Ouvrir le menu principal

1re étape du Tour de France 2011

Tour de France 2011
1re étape
Image illustrative de l’article 1re étape du Tour de France 2011
Le passage du Gois et le pont de Noirmoutier en fond
Passage du Gois à Mont des Alouettes
Résultats de l’étape
1erDrapeau : Belgique Philippe Gilbert h 41 min 31 s
(40,81 km/h)
2eDrapeau : Australie Cadel Evans + s
3eDrapeau : Norvège Thor Hushovd + s
Jersey red number.svg Comb.Drapeau : France Perrig Quéméneur
Classement général à l’issue de l’étape
Jersey yellow.svg M. jauneDrapeau : Belgique Philippe Gilbert h 41 min 31 s
(40,81 km/h)
2eDrapeau : Australie Cadel Evans + s
3eDrapeau : Norvège Thor Hushovd + s
Classements annexes à l’issue de l’étape
Jersey green.svg M. vertDrapeau : Belgique Philippe Gilbert 45 pts
Jersey polkadot.svg M. à poisDrapeau : Belgique Philippe Gilbert 1 pts
Jersey white.svg M. blancDrapeau : Royaume-Uni Geraint Thomas h 41 min 37 s
Jersey yellow number.svg D. jauneDrapeau : Belgique Omega Pharma-Lotto 14 h 04 min 45 s
Chronologie

La 1re étape du Tour de France 2011 s'est déroulée le samedi entre le Passage du Gois et le Mont des Alouettes sur 191,5 km[1]. Cette étape est remportée en solitaire par le belge Philippe Gilbert, à la suite d'une attaque dans les 500 derniers mètres. Il devient par la même occasion le premier maillot jaune du Tour 2011[2],[3].

L'étapeModifier

ProfilModifier

 

Le départ virtuel de l'étape et début du Tour de France est donné sur le Passage du Gois tandis que le départ réel est donné au niveau de Beauvoir-sur-Mer. Le profil de l'étape est presque totalement plat mis à part un léger dénivelé dans le dernier tiers de l'étape. Le sprint intermédiaire de l'étape est disputé à Avrillé (kilomètre 87). L'arrivée de l'étape, située au Mont des Alouettes à 232 m d'altitude, est au sommet d'une côte de 4e catégorie de 2,2 kilomètres à 4,7 %.

Déroulement de la courseModifier

 
L'équipe Omega Pharma Lotto emmène le peloton lors de la 1re étape du Tour de France 2011.

Dès le premier kilomètre, Perrig Quéméneur (Europcar) s'échappe, suivi par Lieuwe Westra (Vacansoleil-DCM) et Jérémy Roy (FDJ). Le trio prend rapidement le large, ayant 6 minutes et 40 secondes d'avance au km 19, avant que les Team HTC-Highroad, Garmin-Cervélo et Omega Pharma-Lotto ne contrôlent l'écart, qui oscille entre 4 et 5 min. Au km 20, plusieurs coureurs chutent, dont Pierre Rolland (Europcar), Nicolas Roche (AG2R La Mondiale) et Andrey Amador (Movistar). Puis, au km 63, c'est au tour de Jurgen Van de Walle (Omega Pharma-Lotto) de tomber. Au sprint intermédiaire, où Roy prend la 1re place, Tyler Farrar (Garmin-Cervélo) devance pour la 4e place et les 13 points André Greipel (Omega Pharma-Lotto) et Francisco Ventoso (Movistar). L'écart est alors de 2 minutes et 35 secondes.

L'avance des hommes de tête va remonter à 4 minutes et 20 secondes, avant de chuter à 3 minutes 30 secondes. Puis, les Omega Pharma-Lotto, lassés d'assumer seuls la poursuite, ralentissent le rythme à la suite d'une chute bénigne, l'écart repassant au-dessus de la barre des 5 minutes, avant que les Garmin-Cervélo viennent apporter leur soutien. À 50 km de l'arrivée, le trio de tête n'a plus que 3 minutes et 5 secondes d'avance, puis moins d'1 minute 20 km plus loin. Finalement, la jonction s'opère à 18 km de la ligne.

Les Europcar prennent alors les commandes du peloton, où les favoris se placent dans les premiers. À 9 km du but, Maxim Iglinskiy (Astana) chute, à la suite d'un accrochage avec un jeune spectateur. D'autres coureurs sont entraînés, coupant le peloton. Une quarantaine de coureurs, dont Philippe Gilbert (Omega Pharma-Lotto) et la plupart des favoris, composent le groupe de tête. En revanche, Alberto Contador (Saxo Bank-SunGard), Samuel Sánchez (Euskaltel-Euskadi) et Luis León Sánchez (Rabobank) sont piégés. Les Team RadioShack et les BMC Racing tentent de creuser l'écart, qui atteint rapidement les 40 secondes. À 2 km de l'arrivée, de nombreux coureurs du groupe de tête chutent, dont Andy Schleck (Team Leopard-Trek), Robert Gesink (Rabobank), Janez Brajkovič, Levi Leipheimer (Team RadioShack), Ivan Basso (Liquigas-Cannondale) et Bradley Wiggins (Team Sky), à nouveau mené par les Omega Pharma-Lotto. Sous la flamme rouge, Alexandre Vinokourov (Astana), puis Egor Silin (Team Katusha) attaquent, avant que Fabian Cancellara (Team Leopard-Trek) ne parte en contre. Philippe Gilbert va le chercher, puis lance le sprint à 500 mètres de la ligne. Il s'impose et s'empare du maillot jaune (ainsi que des maillots vert et à pois), 3 secondes devant Cadel Evans (BMC Racing) et 6 secondes devant le champion du monde Thor Hushovd (Garmin-Cervélo), qui règle le sprint du groupe. Les coureurs pris dans la dernière chute sont comptés dans le même temps qu'Hushovd, au bénéfice de la règle des 3 derniers kilomètres. Le groupe Contador termine à 1 minute et 20 secondes et le groupe composé, notamment, de Roman Kreuziger (Astana), Ryder Hesjedal (Garmin-Cervélo) et Jérôme Coppel (Saur-Sojasun) à 1 minutes et 55 secondes.

SprintsModifier

  • Sprint intermédiaire d'Avrillé (kilomètre 87)
Premier   Jérémy Roy 20 pts.
Deuxième   Lieuwe Westra 17 pts.
Troisième   Perrig Quéméneur 15 pts.
Quatrième   Tyler Farrar 13 pts.
Cinquième   André Greipel 11 pts.
Sixième   Francisco Ventoso 10 pts.
Septième   Denis Galimzyanov 9 pts.
Huitième   Borut Božič 8 pts.
Neuvième   Tom Boonen 7 pts.
Dixième   Jimmy Engoulvent 6 pts.
Onzième   Mark Cavendish 5 pts.
Douzième   Alessandro Petacchi 4 pts.
Treizième   Mickaël Delage 3 pts.
Quatorzième   Samuel Dumoulin 2 pts.
Quinzième   Fabio Sabatini 1 pt.
Premier   Philippe Gilbert 45 pts.
Deuxième   Cadel Evans 35 pts.
Troisième   Thor Hushovd 30 pts.
Quatrième   José Joaquín Rojas 26 pts.
Cinquième   Jurgen Van den Broeck 22 pts.
Sixième   Geraint Thomas 20 pts.
Septième   Andreas Klöden 18 pts.
Huitième   Rein Taaramäe 16 pts.
Neuvième   Christopher Horner 14 pts.
Dixième   Tony Martin 12 pts.
Onzième   Linus Gerdemann 10 pts.
Douzième   Fränk Schleck 8 pts.
Treizième   Peter Velits 6 pts.
Quatorzième   Thomas Voeckler 4 pts.
Quinzième   Damiano Cunego 2 pts.

CôteModifier

  • Mont des Alouettes, 4e catégorie (kilomètre 191,5)
Premier   Philippe Gilbert 1 pt.

Classement de l'étapeModifier

Classement de la 1re étape
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Philippe Gilbert BEL Omega Pharma-Lotto en h 41 min 31 s
2e Cadel Evans AUS BMC Racing +s
3e Thor Hushovd NOR Garmin-Cervélo +s
4e José Joaquín Rojas ESP Movistar +s
5e Jurgen Van den Broeck BEL Omega Pharma-Lotto +s
6e Geraint Thomas GBR Team Sky +s
7e Andreas Klöden GER Team RadioShack +s
8e Rein Taaramäe EST Cofidis +s
9e Christopher Horner USA Team RadioShack +s
10e Tony Martin GER Team HTC-Highroad +s

Classements à l'issue de l'étapeModifier

Classement général[4]Modifier

Classement général
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Philippe Gilbert     BEL Omega Pharma-Lotto   en h 41 min 31 s
2e Cadel Evans AUS BMC Racing +s
3e Thor Hushovd NOR Garmin-Cervélo +s
4e José Joaquín Rojas ESP Movistar +s
5e Jurgen Van den Broeck BEL Omega Pharma-Lotto   +s
6e Geraint Thomas   GBR Team Sky +s
7e Andreas Klöden GER Team RadioShack +s
8e Rein Taaramäe EST Cofidis +s
9e Christopher Horner USA Team RadioShack +s
10e Tony Martin GER Team HTC-Highroad +s

Classement par points[5]Modifier

Classement par points
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Philippe Gilbert     BEL Omega Pharma-Lotto   45 points
2e Cadel Evans AUS BMC Racing 35 pts
3e Thor Hushovd NOR Garmin-Cervélo 30 pts

Classement du meilleur grimpeur[6]Modifier

Classement du meilleur grimpeur
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Philippe Gilbert     BEL Omega Pharma-Lotto   1 point

Classement du meilleur jeune[7]Modifier

Classement général du meilleur jeune
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Geraint Thomas   GBR Team Sky en h 41 min 37 s
2e Rein Taaramäe EST Cofidis m.t.
3e Egor Silin RUS Team Katusha m.t.

Classement par équipes[8]Modifier

Classement par équipes
  Équipe Pays Temps
1re Omega Pharma-Lotto     Belgique en 14 h 4 min 45 s
2e BMC Racing   États-Unis + s
3e Team Leopard-Trek   Luxembourg + s

AbandonModifier

Aucun abandon.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :