Chronologies
Années :
1982 1983 1984  1985  1986 1987 1988
Décennies :
1950 1960 1970  1980  1990 2000 2010
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Astronautique Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Échecs Économie Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision TerrorismeThéâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Événements de l'année 1985 en France.

ÉvénementsModifier

  • 9,0 % de chômeurs en France. La hausse des prestations sociales a permis le maintien d'un taux de pauvreté à 4,5 % de la population active, mais elle a contribué à creuser fortement le déficit budgétaire.
  • La législation sur les changes est de nouveau assouplie. 1 500 francs en devises sont autorisés par personne et par mois.

JanvierModifier

MarsModifier

  • 10-17 mars : nouveau recul de la gauche aux élections cantonales.
  • 29 mars :
    • affaire Grégory : Bernard Laroche est abattu d'un coup de fusil par Jean-Marie Villemin qui lui impute l'assassinat de son fils Grégory.
    • suicide de Sœur Sourire.

AvrilModifier

  • 4 avril : démission de Michel Rocard du gouvernement, à propos de l'adoption du scrutin proportionnel pour les élections législatives (Communiqué officiel publié dans la nuit du 3 au ) qui va permettre l'entrée du Front national au parlement.

MaiModifier

JuinModifier

  • 9 juin[1] : référendum d’initiative communiste visant à rétablir l’échelle mobile des salaires. L'initiative est rejetée par 54,3 % des votants.
  • 14 juin : lancement de la Fête du cinéma en France.
  • 26 juin : adoption du scrutin proportionnel départemental pour les élections législatives.

JuilletModifier

AoûtModifier

SeptembreModifier

 
Pont Neuf emballé par Christo (22 sep - 5 oct 1985)

OctobreModifier

NovembreModifier

  • 22 novembre : les agents français jugés dans l'Affaire du Rainbow Warrior, Alain Mafart et Dominique Prieur, sont condamnés à dix ans de prison pour "homicide involontaire".
  • 24 novembre : Annonce par le ministre de travail concernant l'évolution de l'emploi. Le chômage dépasse 9 % de la population active, marquant l'échec relatif des nombreux programmes gouvernementaux d'aide au retour à l'emploi au coût élevé (3,7 % du PIB, 16 % du budget).

DécembreModifier

  • 4 décembre : la visite du général Jaruzelski provoque le « trouble » du Premier ministre Laurent Fabius.
  • 13 décembre : La chanteuse pour enfants Chantal Goya est malmenée à la télévision, en direct du Palais des Sports de Lyon, alors qu'elle participe à l'émission Le jeu de la vérité, présentée par Patrick Sabatier, diffusée sur TF 1, et lors de laquelle elle répond aux questions des spectateurs dans la salle et des téléspectateurs par téléphone. Mal préparée, l'émission, à laquelle elle ne s'attendait à répondre qu'à des questions posées par des enfants, et à laquelle elle dut répondre à des questions essentiellement posées par des adultes, marquera durablement sa carrière.
  • 19 décembre : Georges Courtois, jugé pour un hold-up, prend en otage la cour d'assises de Nantes pendant 34 heures. Cet événement est suivi par tous les médias, dont une équipe de FR3 qui est entrée dans le palais de justice. Le RAID intervient pour sa première grande mission. La prise d'otage se termine par l'arrestation de Courtois. Il n'y a eu aucune victime.
  • 21 décembre : ouverture par Coluche des « Restos du Cœur ».
  • 27 décembre : Début de l'affaire Cons-Boutboul. L'avocat d'affaires Jacques Perrot, mari de la femme jockey Darie Boutboul, et ami de Laurent Fabius, est assassiné sur le plancher du premier étage de l'immeuble de ses parents, avenue Georges Mandel, à Paris. L'enquête visera sa belle-mère, Marie-Elisabeth Cons-Boutboul, avocate radiée du barreau, suspectée d'avoir commandité l'assassinat de son gendre. L'affaire fera grand bruit dans les médias, du fait des liens d'amitié liant Jacques Perrot à Laurent Fabius, alors premier ministre, et de la notoriété de sa femme Darie Boutboul, première femme à avoir remporté un tiercé, le 1er avril 1984.
  • 29 décembre : le parlement vote la loi de finance. Pour la première fois depuis 10 ans, le poids des prélèvements obligatoires baisse légèrement par apport au PIB (réduction fiscale d'environ 23 milliards de francs).

Économie & SociétéModifier

  • Déficit public (-3,0 % du PIB). Légère réduction de la fiscalité à 45 % du PIB.
  • Hausse du chômage (9,1 % de la population) malgré les nombreux programmes d'aide au retour à l'emploi
  • Vote des premières lois de libéralisation économique, amorçant le désengagement progressif de l’État.
    • Levée du contrôle gouvernemental sur les prix industriels.
    • Vente sur le marché boursier de certaines participations étatiques dans des entreprises : recettes d'environ 70 milliards de francs.

CultureModifier

LittératureModifier

CinémaModifier

Films français sortis en 1985 (sélection)Modifier

Autres films sortis en France en 1985 (sélection)Modifier

Prix et récompensesModifier

Naissances en 1985Modifier

Décès en 1985Modifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier