombativitéDrapeau : Royaume-Uni Mark Cavendish 49 pts
Azzurri d'ItaliaDrapeau : Royaume-Uni Mark Cavendish 20 pts
ÉchappéeDrapeau : Brésil Rafael Andriato 365 pts
Chronologie

La 21e et dernière étape du Tour d'Italie 2013 s'est déroulée le dimanche sur une distance de 206 km. Le départ est donné à Riese Pio X et l'arrivée a lieu à Brescia, rompant comme lors des éditions 2009 et 2010 du Giro avec la traditionnelle arrivée finale à Milan devant le siège de l'organisateur de l'épreuve.

Mauro Santambrogio est disqualifié après un contrôle positif à l'EPO effectué au terme de la première étape[n 1]. Il perd les résultats et classements de cette étape ainsi que les classements finals.

Parcours de l'étapeModifier

Cette dernière étape est longue de 206 km. Le départ est donné à Riese Pio X et l'arrivée a lieu à Brescia, rompant comme lors des éditions 2009 et 2010 du Giro avec la traditionnelle arrivée finale à Milan devant le siège de l'organisateur de l'épreuve. La fin d'étape est courue dans les rues de Brescia, sur un circuit de 4,2 km parcouru sept fois[2]. Pour des raisons externes à l'épreuve, à savoir la tenue d'élections municipales, deux tours du circuit final sont finalement rajoutés après que les coureurs ont dû emprunter un raccourci avant l'arrivée sur la boucle finale. Le second sprint intermédiaire est ainsi reculé de deux tours de circuit[réf. souhaitée].

Déroulement de la courseModifier

La première partie de la course, jusqu'à Brescia, est calme, uniquement animée par le premier sprint intermédiaire. Mark Cavendish s'y impose et ne compte plus que trois points de retard sur Vincenzo Nibali au classement par points. À l'entrée du circuit final, le peloton laisse Stefano Garzelli afin qu'il fasse ses adieux au Tour d'Italie sous les applaudissements du public.

Une mauvaise information sur le deuxième sprint intermédiaire amène Cavendish à sprinter deux fois pour être le premier à passer sur la ligne d'arrivée, et s'assurer ainsi la victoire au classement par points. Dans le dernier kilomètre, l'équipe Cannondale est en tête du peloton pour emmener le sprint d'Elia Viviani. Sacha Modolo (Bardiani Valvole-CSF Inox) se lance, mais Mark Cavendhis le dépasse sans difficulté et s'impose pour la cinquième fois durant ce Tour d'Italie. Il achève ces trois semaines de course en ayant remporté tous les sprints disputés. Il s'adjuge le maillot rouge. Il compte désormais une victoire au classement par points de chacun des trois grands tours.

Le classement général et les autres classements annexes ne connaissent pas de changement. Vincenzo Nibali (Astana) remporte ce Tour d'Italie, devant Rigoberto Urán (Sky) et Cadel Evans (BMC). Stefano Pirazzi (Bardiani Valvole-CSF Inox) gagne le classement de la montagne, Rafael Andriato (Vini Fantini-Selle Italia) celui des sprints, Carlos Betancur (AG2R La Mondiale) est meilleur jeune et Sky meilleure équipe[3],[4],[5].

Résultats de l'étapeModifier

Classement à l'arrivéeModifier

SprintsModifier

2. Sprint intermédiaire de Brescia, 5e passage sur la ligne d'arrivée (km 184,6)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Mark Cavendish   Grande-Bretagne Omega Pharma-Quick Step 8
2e Giovanni Visconti   Italie Movistar 6
3e José Herrada   Espagne Movistar 4
4e Matteo Trentin   Italie Omega Pharma-Quick Step 3
5e Julien Vermote   Belgique Omega Pharma-Quick Step 2
6e Michał Gołaś   Pologne Omega Pharma-Quick Step 1
Sprint final de Brescia (km 206)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Mark Cavendish   Grande-Bretagne Omega Pharma-Quick Step 25
2e Sacha Modolo   Italie Bardiani Valvole-CSF Inox 20
3e Elia Viviani   Italie Cannondale 16
4e Giacomo Nizzolo   Italie RadioShack-Leopard 14
5e Luka Mezgec   Slovénie Argos-Shimano 12
6e Roberto Ferrari   Italie Lampre-Merida 10
7e Kenny Dehaes   Belgique Lotto-Belisol 9
8e Manuel Belletti   Italie AG2R La Mondiale 8
9e Giovanni Visconti   Italie Movistar 7
10e Luca Paolini   Italie Katusha 6
11e Brett Lancaster   Australie Orica-GreenEDGE 5
12e Francisco Ventoso   Espagne Movistar 4
13e Ioánnis Tamourídis   Grèce Euskaltel Euskadi 3
14e Robert Hunter   Afrique du Sud Garmin-Sharp 2
15e Marco Canola   Italie Bardiani Valvole-CSF Inox 1

Classements à l'issue de l'étape / Classements finaux du Tour d'ItalieModifier

Classement généralModifier

Classement général
  Coureur Pays Équipe Temps
Vainqueur Vincenzo Nibali     Italie Astana en 84 h 53 min 28 s
2e Rigoberto Urán   Colombie Sky + min 43 s
3e Cadel Evans   Australie BMC Racing min 52 s
4e Michele Scarponi   Italie Lampre-Merida min 48 s
5e Carlos Betancur     Colombie AG2R La Mondiale min 28 s
6e Przemysław Niemiec   Pologne Lampre-Merida min 43 s
7e Rafał Majka   Pologne Saxo-Tinkoff min 9 s
8e Beñat Intxausti   Espagne Movistar 10 min 26 s
9e Mauro Santambrogio[n 1]   Italie Vini Fantini-Selle Italia 10 min 32 s
10e Domenico Pozzovivo   Italie AG2R La Mondiale 10 min 59 s

Classement par pointsModifier

Classement par points
  Coureur Pays Équipe Point(s)
Vainqueur Mark Cavendish     Grande-Bretagne Omega Pharma-Quick Step 158
2e Vincenzo Nibali     Italie Astana 128
3e Cadel Evans   Australie BMC Racing 111

Classement du meilleur grimpeurModifier

Classement du meilleur grimpeur
  Coureur Pays Équipe Point(s)
Vainqueur Stefano Pirazzi     Italie Bardiani Valvole-CSF Inox 82
2e Giovanni Visconti   Italie Movistar 45
3e Vincenzo Nibali     Italie Astana 45

Classement du meilleur jeuneModifier

Classement du meilleur jeune
  Coureur Pays Équipe Temps
Vainqueur Carlos Betancur     Colombie AG2R La Mondiale en 85 h 0 min 56 s
2e Rafał Majka   Pologne Saxo-Tinkoff + 41 s
3e Wilco Kelderman   Pays-Bas Blanco 12 min 50 s

Classements par équipesModifier

Classement au tempsModifier

Classement par équipes au temps
  Équipes Pays Temps
Vainqueur Sky   Royaume-Uni en 254 h 34 min 25 s
2e Astana   Kazakhstan + min 29 s
3e Movistar   Espagne min 27 s

Classement aux pointsModifier

Classement par équipes aux points
  Équipes Pays Point(s)
Vainqueur Movistar   Espagne 281
2e Sky   Royaume-Uni 276
3e AG2R La Mondiale   France 273

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. a et b Mauro Santambrogio, initialement neuvième du Tour d'Italie 2013, a été déclassé par l'UCI[1].

RéférencesModifier

  1. [PDF] (en) « Anti-doping Rule Violations », sur uci.ch, Union cycliste internationale, (consulté le 31 juillet 2014)
  2. « Giro : Le parcours de la 21e étape », sur velochrono.fr (consulté le 25 août 2013)
  3. (en) « Nibali wins 2013 Giro d'Italia », sur cyclingnews.com, (consulté le 25 août 2013)
  4. « Giro # 21. Vincenzo Nibali remporte son premier Tour d'Italie à Brescia. Mark Cavendish n'a eu aucun mal à s'imposer dans cette dernière étape. », sur velo101.com, (consulté le 25 août 2013)
  5. « Reçu cinq sur cinq », sur velochrono.fr, (consulté le 25 août 2013)

Liens externesModifier