Ouvrir le menu principal

19 brumaire

jour du calendrier républicain
Brumaire
Primidi 1er 11 21
Duodi 2 12 22
Tridi 3 13 23
Quartidi 4 14 24
Quintidi 5 15 25
Sextidi 6 16 26
Septidi 7 17 27
Octidi 8 18 28
Nonidi 9 19 29
Décadi 10 20 30
19 brumaire
an I : an VIII :
an II : an IX :
an III : an X :
an IV : an XI :
an V : an XII :
an VI : an XIII :
an VII : an XIV :

Le nonidi 19 brumaire, officiellement dénommé jour de la grenade, est le 49e jour de l'année du calendrier républicain. Il reste 316 jours avant la fin de l'année, 317 en cas d'année sextile.

C'était généralement le 9e ou le 10e jour du mois de novembre dans le calendrier grégorien.

18 brumaire - 19 brumaire - 20 brumaire

Sommaire

ÉvénementsModifier

  • An III :
    • La loi sur l'accaparement est amendée. La confiscation des denrées remplace la peine de mort. La fixation du maximum des prix passe de la Conventions aux autorités de district.
  • An VIII :
    • Deuxième journée du coup d'État du 18 brumaire.
    • À Saint-Cloud, Bonaparte se présente aux Anciens, puis aux Cinq-Cents. Il est hué, menacé. Le Président des Cinq-Cents, son frère Lucien Bonaparte, prend prétexte de ces menaces pour demander l'intervention de la troupe, qui dégage la salle des séances. Le législatif est vacant, ce qui n'était pas le but des conjurés qui souhaitaient une investiture légale par le Corps législatif. Dans la nuit, on parvient à réunir quelques députés des deux chambres, qui votent la suppression du Directoire et excluent 62 députés. Ils décident la formation d'une commission législative (Sieyès, Roger Ducos, Bonaparte) et désignent un comité pour réviser la Constitution.
  • An X :
    • Wellesley impose le protectorat britannique à l’Oudh[1]. Après une expédition militaire, les Britanniques commencent par assumer la défense d’un État. Ils laissent au départ l’administration civile au souverain, mais les sommes exigées sont si exorbitantes qu’il ne peut y faire face. Alors les Britanniques détrônent le souverain et annexent le pays.

NaissancesModifier

DécèsModifier

Notes et référencesModifier

  1. John F. Riddick, The history of British India : a chronology, Greenwood Publishing Group, (ISBN 9780313322808, présentation en ligne)