2021 en astronautique

2021 en astronautique
Description de cette image, également commentée ci-après
Auto-portrait de l'astromobile Perseverance et de l'hélicoptère Ingenuity à la surface de la planète Mars.
Événements marquants
  • 18 février : atterrissage de l'astromobile Perseverance à la surface de Mars
  • 14 mai : atterrissage de la sonde spatiale chinoise Tianwen-1 à la surface de Mars
  • juillet et novembre : Lancements des modules russes Nauka et Pritchal de la station spatiale internationale
  • 16 octobre : lancement de la sonde spatiale Lucy
  • 9 décembre : lancement télescope rayons X IXPE
Lancements dont échecs totaux / partiels
Lancements 145
Drapeau des États-Unis États-Unis 51
Drapeau de l’Union européenne Union européenne 6
Drapeau de la Russie Russie 25
Drapeau de la République populaire de Chine Chine 56
Drapeau du Japon Japon 3
Drapeau de l'Inde Inde 2
Engins spatiaux par taille/orbite
Orbite interplanét. 3
Engins spatiaux > 50 kg par domaine
Astronomie 2
Vols habités 8
Année précédente - Année suivante
2020 en astronautique 2022 en astronautique

Cette page présente la chronologie des événements qui se sont produits durant l'année 2021 dans le domaine spatial.

Le télescope JWST entièrement assemblé et en position repliée en salle blanche à Kourou peu avant son installation sur son lanceur. Le technicien donne l'échelle.
Photo prise par l'astromobile Perseverance sur la planète Mars d'une butte, un vestige des sédiments déposés dans le delta du cours d'eau qui coulait autrefois dans le cratère Jézero.

L'activité spatiale en 2021Modifier

Sondes spatiales interplanétairesModifier

MarsModifier

Les trois engins lancés à destination de la planète Mars en juillet 2020 arrivent sur leur objectif en  :

  • L'orbiteur Mars Hope des Émirats arabes unis se place avec succès en orbite autour de la planète le pour étudier son atmosphère.
  • Tianwen-1, première mission interplanétaire chinoise, se place également en orbite de Mars le avant de poser un astromobile de 200 kg sur la surface de Mars le .
  • L'astromobile Perseverance de la mission Mars 2020 développée par la NASA s'est posé sur Mars le [1]. Le 19 avril 2021, l'hélicoptère Ingenuity, embarqué au titre de démonstrateur technologique à bord de l'astromobile, devient le premier engin motorisé à effectuer un vol stationnaire dans l'atmosphère de Mars. L'astromobile Perseverance entame sa mission scientifique à la surface de Mars.

MercureModifier

La sonde spatiale européenne BepiColombo effectue son premier survol de la planète Mercure le 2 octobre.

JupiterModifier

La mission de la sonde spatiale Juno qui devait s'achever en juillet 2021 est prolongée jusqu'à septembre 2025. Durant cette nouvelle phase il est prévu qu'elle survole à plusieurs reprises les lunes Europe, Io et Ganymède et Europe et qu'elle traverse à de multiples reprises les anneaux de Jupiter[2].

AstéroïdesModifier

Le 10 mai, la sonde spatiale de la NASA OSIRIS-REx quitte l'orbite de l'astéroïde Bénou et se dirige vers la Terre qu'elle atteindra en septembre 2023[3].

La sonde spatiale Lucy de la NASA sélectionnée dans le cadre du programme Discovery est lancée le 16 octobre 2021 du centre spatial Kennedy pour étudier en les survolant six astéroïdes troyens de Jupiter, qui circulent sur l'orbite de Jupiter et sont positionnés aux points de Lagrange L4 ou L5 de la planète situés en avant et en arrière de celle-ci[4].

SoleilModifier

Les observatoires solaires Solar Orbiter (Agence spatiale européenne) et Parker Solar Probe (NASA) continuent d'effectuer des manoeuvres d'assistance gravitationnelle pour rapprocher le périgée de leur orbite du Soleil. Parker Solar Probe effectue ses premières observations dans la couronne solaire caractérisée par des températures atteignant 2 millions de degrés Celsius.

Satellites scientifiquesModifier

Satellites d'observation de la TerreModifier

  • Amazônia-1, premier satellite d'observation de la Terre brésilien entièrement développé par ce pays, est lancé le 28 février.
  • Pléiades Neo 1 et 2, satellites d'observation de la Terre français
  • GISAT-1, satellite d'observation de la Terre indien présentant la particularité de circuler en orbite géostationnaire. Le lancement qui lieu le 12 août échoue à la suite d'une défaillance du troisième étage du lanceur.
  • Landsat 9, satellite américain de la NASA lancé le 27 septembre.

Satellites militairesModifier

Les satellites militaires suivants ont été placés en orbite en 2021[7] :

  • Etats-Unis :
    • Reconnaissance optique : USA 314 sans doute un satellite CRYSTAL Block 5 successeur de la famille des KH-11.
    • Alerte avancée : SBIRS GEO 5.
    • Non identifié : trois petits satellites lancés le 15 juin.
  • Chine :
    • Reconnaissance optique : Yaogan 34, Gao Fen 11-03 et Shiyan 6-02.
    • Reconnaissance radar : Gao Fen 1202.
    • Écoute électronique : Yaogan 30 8, 9, et 10 (9 satellites en tout), Yaogan 31 2, 3 et 4 (9 satellites en tout); Yaogan 32 2 (2 satellites); Yaogan 35A/B/C (3 satellites) et SJ6 5 (2 satellites). TJS9 satellites de la série Qianshao3.
    • Alerte avancée, surveillance spatiale : TJS 6 (orbite géostationnaire) sans doute un satellite de la série Huoyan (alerte avancée).
  • Russie :
    • Reconnaissance optique : EMKA micro-satellite.
    • Écoute électronique : LotosS1 et Pion-NKS (tête de série).
    • Alerte avancée : Tondra/EKS (5 ème de la série).
  • France :
    • Écoute électronique : les CERES 1, 2 et 3 premiers satellites d'écoute électronique opérationnels français.


Programme spatial habitéModifier

Nouveaux lanceursModifier

Les lanceurs suivants ont effectué leur premier vol en 2021 :

  • Après un échec en 2020, le lanceur aéroport LauncherOne réussit son premier vol le 17 janvier 2021.
  • Le lanceur léger KSLV-2 (ou Nuri) de la Corée du Sud est le premier lanceur développé de manière complètement autonome par ce pays. Il effectue un vol quasi parfait. La charge utile n'est toutefois pas mise en orbite car le troisième étage de la fusée s'arrête une cinquantaine de secondes trop tôt.
  • Le lanceur léger Rocket qui a été effectué les années précédentes deux vols qui ont échoué, refait une tentative le 28 août qui échoue à la suite de la défaillance d'un des moteurs-fusées du premier étage.
  • Le lanceur américain Firefly Alpha effectue son premier vol le 2 septembre 2021. Le lanceur atteint une vitesse supersonique plus tard que prévu et devient incontrôlable alors que le premier étage est toujours en fonctionnement. Sa destruction est déclenchée par les contrôleurs au sol deux minutes et 30 secondes après le lancement[10].

Bilan des lancementsModifier

 
Évolution du nombre de lancements orbitaux par pays du lanceur (Iran non inclus).

Le nombre de lancements a fortement cru en 2021 passant à 145 contre 114 l'année précédente. Parmi les facteurs ayant contribué à cette augmentation figurent :

  • La forte augmentation de l'activité spatiale chinoise : 56 lancements contre 39 l'année précédente.
  • La poursuite du déploiement des méga constellations de satellites de télécommunications à une cadence accélérée : Starlink (17 lancements contre 14 l'année précédente) et OneWeb (7 vols contre 3).
  • Une légère augmentation des tirs de lanceurs micro et légers.

Cette augmentation est d'autant plus remarquable que l'activité de l'agence spatiale européenne s'est tassée (Covid, suite des mésaventures de la fusée Vega) et celle de l'Inde a été particulièrement modeste (Covid).

ÉchecsModifier

Les échecs ont essentiellement concernés des micro-lanceurs (8 échecs)[11] :

  • Les lanceurs chinois Hyperbola-1 (2 vols interrompus par la désintégration du premier étage et un problème au largage de la coiffe).
  • Le lanceur chinois Kuaizhou-1A (défaillance 3e étage)
  • Le lanceur iranien Simorgh (2 échecs). Il se peut (mais peu probable) que le deuxième échec soit en fait un vol suborbital réussi.
  • Le lanceur néo-zélandais Electron (défaillance deuxième étage)
  • Le lanceur américain Rocket (défaillance 1er étage)
  • Le lanceur américain Firefly Alpha (défaillance 1er étage) dont c'était le premier vol.

Les défaillances concernant des lanceurs de plus grande capacité sont les suivants (4 échecs) :

  • le lanceur indien GSLV Mk II (défaillance du troisième étage)
  • le lanceur sud-coréen KSLV-II (Nuri) (performance insuffisante du 3ème étage) dont c'était le premier vol.
  • Le lanceur russe Proton (performance insuffisante du 4ème étage). Echec partiel car les satellites ont pu gagner leur orbite de travail.
  • Le lanceur russe Angara A5 (Echec du rallumage du troisième étage Persei).

Statistiques satellitesModifier

Nombre de satellites par paysModifier

Evolution du nombre de satellites détaillé pour les principaux pays [12]
2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021
Etats-Unis 35 85 110 112 95 282 303 306 974 1244
Europe 22 34 28 22 22 42 60 49 133 351
Chine 25 18 26 44 40 36 98 73 74 110
Russie 22 29 34 27 15 24 23 31 22 20
Autres 28 41 63 31 50 60 84 65 60 102
Total 132 207 261 236 222 444 568 524 1263 1827

Satellites de plus de 100 kg par pays du fabricantModifier

Nombre de satellites > 100 kg par domaine et pays du fabricant[12]
Programme spatial habité Télécoms Imagerie¹ Navigation Écoute électronique Surveillance² Science³ Technologie Total
Etats-Unis 8 994⁴ 6 1 0 2 4 7 1022
Russie 8 2 2 0 2 1 0 1 16
Chine 5 11 22 0 31 2 3 6 80
Europe 0 290⁵ 2 2 3 0 0 2 299
Japon 0 0 1 1 0 0 0 2 4
Brésil 0 0 1 0 0 0 0 0 1
Corée du Sud 0 0 1 0 0 0 0 0 1
Total 21 1297 35 4 36 5 7 18 1423
Notes ¹ Imagerie = satellites optiques/radars civils ou militaires - ² Surveillance : satellite d'alerte avancée (militaires), suivi des débris spatiaux - ³ Sciences : sondes spatiales, télescopes spatiaux, satellites scientifiques d'observation de la Terre - ⁴Les satellites Starlink sont majoritaires - ⁵Les satellites OneWeb sont majoritaires

Masse des satellites par nature et par paysModifier

Masse des satellites par nature et par pays (tonnes) [13]
Académique¹ Commercial Institutionnel² Militaire Spatial habité Total
Etats-Unis 0,1 266,9³ 11,4 31,4 100,2 410,1
Chine 0,8 11,5 40,6 58,7 64,5 176,1
Russie 0 4,1 22,2 16,9 72,3 115,6
Royaume-Uni 0 53,9⁴ 0 0 0 54
France 0 5,3 0 5,2 0 10,5
Agence spatiale européenne 0 0 1,5 0 0 1,5
Total Europe 0 60,6 1,5 5,2 0 67,3
Brésil 0 6,2 0,6 0 0 6,8
Total Amérique latine 0 6,4 0,6 0 0 7
Turquie 0 0 8 0 0 8
Total Moyen-Orient 0,1 0 8 0 0 8,1
Japon 0,2 0,7 4 0 0 5
Total Asie 0,3 0,7 4,5 0 0 5,6
Total Afrique 0 0 0 0 0 0
Total Océanie 0 0,1 0 0 0 0,1
Total 1,3 350,5 88,9 112,2 237 790
Notes ¹Académique: satellites développés par les universités - ² Institutionnel : satellites civils développés par les agences spatiales ou ce qui en tient lieu - ³Les satellites Starlink sont majoritaires - ⁴Les satellites OneWeb sont majoritaires

Programmes spatiaux nationauxModifier

Programme spatial américainModifier

L'année 2021 est pour l'agence spatiale américain couronnée de succès. La mission martienne Mars 2020 est rentrée dans une phase opérationnelle avec un atterrissage réussi, le premier vol d'un aérobot (Ingenuity) sur une autre planète le lancement réussi et le prélèvement des premières carottes de sol par l'astromobile Perseverance. La NASA a lancé avec succès la sonde spatiale Psyché, le télescope spatial James Webb et l'expérience de détournement d'astéroïde géocroiseur DART.

Programme ArtemisModifier

En février 2021, l'administration du nouveau président américain Biden a confirmé son soutien au programme Artemis. L'échéance de 2024 pour la première mission sur le sol lunaire n'est toutefois plus mise en avant[14]. Mais le problème de financement persiste. À cette date, le budget prévu sur la période 2022/2025 permet théoriquement de financer uniquement les développements des équipements de la phase I ainsi que les vols associés (Artemis I, II et III), mais rien n'est prévu pour la phase II, qui nécessite de mettre au point des équipements et des composants nouveaux. Le montant total associé au programme en incluant les dépenses antérieures à la création du programme s'élève à 92 milliards US$[15].

En avril, la NASA sélectionne le dernier élément principal du programme à savoir le vaisseau chargé d'amener les astronautes à la surface de la Lune. La solution de SpaceX, Starship HLS, est sélectionnée pour les deux premières missions. La proposition de SpaceX a été jugée supérieure sur le cout et la conception et passable sur le plan technique. Le cout de la proposition de SpaceX (2,89 milliards US$) est beaucoup moins élevée que celui de ses concurrents (deux fois moins que celle de Blue Origin et quatre fois moins que celle de Dynetics. Compte tenu du budget alloué par le Sénat inférieur à celui demandé, la NASA a renoncé à sélectionner deux solutions comme prévu[16],[17].

Sélection des missions du programme DiscoveryModifier

En juin la NASA sélectionne deux nouvelles missions à cout modéré du programme Discovery. Toutes les deux sont à destination de Vénus mettant fin à une longue période sans mission américaine (la dernière mission de l'agence vers Vénus était Magellan lancée en 1989). VERITAS est un orbiteur chargé de cartographier à l'aide d'un radar la planète tandis que DAVINCI est une sonde atmosphérique qui doit analyser la composition de l'atmosphère de la planète Vénus durant sa descente vers la surface de celle-ci[18].

Budget 2022 de la NASAModifier

Le budget de la NASA de l'année fiscale 2022 proposé en 2021 par le nouveau président américain Biden poursuit la croissance des dernières années. D'un montant de 24,8 milliards US$, il est supérieur de 6,6 % à celui de l'année précédente. En tenant compte de l'inflation, il s'agit du deuxième budget le plus élevé depuis 1997. L'administration Biden prévoit la poursuite de cette croissance budgétaire avec un montant de 27 milliards US$ prévu en 2026. L'augmentation porte principalement sur le programme scientifique, le module d’atterrissage sur la Lune (vaisseau HLS du programme Artemis) et les recherches technologiques. Le budget alloué à l'exploration du système solaire (3,2 milliards US$ (+18,5 %)) est la plus élevée (corrigée de l'inflation) depuis la création de la NASA. Le budget alloué aux sciences de la Terre, que l'administration Trump avait tenté de fortement réduire, poursuit sa forte croissance (+12,5 %). Les faits saillants détaillés de ce budget sont les suivants[19],[20] :

  • Le développement de la mission de retour d'échantillon martien Mars Sample Return (projet conjoint de la NASA et de l'Agence spatiale européenne) est financé.
  • Les missions Europa Clipper, Dragonfly, DAVINCI+ et VERITAS ainsi que la production de plutonium-238 nécessaires aux missions sont financés ainsi que le développement d'une douzaines d'instruments et démonstrateurs technologiques qui doivent être installés à la surface de la Lune dans le cadre du programme Artemis.
  • L'ensemble des missions en cours continuent d'être financées.
  • Le projet de télescope spatial NEO Surveyor destiné à recenser les astéroïdes géocroiseurs est financé.
  • Poursuite du financement du télescope spatial Roman Space Telescope.
  • Augmentation modeste du budget alloué au vaisseau lunaire HLS et à la station Lunar Gateway. Seul le projet de vaisseau lunaire HLS de SpaceX est financé (1,2 milliard alloué en 2022 alors que l'administration Trump voulait lui consacrer 4,2 milliards US$). Le développement de la version améliorée du lanceur SLS (Bloc 2) que l'administration Trump avait jusque là repoussé est financé.
  • La NASA propose de mettre fin à l'utilisation du télescope infrarouge aéroporté SOFIA mais cette annulation est repoussée par le Congrès.
  • La NASA propose de mettre fin à l'étude de la propulsion nucléaire thermique au profit du RTG destiné aux futures missions lunaires en surface mais cette annulation est repoussée par le Congrès.

Corps des astronautesModifier

Un nouveau groupe d'astronautes, le 23e est sélectionné en décembre. Il comporte 10 astronautes : 3 femmes et 7 hommes, 6 militaires et 3 civils[21].

Programme spatial européenModifier

Programme spatial chinoisModifier

En 2021 la Chine a lancé avec la Russie son propre programme d'exploration lunaire par des missions habitées sous l'appellation Station de recherche lunaire internationale (en anglais International Lunar Research Station) ou ILRS. L'objectif est d'installer un laboratoire scientifique à la surface de Lune et/ou en orbite autour de celle-ci. La station sera occupé périodiquement par des équipages. Annoncé en mars 2021, ce programme comprend une phase de reconnaissance jusqu'à 2025 regroupant les missions robotiques des deux pays déjà programmées et une phase de construction entre 2025 et 2035 destinée à mettre au point les technologies et mettre en place les équipements nécessaires aux équipages. C'est au cours de la troisième phase qu'auront lieu les séjours d'équipages à la surface de la Lune. La Russie et la Chine sont ouverts à un partenariat avec d'autres pays. Le projet est un concurrent direct du programme Artemis[22],[23].

Programme spatial russeModifier

Autres programmes spatiauxModifier

Chronologie des lancements orbitauxModifier

JanvierModifier

Date Lanceur Base de lancement Orbite Charge utile Notes
8 janvier   Falcon 9 Bloc 5   Cap Canaveral Orbite géostationnaire   Türksat 5A Satellite de télécommunications
17 janvier   LauncherOne   Mojave Orbite basse   ELaNa (en) 20 Premier vol réussi après un échec en 2019

10 Cubesats d'étudiants

19 janvier   Longue Marche 3B/E   Xichang Orbite géosynchrone   Tiantong 1 Satellite de télécommunications
20 janvier   Electron   Mahia Orbite basse   GMS-T Satellite de télécommunications
20 janvier   Falcon 9 Bloc 5   Cap Canaveral Orbite basse   Starlink × 60 Satellites de télécommunications
24 janvier   Falcon 9 Bloc 5   Cap Canaveral Orbite héliosynchrone   Transporter 1 143 micro et nano satellites
29 janvier   Longue Marche 4C   Jiuquan Orbite basse   Yaogan-31 02A,02B, 02C Satellites de reconnaissance.

FévrierModifier

Date Lanceur Base de lancement Orbite Charge utile Notes
1er février   Hyperbola-1   Jiuquan Orbite basse   œuvre artistique Échec. Désintégration du lanceur immédiatement après MaxQ
2 février   Soyouz 2.1b   Plessetsk Orbite basse   Lotos-S1 No 4 Satellite d'écoute électronique
4 février   Falcon 9 Bloc 5   Cap Canaveral Orbite basse   Starlink × 60 Satellites de télécommunications
4 février   Longue Marche 3B/E   Xichang Orbite géosynchrone   TJSW 6 Satellite d'écoute électronique
15 février   Soyouz 2.1a   Baïkonour Orbite basse   Progress MS-19 Ravitaillement de la station spatiale internationale
16 février   Falcon 9 bloc 5   Cap Canaveral Orbite basse   Starlink × 60 Satellites de télécommunications
20 février   Antares 230+   MARS Orbite basse   Cygnus NG-15 (en) Ravitaillement de la station spatiale internationale
24 février   Longue Marche 4C   Jiuquan Orbite basse   Yaogan-31 03A, 03B, 03C Satellites de reconnaissance.
28 février   PSLV-XL   Satish Dhawan Orbite héliosynchrone   Amazônia-1, CubeSats Premier satellite d'observation de la Terre réalisé entièrement au Brésil.
28 février   Soyouz 2.1b / Fregat   Baïkonour Orbite de Molnia   Arktika-M No 1 Satellite météorologique

MarsModifier

Date Lanceur Base de lancement Orbite Charge utile Notes
4 mars   Falcon 9 Bloc 5   Centre spatial Kennedy Orbite basse   Starlink × 60 Satellites de télécommunications
11 mars   Falcon 9 Bloc 5   Cap Canaveral Orbite basse   Starlink × 60 Satellites de télécommunications
11 mars   Longue Marche 7A   Wenchang Orbite géosynchrone   Xinjishu Deuxième vol (le premier était un échec)
13 mars   Longue Marche 4C   Jiuquan Orbite basse   Yaogan-31 04A,04B, 04C Satellites de reconnaissance.
14 mars   Falcon 9 Bloc 5   Centre spatial Kennedy Orbite basse   Starlink × 60 Satellites de télécommunications
22 mars   Soyouz-2.1a / Fregat   Baïkonour Orbite de Molnia   CAS500-1, CubeSats Satellite d'observation de la Terre, ...
22 mars   Electron   Mahia Orbite basse     CubeSats, plateforme Photon
24 mars   Falcon 9 Bloc 5   Cape Canaveral Orbite basse   Starlink × 60 Satellites de télécommunications
25 mars   Soyouz-2.1b / Fregat-M   Vostotchny Orbite basse   OneWeb × 36 Satellites de télécommunications.
30 mars   Longue Marche 4   Jiuquan Orbite héliosynchrone   Gaofen 12-02 Satellite d'observation de la Terre

AvrilModifier

Date Lanceur Base de lancement Orbite Charge utile Notes
7 avril   Falcon 9 Bloc 5   Cap Canaveral Orbite basse   Starlink × 60 Satellites de télécommunications
8 avril   Longue Marche 4B   Taiyuan Orbite héliosynchrone   Shiyan-6 03 Démonstrateur technologique
9 avril   Soyouz-FG   Baïkonour Orbite basse   Soyouz MS-18 Relève équipage de la Station spatiale internationale
23 avril   Falcon 9 Bloc 5   Centre spatial Kennedy Orbite basse   SpaceX Crew-2 Relève équipage de la Station spatiale internationale
25 avril   Soyouz-2.1B / Fregat-M   Vostotchny Orbite basse   OneWeb × 36 Satellites de télécommunications.
26 avril   Delta IV Heavy   Vandenberg Orbite polaire   NROL-82 Satellite de reconnaissance optique KH-11
27 avril   Longue Marche 6   Taiyuan Orbite héliosynchrone   Qilu 1 et 4 Satellites d'observation de la Terre
29 avril   Vega   Kourou Orbite héliosynchrone   Pléiades Neo-3, CubeSats Satellite d'observation de la Terre. Retour en vol de Vega à la suite de l'échec de novembre 2020.
29 avril   Longue Marche 5B   Wenchang Orbite basse   Tianhe Premier module de la nouvelle station spatiale chinoise.
29 avril   Falcon 9 Bloc 5   Cape Canaveral Orbite basse   Starlink × 60 Satellites de télécommunications
6 mai   Longue Marche 4C   Jiuquan Orbite basse   Yaogan 34 Satellites de reconnaissance.

MaiModifier

Date Lanceur Base de lancement Orbite Charge utile Notes
4 mai   Falcon 9 Bloc 5   Centre spatial Kennedy Orbite basse   Starlink × 60 Satellites de télécommunications
6 mai   Longue Marche 2C   Xichang Orbite basse   Yaogan 30 08A, 08B, 08C Satellites de reconnaissance.
9 mai   Falcon 9 Bloc 5   Cap Canaveral Orbite basse   Starlink × 60 Satellites de télécommunications
15 mai   Electron   Mahia Orbite basse   BlackSky × 2 Satellites d'observation de la Terre. Échec du lancement dû à un problème à l'allumage du second étage.
15 mai   Falcon 9 Bloc 5   Centre spatial Kennedy Orbite basse   Starlink × 60 Satellites de télécommunications
18 mai   Atlas V 421   Cap Canaveral Orbite géostationnaire   SBIRS-GEO 5 Satellite d'alerte avancée
19 mai   Longue Marche 4B   Taiyuan Orbite héliosynchrone   HaiYang-2D Satellite d'observation de la Terre (océanographie)
26 mai   Falcon 9 Bloc 5   Cap Canaveral Orbite basse   Starlink × 60 Satellites de télécommunications
28 mai   Soyouz-2.1B / Fregat   Vostotchny Orbite basse   OneWeb × 36 Satellites de télécommunications.
29 mai   Longue Marche 7   Wenchang Orbite basse   Tianzhou-2 Premier ravitaillement de la nouvelle station spatiale chinoise.

JuinModifier

Date Lanceur Base de lancement Orbite Charge utile Notes
2 juin   Longue Marche 3B/E   Xichang Orbite géosynchrone   Fengyun-4B Satellite météorologique
3 juin   Falcon 9 Bloc 5   Cap Canaveral Orbite basse   SpaceX CRS-22 (en) Ravitaillement de la Station spatiale internationale
6 juin   Falcon 9 bloc 5   Cap Canaveral Orbite géostationnaire   SXM 8 Satellite de télécommunications
11 juin   Longue Marche 2D   Taïyuan Orbite basse   Beijing-3-01, Hisea-2, YangWang-1, Tianjian Satellites d'observation de la Terre, satellite astronomie (YangWang-1)
12 juin   Simorgh   Semnan Orbite basse   ? Échec du lancement. Pas de communication officielle. Type de lanceur : hypothèse.
13 juin   Pegasus   Vandenberg Orbite basse   Odyssey Mission de veille spatiale
15 juin   Minotaur I   MARS LP-0B Orbite basse   USA-316, 317, 318 Satellites de reconnaissance
17 juin   Longue Marche 2F   Jiuquan Orbite héliosynchrone   Shenzhou 12 Première mission avec équipage à bord de la nouvelle station spatiale chinoise
17 juin   Falcon 9 Bloc 5   Cap Canaveral Orbite moyenne   GPS III-05 SV03 Satellite de navigation
18 juin   Longue Marche 2C   Xichang Orbite basse   Yaogan 30-09A, 30-09B,
30-09C
Satellites de reconnaissance
25 juin   Soyouz 2.1b   Plessetsk Orbite basse   Cosmos 2550 Satellite de renseignement d'origine électromagnétique
29 juin   Soyouz 2.1a   Baïkonour Orbite basse   Progress MS-17 Ravitaillement de la Station spatiale internationale
30 juin   LauncherOne   Mojave Orbite basse   CubeSats
30 juin   Falcon 9 Bloc 5   Cap Canaveral SLC-40 Orbite héliosynchrone   88 micro-satellites et CubeSats Mission Transporter 2

JuilletModifier

Date Lanceur Base de lancement Orbite Charge utile Notes
  Soyouz-2.1B / Fregat-M   Vostotchny Orbite basse   OneWeb × 36 Satellites de télécommunications.
3 juillet   Longue Marche 2D   Taiyuan Orbite héliosynchrone   Jilin-1 Kuanfu-01B, Jilin-Gaofen-03D 01, 02, 03, Xingshidai-10 Satellites d'observation de la Terre
4 juillet   Longue Marche 4C   Jiuquan Orbite héliosynchrone   Fengyun 3E Satellite météorologique
6 juillet   Longue Marche 3C/E   Xichang Orbite géosynchrone   Tianlian I-05 Satellite de télécommunications
9 juillet   Longue Marche 6   Taiyuan Orbite basse   Ningxia-1 02 (Zhongzi-02) × 5 Satellites d'observation de la Terre
19 juillet   Longue Marche 2C   Xichang Orbite basse   Yaogan 30-10A, -10B, -10C Satellites de reconnaissance
21 juillet   Proton-M p. 4   Baïkonour Orbite géostationnaire   Nauka
  Bras télémanipulateur européen
Module russe de la station spatiale internationale
29 juillet   Longue Marche 2D   Jiuquan Orbite basse   Tianhui-1D Satellite d'observation de la Terre
29 juillet   Electron   Mahia Orbite basse   Monolith Prototype de satellite pour la météorologie de l'espace
30 juillet   Ariane 5 ECA   Kourou Orbite géosynchrone   Eutelsat Quantum
  Star One D2
Satellites de télécommunications

AoûtModifier

Date Lanceur Base de lancement Orbite Charge utile Notes
3 août   Hyperbola-1   Jiuquan Orbite héliosynchrone   Jilin-1 Mofang-01A Échec du lancement.
4 août   Longue Marche 6   Taiyuan Orbite basse   KL-Beta A et B Satellites de communication
5 août   Longue Marche 3B/E   Xichang Orbite géosynchrone   ChinaSat 2E Satellites de communication militaires
10 août   Antares 230+   MARS Orbite basse   Cygnus NG-16 (en) Ravitaillement de la station spatiale internationale
12 août  
GSLV Mk II
  Satish-Dhawan Orbite géosynchrone   GISAT-1 Échec du lancement en raison de la défaillance du 3e étage[24].
17 août   Vega   Kourou Orbite héliosynchrone   Pléiades-Neo -4, CubeSats Satellites d'observation de la Terre
18 août   Longue Marche 4B   Taiyuan Orbite basse   Tianhui-2 02A/02B Satellites d'observation de la Terre.
21 août   Soyouz-2.1b/Fregat   Baïkonour Orbite basse   OneWeb x 34 Satellites de communication
24 août   Longue Marche 2C   Jiuquan Orbite basse   RSW-01, RSW-02 Satellites de communication.
24 août   Longue Marche 3B/E   Xichang Orbite géosynchrone   TJSW-7 Satellite de renseignement d'origine électromagnétique.
28 août   Rocket   PSCA Orbite basse Charge utile factice STP-27AD1 Échec du lancement.
29 août   Falcon 9 Bloc 5   Centre spatial Kennedy Orbite basse   SpaceX CRS-23 (en) Ravitaillement de la station spatiale internationale

SeptembreModifier

Date Lanceur Base de lancement Orbite Charge utile Notes
3 septembre   Firefly Alpha   Vandenberg Orbite basse 12 satellites Échec du lancement en raison d'une panne d'un moteur suivie de l'explosion du lanceur.
7 septembre   Longue Marche 4C   Xichang Orbite basse   Gaofen-5 02 Satellite d'observation.
9 septembre   Longue Marche 3B/E   Taiyuan Orbite géosynchrone   ChinaSat 9B Satellite de communication
14 septembre   Falcon 9 Bloc 5   Cap Canaveral Orbite basse   Starlink × 60 Satellites de télécommunications
16 septembre   Falcon 9 Bloc 5   Cap Canaveral Orbite basse   Inspiration4 Vaisseau Crew Dragon emportant 3 touristes spatiaux à la station spatiale internationale pour un séjour de 3 jours dans l'espace.
20 septembre   Longue Marche 7   Wenchang Orbite basse   Tianzhou-3 Deuxième ravitaillement de la nouvelle station spatiale chinoise.
27 septembre   Atlas V 401   Cap Canaveral orbite héliosynchrone   Landsat 9, ... Satellite d'observation de la Terre
27 septembre   Kuaizhou-1A   Jiuquan Orbite héliosynchrone   Jilin-1n Gaofen-02D Satellite d'observation de la Terre
27 septembre   Longue Marche 3B/E   Xichang Orbite héliosynchrone   Shiyan-10 Démonstrateur technologique. Le satellite tombe en panne immédiatement après sa mise en orbite

OctobreModifier

Date Lanceur Base de lancement Orbite Charge utile Notes
5 octobre   Soyouz-2.1A   Baïkonour Orbite basse   Soyouz MS-19 Relève équipage de la Station spatiale internationale
14 octobre   Longue Marche 2D   Taiyuan Orbite héliosynchrone   CASE Observatoire solaire.
14 octobre   Soyouz-2.1B / Fregat-M   Vostotchny Orbite basse   OneWeb × 36 Satellites de télécommunications.
14 octobre   Longue Marche 2D   Taiyuan Orbite basse   11 satellites
15 octobre   Longue Marche 2F   Jiuquan Orbite héliosynchrone   Shenzhou 13 Deuxième mission avec équipage à bord de la nouvelle station spatiale chinoise
16 octobre   Atlas V 401   Cape Canaveral Orbite héliocentrique   Lucy Survol des satellites troyens de Jupiter
21 octobre   KSLV-2 (Nuri)   Naro Orbite basse   Charge utile fictive, NEXTSat 2, ASTRIS-II ,... Premier vol de lanceur sud coréen. Échec du lancement. Le 3e étage s'éteint prématurément.
24 octobre   Ariane 5 ECA   Kourou Orbite géosynchrone   SES-17
  Syracuse 4A
Satellites de télécommunications
24 octobre   Longue Marche 3B/E   Xichang Orbite géosynchrone   Shijian-21 Démonstrateur technologique. Collecte de débris ou arme anti-satellite ?
26 octobre   H-IIA 202   Tanegashima Orbite géostationnaire   QZS-1R Satellite de navigation remplace QZS-1
27 octobre   Kuaizhou-1A   Jiuquan Orbite héliosynchrone   Jilin-1 Gaofen-02F Satellite d'observation de la Terre
28 octobre   Soyouz-2.1a   Baïkonour Orbite basse   Progress MS-18 Ravitaillement de la Station spatiale internationale

NovembreModifier

Date Lanceur Base de lancement Orbite Charge utile Notes
3 novembre   Longue Marche 2C / YZ-1S   Jiuquan Orbite basse   Yaogan-32-02A, 32-02B Satellites de reconnaissance.
5 novembre   Longue Marche 6   Taiyuan Orbite héliosynchrone   SDGSAT-1 Satellite d'observation de la Terre
6 novembre   Longue Marche 2D   Xichang Orbite basse   Yaogan-35A, 35B, 35C Satellites de reconnaissance.
9 novembre   Epsilon   Uchinoura Orbite héliosynchrone   RAISE-2 (en), HIBARI (en), Z-Sat , DRUMS (en) et 5 autres satellites Technologie
11 novembre   Falcon 9 Bloc 5   Centre spatial Kennedy Orbite basse   SpaceX Crew-3 Relève équipage de la Station spatiale internationale
13 novembre   Falcon 9 Bloc 5   Cap Canaveral Orbite basse   Starlink × 53 Satellites de télécommunications
16 novembre   Vega   Kourou Orbite héliosynchrone   CERES x 3 Satellite d'écoute électronique
18 novembre   Electron   Mahia Orbite héliosynchrone   BlackSky 8 et 9 Satellite d'observation de la Terre
20 novembre   Longue Marche 4B   Taiyuan Orbite héliosynchrone   Gaofen 11-03 Satellite de reconnaissance
20 novembre   Rocket 3   PSCA Orbite basse Instruments de mesure du vol Premier vol réussi
22 novembre   Longue Marche 4C   Jiuquan Orbite héliosynchrone   Gaofen 3-02 Satellite d'observation de la Terre
24 novembre   Falcon 9 Bloc 5   Cap Canaveral Orbite héliocentrique   DART
  LICIACube
Impacteur à destination de Dimorphos. Première expérience de Défense planétaire active.
24 novembre   Soyouz-2.1B   Baïkonour Orbite basse   Prichal Module de la Station spatiale internationale
24 novembre   Kuaizhou-1A   Jiuquan Orbite héliosynchrone   Shiyan-11 Démonstrateur technologique
25 novembre   Soyouz-2.1b   Plessetsk Orbite de Molnia  Toundra 15L Satellite d'alerte précoce
26 novembre   Longue Marche 3B/E   Xichang Orbite géosynchrone   ChinaSat-1D Satellite de télécommunications militaire

DécembreModifier

Date Lanceur Base de lancement Orbite Charge utile Notes
2 décembre   Falcon 9 Bloc 5  Cape Canaveral Orbite basse   Starlink × 53, BlackSky 12 et 13 Satellites de télécommunications, micro-satellites d'observation de la Terre
5 décembre   Soyouz ST-B / Fregat-M   Kourou Orbite moyenne   Galileo FOC-FM23 et FOC-FM24 Satellites de navigation
7 décembre   Ceres-1   Jiuquan Orbite héliosynchrone   Nano-satellites Démonstrateurs technologiques
7 décembre   Atlas V   Cape Canaveral Orbite géostationnaire   STPSat-6 LDPE-1 Démonstrateurs technologiques dont le système de télécommunications Laser LCRD (Laser Communications Relay Demonstration) et le tracteur spatial LDPE.
8 décembre   Soyouz-FG   Baïkonour Orbite basse   Soyouz MS-20 Relève équipage de la Station spatiale internationale, Mission de 12 jours embarquant un cosmonaute et deux touristes
9 décembre   Electron   Mahia Orbite héliosynchrone AuroraSat 1, Unicorn 2A, MyRadar 1, TRSI 2,TRSI 3 Nano satellites de différents pays
9 décembre   Falcon 9 Bloc 5  Cape Canaveral Orbite basse    IXPE Observatoire spatial rayons X
10 décembre   Longue Marche 4B   Xichang Orbite géosynchrone   Shijian-6 05A et 05B Ecoute électronique
13 décembre   Proton-M / Briz-M   Baïkonour Orbite géostationnaire   Express-AMU 3 et 7 Satellites de télécommunications
13 décembre   Longue Marche 3B/E   Xichang Orbite géostationnaire   Tianlian-2-02 Satellite de télécommunications
15 décembre   Kuaizhou-1A   Xichang Orbite héliosynchrone   GeeSAT 1A et 1B Satellite de navigation Echec du lancement
18 décembre   Falcon 9 Bloc 5   Cap Canaveral Orbite basse   Starlink × 51 Satellites de télécommunications
19 décembre   Falcon 9 Bloc 5   Cap Canaveral Orbite géostationnaire   Türksat 5B Satellite de télécommunications
21 décembre   Falcon 9 Bloc 5   Cap Canaveral Orbite basse   SpaceX CRS-24 (en) Ravitaillement de la Station spatiale internationale
22 décembre   H-IIA 204   Tanegashima Orbite géostationnaire   Inmarsat-6 F1 Satellite de télécommunications
23 décembre   Longue Marche 7A   Wenchang Orbite géostationnaire   Shijian-12 01 et 02 Satellites expérimentaux
25 décembre   Ariane 5 ECA   Kourou Point de Lagrange Terre-Soleil L2     James-Webb Télescope spatial infrarouge
26 décembre   Longue Marche 4C   Taiyuan Orbite héliosynchrone   Ziyuan I-02E Satellite d'observation de la Terre
27 décembre   Soyouz-2.1B / Fregat-M   Baïkonour Orbite basse   OneWeb × 36 Satellites de télécommunications.
27 décembre   Angara-A5/ DM-03   Plessetsk Orbite basse   Maquette Premier vol d'une Angara avec étage supérieur DM-03 adapté à ce lanceur (appelé Persei) ; Echec partiel : défaut de ré-allumage de cet étage
29 décembre   Longue Marche 2 D   Jiuquan Orbite héliosynchrone   Tianhui 4 Satellite de cartographie
29 décembre   Longue Marche 3 B/E   Xichang Orbite géostationnaire   TJSW-9 Satellite d'écoute électronique
30 décembre   Simorgh   Base de lancement de Semnan Orbite basse   ? Echec probable (pourrait être un vol suborbital)

Vols orbitauxModifier

Par paysModifier

Nombre de lancements par pays ayant construit le lanceur. Le pays retenu n'est pas celui qui gère la base de lancement (Kourou pour certains Soyouz, Baïkonour pour Zenit), ni le pays de la société de commercialisation (Allemagne pour Rokot, ESA pour certains Soyouz) ni le pays dans lequel est implanté la base de lancement (Kazakhstan pour Baïkonour). Chaque lancement est compté une seule fois quel que soit le nombre de charges utiles emportées.

Pays Lancements Succès Échecs Échecs partiels Remarques
  Chine 56 53 3 0
  Corée du Sud 1 0 1 0
  États-Unis 45 43 2 0
  Europe 6 6 0 0
  Inde 2 1 1 0
  Iran 1 0 1 0 Nb incertain
  Japon 3 3 0 0
  Nouvelle-Zélande 6 5 1 0
  Russie 25 24 0 1
Total 145 135 9 1

Par lanceurModifier

Nombre de lancements par famille de lanceur. Chaque lancement est compté une seule fois quel que soit le nombre de charges utiles emportées.

Lanceur Pays Lancements Succès Échecs Échecs partiels Remarques
Angara A5/Perseï   Russie 1 0 0 1 Premier vol du 3ème étage
Antares   États-Unis 2 2 0 0
Ariane 5ECA   Europe 3 3 0 0
Atlas V   États-Unis 4 4 0 0
Ceres-1   Chine 1 1 0 0
Delta IV   États-Unis 1 1 0 0
Electron   Nouvelle-Zélande 6 5 1 0
Epsilon   Japon 1 1 0 0
Falcon 9   États-Unis 31 31 0 0
Falcon Heavy   États-Unis 0 0 0 0
Firefly Alpha   États-Unis 1 0 1 0 Vol inaugural
GSLV   Inde 1 0 1 0
H-IIA   Japon 2 2 0 0
Hyperbola-1   Chine 2 0 2 0 Vol inaugural
KSLV-II   Corée du Sud 1 0 1 0 Vol inaugural
Kuaizhou-1A   Chine 4 3 1 0
LauncherOne   États-Unis 2 2 0 0
Longue Marche 2   Chine 14 14 0 0
Longue Marche 3   Chine 12 12 0 0
Longue Marche 4   Chine 14 14 0 0
Longue Marche 5   Chine 1 1 0 0
Longue Marche 6   Chine 4 4 0 0
Longue Marche 7   Chine 4 4 0 0
Longue Marche 11   Chine 0 0 0 0
Minotaur I   États-Unis 1 1 0 0
Pegasus   États-Unis 1 1 0 0
Proton   Russie 2 2 0 0
PSLV   Inde 1 1 0 0
Rocket   États-Unis 2 1 1 0
Rokot   Russie 0 0 0 0
Safir   Iran 0 0 0 0
Simorgh   Iran 1 0 1 0
Soyouz   Russie 22 22 0 0
UR-100N (Strela ou Rokot)   Russie 0 0 0 0
Taurus   États-Unis 0 0 0 0
Unha   Corée du Nord 0 0 0 0
Vega   Europe 3 3 0 0
Zenit   Ukraine 0 0 0 0

Par base de lancementModifier

Nombre de lancements par base de lancement utilisée. Chaque lancement est compté une seule fois quel que soit le nombre de charges utiles emportées.

Site Pays Lancements Succès Echecs Echecs partiels Remarques
Baïkonour   Kazakhstan 14 14 0 0
Cape Canaveral   États-Unis 19 19 0 0
Jiuquan   Chine 22 19 3 0
Kennedy   États-Unis 12 12 0 0
Kourou   France 7 7 0 0
Mahia   Nouvelle-Zélande 6 5 1 0
MARS   États-Unis 3 3 0 0
Mojave   États-Unis 2 2 0 0
Naro   Corée du Sud 1 0 1 0
Kodiak (Alaska)   États-Unis 2 1 1 0
Plessetsk   Russie 5 4 0 1
Satish Dhawan   Inde 2 1 1 0
Semnan   Iran 1 0 1 0
Taiyuan   Chine 12 12 0 0
Tanegashima   Japon 2 2 0 0
Uchinoura   Japon 1 1 0 0
Vandenberg   États-Unis 7 6 1 0
Vostotchny   Russie 5 5 0 0
Wenchang   Chine 5 5 0 0
Xichang   Chine 16 16 0 0

Par type d'orbiteModifier

Nombre de lancements par type d'orbite visée. Chaque lancement est compté une seule fois quel que soit le nombre de charges utiles emportées.

Orbite Lancements Succès Échecs Atteints par accident
Basse 111 103 8 0
Moyenne 3 3 0 0
Géosynchrone/transfert 26 25 0 1
Haute 1 0 0 1
Héliocentrique 4 4 0 0

Survols et contacts planétairesModifier

Date Sonde spatiale Événement Remarque
17 janvier Parker Solar Probe Septième périhélie [25]
9 février Emirates Mars Mission Insertion en orbite martienne [26]
10 février Tianwen-1 Insertion en orbite martienne
18 février Mars 2020 Atterrissage de l'astromobile Perseverance à la surface de Mars
20 février Parker Solar Probe Quatrième assistance gravitationnelle de Vénus
21 février Juno 32 e survol de Jupiter
15 avril Juno 33 e survol de Jupiter
29 avril Parker Solar Probe Huitième périhélie
10 mai OSIRIS-REx Départ de l'astéroïde Bénou et retour vers la Terre
14 mai Tianwen-1 Atterrissage à la surface de Mars de l'astromobile Zhurong Plaine de Utopia Planitia
8 juin Juno 34 e survol de Jupiter La sonde spatiale survole la lune Ganymède à 1038 kilomètres d'altitude. La période orbitale autour de Jupiter est réduite à 43 jours.
21 juillet Juno 35 e survol de Jupiter Fin de la première extension de la mission et début de la deuxième extension.
8 aout Solar Orbiter deuxième assistance gravitationnelle de Vénus [27]
9 août Parker Solar Probe Neuvième périhélie
11 août BepiColombo deuxième assistance gravitationnelle de Vénus
2 septembre Juno 36 e survol de Jupiter
2 octobre BepiColombo première assistante gravitationnelle de Mercure
16 octobre Juno 37 e survol de Jupiter
21 novembre Parker Solar Probe Dixième périhélie
26 novembre Solar Orbiter assistance gravitationnelle de la Terre
29 novembre Juno 38 e survol de Jupiter

Sorties extra-véhiculairesModifier

Toutes les sorties extra-véhiculaires effectuées en 2021 ont été réalisées au cours de missions de maintenance de la Station spatiale internationale.

  • 27 janvier (durée de la sortie 8 h 56) : les astronautes américains Michael Hopkins et Victor J. Glover installent la plateforme Bartolemeo à l'extérieur du module Columbus. Cette plateforme développée sous maitrise d'ouvrage de l'agence spatiale allemande (DLR) permet de recevoir des expériences développées par des laboratoires de recherche ou des industriels. Elle est commercialisée par la DLR[28].
  • 1er février (durée de la sortie 5 h 20) : les astronautes américains Michael Hopkins et Victor J. Glover installent une nouvelle batterie sur la poutre P-4 à la place d'une batterie qui n'avait pu être remplacée lors de la grande opération de renouvellement des batteries qui avaient eu lieu précédemment. Ils mettent à niveau une caméra située à l'extérieur de la station spatiale[29].
  • 28 février (durée de la sortie 7 h 4) : les astronautes américains Kathleen Rubins et Victor J. Glover ont commencé à installer les supports des futurs panneaux solaires (6 panneaux IROSA) qui doivent fournir un supplément d'énergie électrique complétant celle fournie par les panneaux solaires existants vieillissant. Ces nouveaux équipements devraient ajouter une puissance de 120 kilowatts aux 95 kW déjà fournis par les panneaux solaires en place[30].
  • 5 mars (durée de la sortie 6 h 56) : l'astronaute américaine Kathleen Rubins et l'astronaute japonais Soichi Noguchi poursuivent les travaux d'installation des supports des futurs panneaux solaires[31].
  • 13 mars (durée de la sortie 6 h 47) : les astronautes américains Michael Hopkins et Victor J. Glover poursuivent les travaux d'installation de la plateforme Bartolemeo initiés le 27 janvier et réalisent différentes tâches de maintenance[32].
  • 2 juin (durée de la sortie 7 h 19) : les cosmonautes Oleg Novitski et Piotr Doubrov effectuent la seconde sortie extravéhiculaire destinée à préparer le remplacement du module-sas Pirs par Nauka qui est planifié au cours de l'été 2021. Les travaux réalisés comprennent le démontage des anntennes installées sur Pirs et utilisées pour les amarrages, le déplacement de certaines expériences externes et du bras télécommandé Strela sur le module Poisk[33].
  • 16 juin (durée de la sortie 7 h 15) : les astronautes Shane Kimbrough et Thomas Pesquet effectuent la première d'une série de sorties extravéhiculaires destinées à installer les panneaux solaires IROSA sur le poutre P6 pour compléter les panneaux solaires existants et vieillissants. Au début de la sortie Kimbrough rencontre des problèmes avec le système d'affichage de son casque et doit revenir au sas pour le réinitialiser. Son système de dissipation thermique semble également rencontrer également des problèmes mais cela s'avère une fausse alerte et la sortie peut se dérouler normalement bien qu'avec un certain retard par rapport au planning prévu. L'installation du premier panneau solaire ne se passe pas comme prévu et les astronautes doivent interrompre leur intervention sans avoir pu réaliser leur déploiement[34].
  • 20 juin (durée de la sortie 6 h 28) : les astronautes Shane Kimbrough et Thomas Pesquet poursuivent le montage du premier panneau solaire qui avait été interrompu lors de leur première sortie. Ils parviennent à déployer ceux-ci[35].
  • 25 juin (durée de la sortie 6 h 30) : les astronautes Shane Kimbrough et Thomas Pesquet effectuent leur troisième sortie ensemble. Ils installent et déploient le deuxième panneau solaire iROSA[36].
  • 4 juillet (durée de la sortie 6 h 46) : les astronautes Liu Boming et Tang Hongbo (mission Shenzhou 12 à bord de la Station spatiale chinoise) effectuent la première sortie extravéhiculaire chinoise depuis la sortie de 22 minutes effectuée en 2008 dans le cadre de la mission Shenzhou 7. Ils testent une nouvelle combinaison spatiale et installent une plateforme de travail sur le bras télécommandé de la station spatiale chinoise Tiangong[37].
  • 20 août (durée de la sortie 5 h 55) : les astronautes Liu Boming et Nie Haisheng dans le cadre de la mission Shenzhou 12 à bord de la Station spatiale chinoise. Ils installent une caméra panoramique et une pompe de secours sur le circuit de régulation thermique de la station spatiale[38].
  • 3 septembre (durée de la sortie 7 h 19) : les cosmonautes Oleg Novitski et Piotr Doubrov effectuent la première d'une série de sorties extravéhiculaires destinées à équiper le nouveau module Nauka. Ils déplacent l'un des deux bras télécommandés Strela, font passer plusieurs câbles destinés à l'alimentation électrique du module, relient celui-ci à l'alimentation électrique et au réseau éthernet du segment américain puis installent une des trois mains courantes[39].
  • 12 septembre (durée de la sortie 6 h 54) : les astonautes Akihiko Hoshide et Thomas Pesquet effectuent la première sortie extravéhiculaire américaine du segment américain de la station spatiale composée uniquement de non américains. Ils mettent en place le système de fixation d'un des nouveaux panneaux solaires IROSA[40].
  • 7 novembre (durée de la sortie 6 h 25) : (station spatiale chinoise) les astronautes chinois Zhai Zhigang et Wang Yaping installent des cale-pieds et une plateforme de travail sur le bras robotique puis des connecteurs. Wang devient la première chinoise à effectuer une sortie extravéhiculaire[41].
  • 2 décembre (durée de la sortie 6 h 32) : les astonautes Tom Marshburn et Kayla Barron remplacent l'antenne orientable (bande S) sur la poutre P1 qui donnait des signes de faiblesse[42].
  • 26 décembre (durée de la sortie 6 h 11) : (station spatiale chinoise) les astronautes chinois Zhai Zhigang et Ye Guangfu installent une caméra panoramique externe, un cale pied et testent différentes méthodes de déplacement des objets situés à l'extérieur de la station.

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Site officiel de la mission Mars 2020 », NASA
  2. (en) « NASA’s JUNO mission expands into the future », sur Site SWRI consacré à la mission Juno, Université du Wisconsin,
  3. David Fossé, « La sonde Osiris-Rex quitte l'astéroïde Bennu et entame son retour sur Terre », Ciel et Espace,
  4. (en) « Site officiel de la mission Lucy », Southwest Research Institute.
  5. (en) Haygen Warren Chris Gebhardt et Chris Gebhardt, « NASA, ESA, CSA successfully launch the historic James Webb Space Telescope », sur nasaspaceflight.com,
  6. (en) « Site officiel de la mission IXPE », NASA.
  7. Space Activities in 2021, p. 23-24
  8. (en) Andrew Jones, « China preparing Tianzhou-2 cargo mission to follow upcoming space station launch », sur SpaceNews (en), .
  9. (en) Andrew Jones, « Shenzhou-12 docks with Tianhe space station module », sur SpaceNews (en), .
  10. (en) Mihir Neal, « Firefly Aerospace’s maiden flight of Alpha launch vehicle ends in failure », sur nasaspaceflight.com,
  11. Space Activities in 2021, p. 5
  12. a et b Space Activities in 2021, p. 12
  13. Space Activities in 2021, p. 11
  14. US still committed to landing Artemis astronauts on the moon, White House says.
  15. (en) Stephen Clark, « NASA’S management of the Artemis mission » [PDF], sur Office of inspector general (audit interne NASA), .
  16. (en) Edik Seedhouse, Source Selection Statement : Appendix H: Human Landing System, Option A Next Space Technologies for Exploration Partnerships-2 (NextSTEP-2) NNH19ZCQ001K_APPENDIX-H-HLS, NASA, , 24 p. (lire en ligne)
  17. « La Nasa choisit SpaceX pour sa prochaine mission vers la Lune », Le Figaro, .
  18. (en) « NASA Selects 2 Missions to Study ‘Lost Habitable’ World of Venus », NASA,
  19. (en) « NASA's FY 2022 Budget » (consulté le )
  20. (en) Casey Dreier, « Biden's 2022 NASA Budget Says Yes to Pretty Much Everything »,
  21. (en) « NASA Selects New Astronaut Recruits to Train for Future Missions », sur NASA,
  22. (en) Andrew Jones, « China, Russia reveal roadmap for international moon base », sur spacenews.com, 16 juin 2021 2021
  23. (en) Andrew Jones, « China, Russia enter MoU on international lunar research station », sur spacenews.com, 9 mars 2021 2021
  24. (en) « The failure to launch ISRO’s Geo-Imaging Satellite GISAT-1 », sur The Hindu,
  25. (en) Chris Gebhardt, « UAE makes history as Al-Amal arrives at Mars for two-year mission », sur NASASpaceflight.com,
  26. (en) Stephen Clark, « Arab world’s first interplanetary spacecraft safely arrives at Mars », sur spaceflightnow.com,
  27. (en) « Solar Orbiter: Mission Operations »,
  28. (en) William Harwood, « Balky connectors prevent full activation of European experiment platform », sur spaceflightnow.com,
  29. (en) William Harwood, « Spacewalkers upgrade station cameras, complete battery work », sur spaceflightnow.com,
  30. (en) William Harwood, « Astronauts complete spacewalk to prep for station power system upgrades », sur spaceflightnow.com,
  31. (en) William Harwood, « Rubins and Noguchi assemble solar array support fixtures outside space station », sur spaceflightnow.com,
  32. (en) William Harwood, « Spacewalkers vent coolant lines and mate cables outside space station », sur spaceflightnow.com,
  33. (en) Chris Gebhardt, « Russian duo complete decommissioning of Pirs ahead of removal from Station », sur nasaspaceflight.com,
  34. (en) Pete Harding, « ESA/NASA astronauts complete scaled-back spacewalk to install new solar array on ISS », sur nasaspaceflight.com,
  35. (en) Pete Harding, « ESA/NASA complete ISS spacewalk to install first new solar array », sur nasaspaceflight.com,
  36. (en) Pete Harding, « Pesquet & Kimbrough complete new solar array installation on ISS », sur nasaspaceflight.com,
  37. (en) Stephen Clark, « Chinese astronauts complete first spacewalk outside new space station », sur nasaspaceflight.com,
  38. (en) Justin Davenport, « Chinese Space Station taikonauts conduct second spacewalk », sur nasaspaceflight.com,
  39. (en) Tobias Corbett, « Russian cosmonauts begin series of spacewalks to integrate Nauka with the ISS », sur nasaspaceflight.com,
  40. (en) Pete Harding, « Astronauts finish spacewalk to prepare ISS for new solar arrays », sur nasaspaceflight.com,
  41. (en) Joseph Navin, « Wang Yaping becomes the first Chinese woman to walk in space », sur nasaspaceflight.com,
  42. (en) Pete Harding, « Astronauts complete spacewalk to replace faulty antenna », sur nasaspaceflight.com,

SourcesModifier

  • (en) Jonathan McDowell, Space Activities in 2021 Rev 1.3, , 119 p. (lire en ligne)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Programmes spatiaux nationaux