Ouvrir le menu principal

Les 1 000 kilomètres de Buenos Aires (1000 km de la Ciudad de Buenos Aires), sont une course automobile internationale d'endurance disputée entre 1954 et 1972, à Buenos Aires, la capitale de l'Argentine.

Toutes ses éditions ont été comptabilisées en championnat du monde des voitures de sport, comme première manche lors de la seconde quinzaine du mois de janvier (été austral), sauf en 1970 lors de la victoire d'une écurie française.

Sommaire

HistoireModifier

En janvier 1953, la Formule 1 visita préalablement l'Autódromo Juan y Oscar Gálvez situé au centre de Buenos Aires, pour le premier Grand Prix d'Argentine de son histoire (vainqueur Alberto Ascari, sur Ferrari). Elle récidiva en 1954 (vainqueur Fangio, sur Maserati). L'édition 1953 ayant eu du succès, la FIA décida alors d'incorporer une nouvelle épreuve à la deuxième édition du Championnat du monde des voitures de sport (la deuxième épreuve de 1 000 kilomètres, après celle du Nürburgring en 1953).

La course se disputa le plus souvent en utilisant l'Autódromo, sauf en 1957 où le circuit Costanera fut retenu. Pour un total initial de 9,5 kilomètres de parcours, elle empruntait aussi la plus grande portion possible de la large et rectiligne Avenida General Paz. En 1955, une section de route encore plus longue de l'Autopista General Pablo Riccheri fut rajoutée, la longueur totale passant à 17,1 kilomètres. En 1960, Formule 1 et voitures de sport empruntèrent une dernière fois l'Autódromo (vainqueur en F1 Bruce McLaren), avant dix ans d'absence.

L'Autódromo fut agrandit en 1968, son tracé passant désormais à 6,1 kilomètres. Les 1 000 kilomètres purent ainsi être reconduits sans utiliser la voie publique, chose faite deux ans plus tard. La F1 testa aussi le nouveau circuit en 1971, lors d'une édition du Grand Prix d'Argentine hors championnat (vainqueur Rolf Stommelen sur Surtees). L'essai étant probant, la manche argentine fut reconduite sur place au championnat cette fois en 1972 (vainqueur Jackie Stewart sur Tyrrell-Ford), en venant de signer un bail de près de dix ans dans celui-ci. En 1972, le circuit fut légèrement raccourci d'une centaine de mètres pour les voitures de Sport-prototypes, ces dernières étant les seuls véhicules désormais acceptés (exclusion des GT). En 1973, l'épreuve est abandonnée alors qu'on tente de réduire les coûts inhérents au transport des écuries outre-Atlantique (les seules épreuves du championnat du monde 1973 se déroulant hors d'Europe seront disputées aux États-Unis, à Daytona et Watkins Glen).

Ces 1 000 kilomètres furent la seule épreuve sud-américaine du championnat mondial SportsCars annuellement reconduite (sept éditions sur dix-neuf ans), les 1 000 kilomètres de Caracas n'étant eux retenus qu'en 1957.

Phil Hill les a remportés deux fois, Ferrari six, dont cinq en sept ans durant les années 1950.

PalmarèsModifier

 
Le circuit Callejero en 1954, 1956, 1958 et 1960 (avec l'Autódromo).
 
Le circuit Costanera Norte, en 1957.
 
Le circuit Gálvez de 1968, pour 1970 à 1972.
Année Pilotes Écurie Voiture Temps Circuit
1954   Giuseppe Farina
  Umberto Maglioli
  Scuderia Ferrari Ferrari 375 Plus h 41 min 50 s 800 9,5 km
1955   Enrique Sáenz Valiente
  José María Ibáñez
  - Ferrari 375 Plus h 35 min 15 s 400 17,1 km
1956   Stirling Moss
  Carlos Menditeguy
  Officine Alfieri Maserati Maserati 300S h 29 min 37 s 900 9,5 km
1957   Masten Gregory
  Eugenio Castellotti
  Luigi Musso
  Scuderia Temple Buell Ferrari 290 MM h 10 min 29 s 900 10,2 km
1958   Peter Collins
  Phil Hill
  Scuderia Ferrari Ferrari 250 Testa Rossa h 19 min 55 s 400 9,5 km
1959 Pas de course
1960   Phil Hill
  Cliff Allison
  Scuderia Ferrari Ferrari 250 TR59/60 h 17 min 12 s 100 9,5 km
1961
à
1969
Pas de courses
1970[1]   Jean-Pierre Beltoise
  Henri Pescarolo
  Équipe Matra Matra Simca MS630/650 h 37 min 22 s 200 6,1 km
1971   Jo Siffert
  Derek Bell
  J.W. Automotive Porsche 917 K h 25 min 25 s 940 6,1 km
1972   Ronnie Peterson
  Tim Schenken
  SpA Ferrari SEFAC Ferrari 312 PB h 45 min 58 s 220 km

Notes et référencesModifier

  1. Hors championnat : évènement test.

Bibliographie et videothèqueModifier

  • (es) 1000 km de la Ciudad de Buenos Aires, Sergio Lugo, éd. Whitefly, Buenos Aires (DVD), 60 min [présentation en ligne]

Liens externesModifier