Ouvrir le menu principal

20e étape du Tour de France 2019

étape du Tour de France 2019

Article général Pour un article plus général, voir Tour de France 2019.
20e étape du Tour de France 2019 Cycling (road) pictogram.svg
Tour de France 2019, group of favourites (48416905411).jpg
Généralités
Course20e étape, Tour de France 2019
TypeMountainstage.svg Étape de montagne
Date27 juillet 2019
Distance59,5 km
Lieu de départAlbertville
Lieu d'arrivéeVal Thorens
PaysFRA France
Vitesse moyenne31,908 km/h
Résultats de l’étape
1erITA Vincenzo Nibali1 h 51 min 53 s
(Bahrain-Merida)
2eESP Alejandro Valverde+ 10 s
3eESP Mikel Landa+ 14 s
Classement général à l’issue de l’étape
LeaderCOL Egan Bernal79 h 52 min 52 s
(Ineos)
2eGBR Geraint Thomas+ 1 min 11 s
3eNED Steven Kruijswijk+ 1 min 31 s
Classements annexes à l’issue de l’étape
Jersey green.svgPointsSVK Peter Sagan
(Bora-Hansgrohe)
Jersey polkadot.svgMontagneFRA Romain Bardet
(AG2R La Mondiale)
Jersey white.svgJeuneCOL Egan Bernal
(Ineos)
Jersey yellow number.svgÉquipeESP Movistar
19e étape21e étape
Documentation Wikidata-logo S.svg

La 20e étape du Tour de France 2019 se déroule le samedi entre Albertville et Val Thorens, sur une distance de 59,5 kilomètres.

L'étape était initialement prévue sur une distance de 130 kilomètres en empruntant le Cormet de Roselend et la côte de Longefoy, mais de violentes intempéries survenues la veille de l'étape ont provoqué des coulées de boue rendant la descente du Cormet de Roselend impraticable, contraignant les organisateurs à modifier le tracé en rejoignant directement le pied de la montée vers Val Thorens depuis Albertville[1].

ParcoursModifier

L'étape est initialement prévue sur une distance de 130 kilomètres en empruntant le cormet de Roselend et la côte de Longefoy, mais les violentes intempéries survenues la veille (qui ont déjà contraint à l'arrêt prématuré de l'étape 19) ont provoqué des coulées de boue rendant la descente du Cormet de Roselend impraticable, contraignant les organisateurs à modifier le tracé.

Bien que les lieux de départ et arrivée restent inchangés, les coureurs évitent les deux principales côtes prévues en ralliant directement Moûtiers par la Route nationale 90, qui n'était pas initialement au programme. La jonction entre le parcours programmé et celui improvisé a lieu au rond-point d'entrée à Moûtiers, au pied de la montée vers Val Thorens.

Le nouveau kilométrage de 69,5 km en fait la quatrième plus courte étape en ligne de l'histoire du tour[2].

C'est la seconde arrivée à Val Thorens après la victoire de Nélson Rodríguez en 1994.

Déroulement de la courseModifier

L'étape commence par une vingtaine de kilomètres de plat où un groupe de 29 coureurs parvient à s'extirper du peloton en deux temps, comprenant des coureurs comme Lilian Calmejane, Daryl Impey, Ilnur Zakarin ou encore Vincenzo Nibali. Leur avance atteint les 2 minutes 30 au pied de la montée vers Val Thorens, qui fait immédiatement une première sélection parmi les échappés. Seuls les plus forts restent en tête, dont Nibali, Périchon, Gallopin, Fraile et Zakarin. A l'arrière, les Jumbo-Visma impriment le tempo pour tenter de déstabiliser les Ineos et travailler pour leur leader Kruijswijk. A 19 km du sommet, Romain Bardet lâche prise, et son maillot à pois est en danger. Quelques kilomètres plus tard, c'est Julian Alaphilippe qui craque à son tour et perd progressivement du temps : il perd sa deuxième place et rétrograde jusqu'au cinquième rang. Devant, sentant le peloton revenir, Nibali place une attaque pour terminer la montée en solitaire. Dans le peloton, des attaques de Simon Yates et Nairo Quintana mettent en péril le maillot à pois de Bardet, mais ils sont finalement repris par le groupe maillot jaune. Les favoris ne s'attaquent pas jusqu'à l'arrivée et Nibali n'est finalement pas rejoint au sommet, remportant une nouvelle victoire d'étape dans le Tour de France. Valverde et Landa, ayant attaqué dans le final, terminent deuxième et troisième. L'étape n'aura finalement pas fait la différence : hormis Alaphilippe qui sort du podium au profit de Thomas et Kruijswijk, tous les porteurs des maillots distinctifs restent les mêmes : Bernal pour le classement général et le meilleur jeune, Bardet pour le classement de la montagne, et Sagan pour le classement par points. Les Movistar sont en tête du classement par équipes.

RésultatsModifier

Classement de l'étapeModifier

Classement de la 20e étape
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Vincenzo Nibali   Italie Bahrain-Merida en h 51 min 53 s
2e Alejandro Valverde   Espagne Movistar   + 10 s
3e Mikel Landa   Espagne Movistar   + 14 s
4e Egan Bernal       Colombie Ineos + 17 s
5e Geraint Thomas   Royaume-Uni Ineos + 17 s
6e Rigoberto Urán   Colombie EF Education First + 23 s
7e Emanuel Buchmann   Allemagne Bora-Hansgrohe + 23 s
8e Steven Kruijswijk   Pays-Bas Jumbo-Visma + 25 s
9e Wout Poels   Pays-Bas Ineos + 30 s
10e Nairo Quintana   Colombie Movistar   + 30 s

Points attribuésModifier

Sprint intermédiaire
Villard-sur-Doron
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Étape déviée - Aucun point distribué
Arrivée d'étape
Val Thorens (km 59,5)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Vincenzo Nibali   Italie Bahrain-Merida 20
2e Alejandro Valverde   Espagne Movistar   17
3e Mikel Landa   Espagne Movistar   15
4e Egan Bernal       Colombie Ineos 13
5e Geraint Thomas   Royaume-Uni Ineos 11
6e Rigoberto Urán   Colombie EF Education First 10
7e Emanuel Buchmann   Allemagne Bora-Hansgrohe 9
8e Steven Kruijswijk   Pays-Bas Jumbo-Visma 8
9e Wout Poels   Pays-Bas Ineos 7
10e Nairo Quintana   Colombie Movistar   6
11e Warren Barguil   France Arkéa-Samsic 5
12e Gregor Mühlberger   Autriche Bora-Hansgrohe 4
13e Lennard Kämna   Allemagne Sunweb 3
14e Marc Soler   Espagne Movistar   2
15e Adam Yates   Royaume-Uni Mitchelton-Scott 1

Bonifications à l'arrivée
Coureur Pays Équipe Bonifications
1 Vincenzo Nibali   Italie Bahrain-Merida 10 s
2 Alejandro Valverde   Espagne Movistar   s
3 Mikel Landa   Espagne Movistar   s

Cols et côtesModifier

Cormet de Roselend
1re catégorie (19,9km à 6,0%)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Étape déviée - Aucun point distribué
Côte de Longefoy
2e catégorie (6,6km à 6,5%)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Étape déviée - Aucun point distribué

Prix de la combativitéModifier

Classements à l'issue de l'étapeModifier

Classement généralModifier

Classement général
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Egan Bernal       Colombie Ineos en 79 h 52 min 52 s
2e Geraint Thomas   Royaume-Uni Ineos + min 11 s
3e Steven Kruijswijk   Pays-Bas Jumbo-Visma + min 31 s
4e Emanuel Buchmann   Allemagne Bora-Hansgrohe + min 56 s
5e Julian Alaphilippe   France Deceuninck-Quick Step + min 45 s
6e Mikel Landa   Espagne Movistar   + min 23 s
7e Rigoberto Urán   Colombie EF Education First + min 15 s
8e Nairo Quintana   Colombie Movistar   + min 30 s
9e Alejandro Valverde   Espagne Movistar   + min 12 s
10e Warren Barguil   France Arkéa-Samsic + min 32 s

Classement par pointsModifier

Classement du meilleur jeuneModifier

Classement général du meilleur jeune
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Egan Bernal       Colombie Ineos en 79 h 52 min 52 s
2e David Gaudu   France Groupama-FDJ + 23 min 29 s
3e Enric Mas   Espagne Deceuninck-Quick Step + 57 min 35 s
4e Laurens De Plus   Belgique Jumbo-Visma + h 2 min 44 s
5e Gregor Mühlberger   Autriche Bora-Hansgrohe + h 4 min 40 s
6e Giulio Ciccone   Italie Trek-Segafredo + h 20 min 20 s
7e Lennard Kämna   Allemagne Sunweb + h 38 min 12 s
8e Tiesj Benoot   Belgique Lotto-Soudal + h 6 min 59 s
9e Nils Politt   Allemagne Katusha-Alpecin + h 13 min 37 s
10e Élie Gesbert   France Arkéa-Samsic + h 32 min 33 s

Classement du meilleur grimpeurModifier

Classement du meilleur grimpeur
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Romain Bardet     France AG2R La Mondiale 86 points
2e Egan Bernal       Colombie Ineos 78 pts
3e Tim Wellens   Belgique Lotto-Soudal 74 pts
4e Damiano Caruso   Italie Bahrein-Merida 67 pts
5e Vincenzo Nibali   Italie Bahrein-Merida 59 pts
6e Simon Yates   Royaume-Uni Mitchelton-Scott 59 pts
7e Nairo Quintana   Colombie Movistar   58 pts
8e Alexey Lutsenko   Kazakhstan Astana 45 pts
9e Steven Kruijswijk   Pays-Bas Jumbo-Visma 44 pts
10e Mikel Landa   Espagne Movistar   42 pts

Classement par équipesModifier

Classement de l'étape
  Équipe Pays Temps
1re Movistar     Espagne en 239 h 45 min 51 s
2e Trek-Segafredo   États-Unis + 47 min 54 s
3e Ineos   Royaume-Uni + 57 min 52 s
4e EF Education First   États-Unis + h 25 min 57 s
5e Bora-Hansgrohe   Allemagne + h 29 min 30 s
6e Groupama-FDJ   France + h 42 min 29 s
7e Jumbo-Visma   Pays-Bas + h 52 min 55 s
8e AG2R La Mondiale   France + h 7 min 29 s
9e UAE Emirates   Émirats arabes unis + h 9 min 35 s
10e Astana   Kazakhstan + h 27 min 17 s

Abandon(s)Modifier

Le maillot jaune du jourModifier

Chaque jour, un maillot jaune différent est remis au leader du classement général, avec des imprimés rendant hommage à des coureurs ou à des symboles qui ont marqué l'histoire de l'épreuve, à l'occasion du centième anniversaire du maillot jaune[3].

Ce maillot jaune est un clin d’œil à la montagne pour cette dernière étape alpestre.

RéférencesModifier

  1. « Compte Twitter officiel du Tour de France »,
  2. Trois étapes plus courtes ont eu lieu en 1971 (19,5 km entre Luchon et Superbagnères), 1972 (28km entre Aix-les-Bains et le Mont Revard) et 1996 (46 km entre Le Monêtier-les-Bains et Sestrières, une étape dejà elle-même raçourcie, les mauvaises conditions météo ayant conduit à la neutralisation des cols de l'Iseran et du Galibier)
  3. « un maillot jaune différent tous les jours », sur leparisien.fr,

Liens externesModifier