2020 en astronomie
Image illustrative de l’article 2020 en astronomie
Le Rover Mars 2020
Orbite terrestre
1er équinoxe , 03:50 UTC
1er solstice , 21:44 UTC
2e équinoxe , 13:31 UTC
2e solstice , 10:02 UTC
Périhélie
Aphélie
Éclipses
Lune 10 janvier 2020 (pénombrale)
Lune 5 juin 2020 (pénombrale)
Soleil 21 juin 2020 (annulaire)
Lune 5 juillet 2020 (pénombrale)
Lune 30 novembre 2020 (pénombrale)
Soleil 14 décembre 2020 (totale)
Découvertes
Objets
Exoplanètes

Cette page présente une chronologie de l'année 2020 dans le domaine de l'astronomie.

ÉvénementsModifier

JanvierModifier

FévrierModifier

MarsModifier

AvrilModifier

MaiModifier

JuinModifier

21 juin 2020 -- La 36e éclipse de Soleil du saros 137 sera annulaire et visible depuis l'Europe, comme partielle, seulement dans le sud et l'est du continent avec une occultation du Soleil inférieur à 0,20. Le cône d'ombre (inverse) débutera dans la RD du Congo, traversera le Soudan du Sud, l'Éthiopie, l'Érythrée, le sud de la Péninsule Arabique, le Pakistan, le nord de l'Inde, ou elle sera maximale, et, enfin, le sud de la Chine et Taïwan, pour terminer sa course dans le Pacifique.

JuilletModifier

AoûtModifier

SeptembreModifier

OctobreModifier

NovembreModifier

DécembreModifier

14 décembre 2020 -- La 23ème éclipse de Soleil du Saros 142 elle non plus ne sera pas visible depuis l'Europe. Pour la troisième fois en 4 ans, il faut se déplacer en Patagonie pour profiter de cette éclipse totale. Le cône d'ombre débutera en plein Pacifique et, après avoir traversé le sud du Chili et de l'Argentine, terminera sa course sans pouvoir joindre les côtes de la Namibie..

ObjetsModifier

ExoplanètesModifier

ComètesModifier

En 2020, les comètes suivantes sont à l'honneur :

Phases de la LuneModifier

Les phases de la Lune en 2020.

Le tableau suivant résume les phases de la Lune pour l'année 2020[7] :

# Nouvelle lune Premier quartier Pleine lune Dernier quartier
03/01 10/01 17/01
1 24/01 02/02 09/02 15/02
2 23/02 02/03 09/03 16/03
3 24/03 01/04 08/04 15/04
4 23/04 30/04 07/05 14/05
5 22/05 30/05 05/06 13/06
6 21/06 28/06 05/07 13/07
7 20/07 27/07 03/08 11/08
8 19/08 25/08 02/09 10/09
9 17/09 24/09 01/10 10/10
10 16/10 23/10 31/10 08/11
11 15/11 22/11 30/11 08/12
12 14/12 22/12 30/12

Conjonctions, oppositions et élongationsModifier

Conjonctions, oppositions et élongations notables entre le Soleil, la Lune, les planètes du système solaire, et des étoiles remarquables pour l'année 2020 :

Date Heure
(UTC)
Premier
corps
Distance
angulaire
Deuxième
corps
Élongation Notes
Vénus Neptune
Lune Mars occultation Visible en Amérique du Nord.
Lune Jupiter occultation Visible en Antarctique.
Lune Mars occultation Visible en Amérique du Sud.
Lune Mars occultation Visible en Amérique du Sud.
Lune Mars occultation Visible en Amérique du Sud.
Lune Mars occultation Visible en Amérique du Sud.

PersonnalitésModifier

NominationsModifier

PrixModifier

 : le prix Crafoord en astronomie est attribué à Eugene Parker, auteur de la théorie du vent solaire en 1958[8].

DécèsModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Le territoire Alpes Azur Mercantour officiellement labellisé Réserve Internationale de Ciel Étoilé. », sur Green Deal 06, (consulté le 8 janvier 2020)
  2. Coralie Lemke, « Périhélie : ce 5 janvier 2020, nous sommes au plus proche du Soleil. », sur Sciences et Avenir, (consulté le 6 janvier 2020)
  3. Le Monde avec AFP, « La NASA a découvert une nouvelle planète de la taille de la Terre dans une « zone habitable ». », sur Le Monde.fr, (consulté le 7 janvier 2020)
  4. (en) Bradley E. Schaefer et al., « Binary Star V Sagittae to Explode as very Bright ‘Nova’ by Century’s End. », sur LSU.edu, (consulté le 11 janvier 2020)
  5. Futura, « Cette étoile deviendra la plus brillante de la Voie lactée en 2083 », sur Futura, (consulté le 11 janvier 2020)
  6. Nathalie Mayer, « Une éclipse de Lune un peu particulière à voir ce soir », sur Futura, (consulté le 11 janvier 2020)
  7. Guillaume Cannat, Le ciel à l’œil nu en 2020 : mois par mois, les plus beaux spectacles, vol. 18, Prades-le-lez, France, amds édition, , 341 p. (ISBN 979-10-90238-27-5), p. 2e de couverture.
  8. Pierre Barthélémy, « Le prix Crafoord pour le spécialiste du Soleil Eugene Parker », sur LeMonde.fr, (consulté le 2 février 2020)

Articles connexesModifier