Ouvrir le menu principal

Tour d'Espagne 2012
1re étape
Image illustrative de l’article 1re étape du Tour d'Espagne 2012
Pampelune
Pampelune à Pampelune
Résultats de l’étape
PodiumDrapeau : Espagne Movistar 18 min 51 s
(52,514 km/h)
DeuxièmeDrapeau : Belgique Omega Pharma-Quick Step + 10 s
(52,067 km/h)
TroisièmeDrapeau : Pays-Bas Rabobank + 10 s
(52,067 km/h)
CombatifDrapeau : Espagne Imanol Erviti
Classement général à l’issue de l’étape
Jersey red.svg M. rougeDrapeau : Espagne Jonathan Castroviejo 18 min 51 s
(52,514 km/h)
DeuxièmeDrapeau : Espagne Javier Moreno m.t
TroisièmeDrapeau : Espagne Beñat Intxausti m.t
Classements annexes à l’issue de l’étape
Jersey green.svg M. vert Non décerné
Jersey blue dotted.png M. à pois Non décerné
Jersey white.svg M. blanc Non décerné
ÉquipesDrapeau : Espagne Movistar 18 min 51 s
Chronologie

La 1re étape du Tour d'Espagne 2012 s'est déroulée le samedi , à Pampelune sous la forme d'un contre-la-montre par équipe d'une distance de 16,2 km. Elle est remportée par l'équipe espagnole Movistar.

Sommaire

Parcours de l'étapeModifier

Le parcours de ce contre-la-montre par équipe est plat comme la main[1] mais devient technique pendant sa deuxième moitié. Le trajet emprunte des rues où sont lâchés des taureaux pendant les Fêtes de San Fermín et se termine dans les Arènes de Pampelune[2].

Déroulement de la courseModifier

Les formations s'élancent une par une et les deux premiers faits marquants sont l'entrée en lice du premier coureur d'Afrique noire sur un grand Tour : le coureur érythréen Daniel Teklehaimanot, de la formation Orica-GreenEDGE. Ji Cheng (Argos-Shimano) est le premier Chinois à prendre le départ d'un grand tour.

La formation BMC Racing prend la tête. La Rabobank passe ensuite devant dans la même seconde, avec 8 dixièmes d'avance. L'équipe Omega Pharma Quick-Step arrive ensuite sans son leader Tony Martin, qui a perdu du temps en étant attiré par une moto qui s'était trompée de direction. Désorganisée, l'équipe belge perd toute son avance et termine elle aussi dans la même seconde que l'équipe néerlandaise mais aussi échoue à quelques dixièmes.

Quasiment toutes les équipes possédants des leaders pour le général limitent leur retard. L'équipe Movistar, dernière à franchir la ligne d'arrivée, s'impose avec plus de dix secondes d'avance sur l'équipe Rabobank. Son leader et tenant du titre Juan José Cobo perd du terrain dans les derniers hectomètres et perd quatre secondes. Le jeune Espagnol, neuvième du récent contre-la-montre des Jeux olympiques, Jonathan Castroviejo prend le maillot de leader.

RésultatsModifier

Classement de l'étapeModifier

Classement de la 1re étape
  Équipes Pays Temps
Vainqueur Movistar   Espagne en 18 min 51 s
2e Omega Pharma-Quick Step   Belgique + 10 s
3e Rabobank   Pays-Bas 10 s
4e BMC Racing   États-Unis 10 s
5e Sky   Royaume-Uni 12 s
6e Lotto-Belisol   Belgique 12 s
7e Saxo Bank-Tinkoff Bank   Danemark 14 s
8e Katusha   Russie 15 s
9e Euskaltel-Euskadi   Espagne 28 s
10e Orica-GreenEDGE   Australie 33 s

Classement intermédiaireModifier

Classement intermédiaire
à Calle del Monte Monjardin (km 8,1)
  Équipes Pays Temps
1re Sky   Royaume-Uni en min 8 s
2e Movistar   Espagne + s
3e Saxo Bank-Tinkoff Bank   Danemark s
4e Omega Pharma-Quick Step   Belgique s
5e Astana   Kazakhstan s
6e Katusha   Russie s
7e Lotto-Belisol   Belgique 12 s
8e Rabobank   Pays-Bas 13 s
9e BMC Racing   États-Unis 15 s
10e Vacansoleil-DCM   Pays-Bas 15 s

Classements à l'issue de l'étapeModifier

Classement généralModifier

Classement par pointsModifier

Non décerné

Classement du meilleur grimpeurModifier

Non décerné

Classement du combinéModifier

Non décerné

Classement par équipesModifier

Classement par équipes
  Équipe Pays Temps
1re Movistar     Espagne en 18 min 51 s
2e Omega Pharma-Quick Step   Belgique + 10 s
3e Rabobank   Pays-Bas + 10 s

Notes et référencesModifier

  1. « Tour d'Espagne: le parcours », sur cyclismerevue.blogs.sudinfo.be, (consulté le 24 août 2012)
  2. (en) « Vuelta a España: Stage 1 preview », sur cyclingnews.com, (consulté le 27 août 2012)

Voir aussiModifier