1re étape du Tour de France 2021

étape du Tour de France 2021

1re étape du Tour de France 2021
Généralités
Course1re étape، Tour de France 2021
Typeétape vallonnée Étape vallonnée
Date26 juin 2021
Distance197,8 km
PaysFRA France
Lieu de départBrest
Lieu d'arrivéeLanderneau
Partants184
Arrivants181
Vitesse moyenne42,524 km/h
Dénivelé2 785 m
Résultats de l’étape
1erFRA Julian Alaphilippe4 h 39 min 05 s
(Deceuninck-Quick Step)
2eAUS Michael Matthews+ 8 s
3eSLO Primož Roglič+ 8 s
CombatifNED Ide Schelling
(Bora-Hansgrohe)
Classement général à l’issue de l’étape
LeaderFRA Julian Alaphilippe4 h 38 min 55 s
(Deceuninck-Quick Step)
2eAUS Michael Matthews+ 12 s
3eSLO Primož Roglič+ 14 s
Classements annexes à l’issue de l’étape
PointsFRA Julian Alaphilippe
(Deceuninck-Quick Step)
MontagneNED Ide Schelling
(Bora-Hansgrohe)
JeuneSLO Tadej Pogačar
(UAE Team Emirates)
ÉquipeNED Jumbo-Visma
2e étape▶
Documentation

La 1re étape du Tour de France 2021 se déroule le samedi 26 juin 2021 entre Brest et Landerneau, sur une distance de 197,8 kilomètres[1].

Parcours modifier

Images externes
  Profil de l'étape
  Parcours de l'étape
  Fosse aux Loups

La première étape de cette 108e édition du Tour de France s'élance de Brest pour une arrivée située au sommet de la côte de la Fosse aux Loups à Landerneau, ville de naissance d'Édouard Leclerc (fondateur de E.Leclerc, sponsor du classement du meilleur grimpeur[2]).

Le parcours de cette première étape prend place exclusivement dans le département du Finistère. Bien que les deux villes-étapes ne soit éloignées que de vingt kilomètres, le tracé traverse plusieurs hautes localités de Cornouaille comme Locronan, Quimper et Châteaulin. Les cinquante derniers kilomètres s'effectuent à travers le Parc naturel régional d'Armorique dans les zones ventées des monts d'Arrée avant de rejoindre l'arrivée tracée sur les hauteurs de Landerneau, ascension de trois kilomètres de long comprenant des passages jusqu'à 14 % de pente. Le tout premier maillot jaune de cette nouvelle édition est propice aux puncheurs.

Ce sont six ascensions qui sont jonchés tout le long du parcours : côte de Trébéolin (900 m à 5,1 %), côte de Rosnoën (3 km à 4 %), côte de Locronan (900 m à 9,3 %), côte de Stang Ar Garront (2 km à 3,4 %), côte de Saint-Rivoal (2,5 km à 3,9 %) et la côte de la Fosse aux Loups (3 km à 5,7 %), en haut duquel l'arrivée est située. Le sprint intermédiaire est tracé à Brasparts, au kilomètre 135.

Déroulement de la course modifier

Alors que l'échappée ne parvient pas à se former, le Belge Victor Campenaerts (Qhubeka NextHash), détenteur du record de l'heure, passe premier au sommet de la côte de Trébéolin (900 m à 5,1 %) et engrange ainsi le premier point comptant au classement de la montagne de cette 108e édition du Tour de France. Au kilomètre 20, une échappée de six coureurs se constitue, avec le Britannique Connor Swift (Arkéa-Samsic), l'Espagnol Cristian Rodríguez (TotalEnergies), les Français Anthony Perez (Cofidis) et Franck Bonnamour (B&B Hotels p/b KTM) et les Néerlandais Ide Schelling (Bora-Hansgrohe) et Danny van Poppel (Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux).

 
Clin d’œil d'une festivalière aux Vieilles Charrues 2021 brandissant un pancarte "OPI-OMI" en référence à l'accident causé par une spectatrice.

Au kilomètre 28, Danny van Poppel passe au sommet de la côte de Rosnoën (3 km à 4 %). Au sommet de la côte de Locronan (900 m à 9,3 %), c'est Anthony Perez qui rafle les points pour le maillot blanc à pois rouges. Au passage dans Quimper, la deuxième ville la plus peuplée de Bretagne, l'échappée compte deux minutes d'avance sur le peloton. Sur les hauteurs de Châteaulin, Ide Schelling passe en tête au sommet de la côte de Stang Ar Garront (2 km à 3,4 %). Le Néerlandais poursuit son effort à l'avant, tandis que le reste de l'échappée est repris à 70 kilomètres de l'arrivée. Au sprint intermédiaire de Brasparts, Ide Schelling passe en tête avec une minute et quarante secondes d'avance sur le peloton. Derrière, les sprinteurs se disputent les points restants, l'Australien Caleb Ewan (Lotto-Soudal) passe devant le Slovaque Peter Sagan (Bora-Hansgrohe). Schelling continue son périple solitaire, passant au sommet de la côte de Saint-Rivoal (2,5 km à 3,9 %), avec une minute et trente secondes d'avance sur le peloton, s'assurant le premier maillot à pois de ce Tour.

Au sommet de la côte de Saint-Rivoal, l'avant du peloton est victime d'une chute massive provoquée par une spectatrice brandissant une pancarte[3]. Tous les coureurs se retrouvent arrêtés, tandis qu'Ide Schelling poursuit son aventure solitaire. Dans un chaos total, l'Allemand Jasha Sütterlin (Team DSM) abandonne et plusieurs petits groupes se créent ; dans un geste de fair-play, l'équipe belge Deceuninck-Quick Step, du champion du monde français Julian Alaphilippe, temporise devant afin que la quasi-totalité des coureurs se regroupent et reprennent la route dans de bonnes conditions. Responsable de cet accident de course, la spectatrice quittera les lieux avant de se rendre à la gendarmerie quatre jours après, pour son geste, elle sera condamnée à une amende de 1200€[4].

Ide Schelling est repris par le peloton à 28 kilomètres de l'arrivée. À l'abord de l'entrée dans Landerneau, une nouvelle chute a lieu et de nombreux coureurs sont affectés. Au pied de la côte de la Fosse aux Loups, c'est un groupe d'une quarantaine de coureurs qui se présente, toujours mené par la Deceuninck-Quick Step. À 2 300 mètres de l'arrivée, le champion du monde Julian Alaphilippe place une attaque foudroyante, tandis que Wout van Aert (Jumbo-Visma) mène le groupe. Le Français crée rapidement un écart suffisant pour venir s'imposer en solitaire sur les hauteurs de Landerneau. Derrière, les deux Slovènes Primož Roglič (Jumbo-Visma) et le tenant du titre Tadej Pogačar (UAE Emirates) parviennent également à s'extirper du groupe des favoris, mais c'est surtout le Français Pierre Latour (TotalEnergies) qui fait la plus belle impression, en étant un temps en mesure de revenir sur le champion du monde. Finalement, ces trois derniers s'écrasent sur la pente, alors que Julian Alaphilippe passe la ligne d'arrivée en tête avec huit secondes d'avance sur le groupe des favoris mené par l'Australien Michael Matthews (BikeExchange) et Primož Roglič.

Julian Alaphilippe ravit les maillots jaune et vert, Tadej Pogačar s'empare du maillot blanc et Ide Schelling du maillot blanc à pois rouges.

Résultats modifier

Classement de l'étape modifier

Points attribués modifier

Sprint intermédiaire
Brasparts (km 135,1)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Ide Schelling   Pays-Bas Bora-Hansgrohe 20
2e Caleb Ewan   Australie Lotto-Soudal 17
3e Peter Sagan   Slovaquie Bora-Hansgrohe 15
4e Michael Matthews   Australie Team BikeExchange 13
5e Bryan Coquard   France B&B Hotels p/b KTM 11
6e Arnaud Démare   France Groupama-FDJ 10
7e Nacer Bouhanni   France Arkéa-Samsic 9
8e Sonny Colbrelli   Italie Bahrain Victorious 8
9e Jasper De Buyst   Belgique Lotto-Soudal 7
10e Mark Cavendish   Royaume-Uni Deceuninck-Quick Step 6
11e Luka Mezgec   Slovénie Team BikeExchange 5
12e Daniel Oss   Italie Bora-Hansgrohe 4
13e Tony Martin   Allemagne Jumbo-Visma 3
14e Robert Gesink   Pays-Bas Jumbo-Visma 2
15e Mads Pedersen   Danemark Trek-Segafredo 1
Arrivée d'étape
Landerneau - Côte de la Fosse aux Loups (km 197,8)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Julian Alaphilippe   France Deceuninck-Quick Step 50
2e Michael Matthews   Australie Team BikeExchange 30
3e Primož Roglič   Slovénie Jumbo-Visma 20
4e Jack Haig   Australie Bahrain Victorious 18
5e Wilco Kelderman   Pays-Bas Bora-Hansgrohe 16
6e Tadej Pogačar   Slovénie UAE Team Emirates 14
7e David Gaudu   France Groupama-FDJ 12
8e Sergio Higuita   Colombie EF Education-Nippo 10
9e Bauke Mollema   Pays-Bas Trek-Segafredo 8
10e Geraint Thomas   Royaume-Uni Ineos Grenadiers 7
11e Esteban Chaves   Colombie Team BikeExchange 6
12e Pello Bilbao   Espagne Bahrain Victorious 5
13e Jonas Vingegaard   Danemark Jumbo-Visma 4
14e Alexey Lutsenko   Kazakhstan Astana-Premier Tech 3
15e Enric Mas   Espagne Movistar 2

Bonifications en temps modifier

Bonifications à l'arrivée
Coureur Pays Équipe Secondes
1 Julian Alaphilippe   France Deceuninck-Quick Step 10 s
2 Michael Matthews   Australie Team BikeExchange s
3 Primož Roglič   Slovénie Jumbo-Visma s

Cols et côtes modifier

Côte de Trébéolin (km 8,6)
4e catégorie (0,9 km à 5,1%)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Victor Campenaerts   Belgique Qhubeka NextHash 1
Côte de Rosnoën (km 27,2)
4e catégorie (3,0 km à 4,0%)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Danny van Poppel   Pays-Bas Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux 1

Côte de Locronan (km 61,5)
3e catégorie (0,9 km à 9,3 %)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Anthony Perez   France Cofidis 2
2e Ide Schelling   Pays-Bas Bora-Hansgrohe 1
Côte de Stang Ar Garront (km 115)
4e catégorie (2,0 km à 3,4 %)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Ide Schelling   Pays-Bas Bora-Hansgrohe 1

Côte de Saint-Rivoal (km 150,7)
4e catégorie (2,5 km à 3,9 %)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Ide Schelling   Pays-Bas Bora-Hansgrohe 1
Landerneau - Côte de la Fosse aux Loups (km 197,8)
3e catégorie (3,0 km à 5,7 %)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Julian Alaphilippe   France Deceuninck-Quick Step 2
2e Michael Matthews   Australie Team BikeExchange 1

Prix de la combativité modifier

Classements à l'issue de l'étape modifier

Classement général modifier

Classement par points modifier

Classement de la montagne modifier

Classement du meilleur jeune modifier

Classement général du meilleur jeune
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Tadej Pogačar     Slovénie UAE Team Emirates en h 39 min 13 s
2e David Gaudu   France Groupama-FDJ + s
3e Sergio Higuita   Colombie EF Education-Nippo + s
4e Jonas Vingegaard   Danemark Jumbo-Visma   + s
5e Lucas Hamilton   Australie Team BikeExchange + 30 s
6e Brent Van Moer   Belgique Lotto-Soudal + 38 s
7e Mark Donovan   Royaume-Uni Team DSM + min 41 s
8e Joris Nieuwenhuis   Pays-Bas Team DSM + min 41 s
9e Stefan Bissegger   Suisse EF Education-Nippo + min 41 s
10e Nils Eekhoff   Pays-Bas Team DSM + min 49 s

Classement par équipes modifier

Classement par équipes
  Équipe Pays Temps
1re Jumbo-Visma     Pays-Bas en 13 h 57 min 44 s
2e Astana-Premier Tech   Kazakhstan + s
3e Team BikeExchange   Australie + 25 s
4e Trek-Segafredo   États-Unis + 38 s
5e Bahrain Victorious   Bahreïn + 41 s
6e Deceuninck-Quick Step   Belgique + min 28 s
7e EF Education-Nippo   États-Unis + min 36 s
8e Ineos Grenadiers   Royaume-Uni + min 8 s
9e Movistar   Espagne + min 17 s
10e Team DSM   Allemagne + min 25 s

Abandons modifier

Références modifier

  1. « Étape 1 - Brest > Landerneau - Tour de France 2021 », sur www.letour.fr (consulté le )
  2. « Partenaires, diffuseurs officiels - Tour de France 2021 », sur www.letour.fr (consulté le )
  3. « Tour de France 2021 : ouverture d'une enquête sur la chute causée par une spectatrice lors de la première étape », sur Franceinfo, (consulté le )
  4. LIBERATION et AFP, « Pancarte «Opi-Omi» sur le Tour de France : la spectatrice condamnée à une amende », sur Libération (consulté le )
  5. a b et c Sütterlin, Konovalovas et Lemoine : les premiers abandons du Tour 2021
  6. a b et c « Abandons - Tour de France 2021 », sur www.letour.fr (consulté le )

Liens externes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :