1951 en France

Chronologies
Description de cette image, également commentée ci-après
La fête du raisin chasselas de Moissac en octobre 1951.
Années :
1948 1949 1950  1951  1952 1953 1954
Décennies :
1920 1930 1940  1950  1960 1970 1980
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Dadaïsme et surréalisme Disney Droit Échecs Économie Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision TerrorismeThéâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Cette page concerne l'année 1951 du calendrier grégorien.

ÉvénementsModifier

  • 5 janvier : loi portant amnistie de certaines infractions commises durant la Seconde Guerre mondiale[1].
  • 8 janvier : de par les tensions internationales (guerre froide, guerre de Corée, guerre d’Indochine) le parlement adopte la loi de réarmement du pays. Augmentation de 55 % des dépenses militaires (qui passent à 1 250 milliards). La loi établit de nouveaux prélèvements estimés à 140 milliards de francs et des coupes de 110 milliards de francs dans les dépenses d'investissements. La hausse fiscale se répartit selon une hausse de 24 à 34 % du taux de l’IS, une hausse des taux de la taxe à la production de 13,5 et 4,75 % à 14,5 et 5,5 %, une majoration de 20 % de la plupart des droits d’enregistrement, ainsi qu’une majoration de 15 % des droits de douane sur les denrées coloniales et des taxes sur les produits pétroliers, une hausse de 4 points de la taxe proportionnelle de l’IRPP (de 18 à 22 %), la création d'une nouvelle taxe sur les transports routiers[2].
  • 11 janvier : loi Deixonne relative à l’enseignement des langues et dialectes locaux[3].
  • 13 - 17 janvier, Indochine : bataille de Vĩnh Yên[4]. Offensive française victorieuse sous le commandement du général Jean de Lattre de Tassigny.
  • 16 janvier : lancement de hebdomadaire d'extrême droite Rivarol par René Malliavin[5].
 
Le dépôt de La Martinerie en 1951.
 
Traité de Paris.
  • 7 mai : loi sur les apparentements des partis politiques[11]. Elle réforme le scrutin électoral des élections législatives en combinant la représentation proportionnelle avec une prime à la majorité. Toute coalition (apparentement) de partis ayant obtenu au moins 50 % des voix au scrutin proportionnel gagnera la totalité des sièges de la circonscription. Cette loi, vivement décriée par les gaullistes et les communistes, assure le maintien au pouvoir des partis centristes contre « les périls que sont l’entreprise de pouvoir personnel et la dictature d’un parti au service de l’étranger » (Henri Queuille).
  • 23 mai : réforme électorale élargissant le droit de vote dans les colonies françaises[23].
  • 24 mai : vote par le parlement de la loi fiscale sur les dépenses courantes. Les dépenses s’élèvent à 2 648 milliards de francs et les recettes à 2 104 milliards de francs (qui comprend l'’aide américaine du Plan Marshall évaluée à 115 milliards de francs). Les recettes fiscales ne représentent que 1 874 milliards de francs. Le vote de la loi du est un désaveu pour le gouvernement car elle ne comporte pas de hausses d’impôts mais de nouvelles mesures d'allègements fiscaux, qui grèvent le budget et creusent dangereusement le déficit public[2].
  • 28 mai - 4 juin : bataille du Day. Début de l’enlisement de la France dans la guerre d’Indochine[24].
 
Le système des apparentements évite que les communistes et les gaullistes ne submergent l’assemblée et donne une représentation parlementaire de force voisine aux six représentations politiques (106 socialistes, 88 MRP, 99 radicaux et assimilés, 99 modérés, 101 communistes et 117 RPF). La majorité de droite formée sur la question scolaire (MRP, SFIO, Parti radical et modérés) n’est pas totalement cohérente. Bien qu'étant unis par leur soutien à la 4e république, les partis composant Troisième force se diviseront et finalement imploseront sur la question algérienne.
Le RPF relance la querelle scolaire afin de déstabiliser les partis de Troisième force. Le gouvernement défend la loi Marie-Barangé mais, pour ne pas risquer le dépôt d'une motion de censure, les ministres ne prennent pas part au vote de la loi.
  • 21 et 28 septembre : loi Marie-Barangé[11]. Cette loi admet les élèves des établissements privés au bénéfice des bourses de l'État et octroie une allocation trimestrielle pour chaque enfant fréquentant l'école primaire publique ou privée. L'opposition virulente de la SFIO sonne la fin de la « Troisième Force ».
 
Léon Jouhaux en 1951.
  • 1er décembre : le projet de budget est déposé devant le parlement ; il prévoit 196 milliards de francs d’impôts supplémentaires, dont 165 affectés au programme de réarmement. Le Parlement repousse la loi de finance et ramène l’effort fiscal consacré au réarmement à 140 milliards de francs, issu de la loi du 8 janvier. Les 396 milliard de francs des dépenses militaires sont financés par un prélèvement fiscal de 140 milliards de francs, une aide américaine de 140 milliards et un emprunt de 50 milliards. L'effort fiscal se répartira pour 80 milliards de prélèvements sur les bénéfices entreprises et pour 60 milliards sur les impôts indirects (droit enregistrement, droits d'accise...)[2].
  • 19 décembre : découverte du gisement de gaz naturel de Lacq[38].
  • 31 décembre : loi créant un fonds de garantie pour les victimes des accidents d'automobiles[39].

Naissances en 1951Modifier

Décès en 1951Modifier

Notes et référencesModifier

  1. Eugène-Jean Duval, L'armée de terre et son corps d'officiers, 1944-1994 (ISBN 9782402104197, présentation en ligne)
  2. a b et c Frédéric Tristram, Une fiscalité pour la croissance : La direction générale des impôts et la politique fiscale en France de 1948 à la fin des années 1960, Institut de la gestion publique et du développement économique, , 604 p. (ISBN 9782821828391, lire en ligne)
  3. Michel Valière, Ethnographie de la France: Histoire et enjeux contemporains des approches du patrimoine ethnologique, Armand Colin, (ISBN 9782200268725, présentation en ligne)
  4. Louis Saurel, La guerre d'Indochine, Rouff, (présentation en ligne)
  5. Olivier Beaud, La République injuriée : Histoire des offenses au chef de l'État de la IIIe à la Ve République, Presses Universitaires de France, (ISBN 9782130813064, présentation en ligne)
  6. Victor Silvera, « Réflexions sur la crise des rapports franco-tunisiens », Politique étrangère, vol. 23, no 2,‎ , p. 232 (présentation en ligne)
  7. Charles Zorgbibe, Histoire de l'OTAN, Éditions Complexe, (ISBN 9782870279175, présentation en ligne)
  8. Jean-Pierre Rioux, La France de la Quatrième République. L'Ardeur et la Nécessité (1944-1952) : L'Ardeur et la Nécessité (1944-1952), Points (ISBN 9782757839355, présentation en ligne)
  9. Les cahiers d'histoire sociale, vol. 12, L'A.E.P.I, (présentation en ligne)
  10. Axelle Bergeret-Cassagne, Les bases américaines en France : impacts matériels et culturels: 1950-1967, au seuil d'un nouveau monde, Éditions L'Harmattan, (ISBN 9782296196575, présentation en ligne)
  11. a b c d et e Dominique Lejeune, La France des Trente Glorieuses - 1945-1974, Armand Colin, (ISBN 9782200603830, présentation en ligne)
  12. Marie-Françoise Lévy, La télévision dans la République : les années 50, Éditions Complexe, (ISBN 9782870277300, présentation en ligne), p. 112
  13. a b et c François Fonvieille-Alquier, Plaidoyer pour la IVe République, Robert Laffont (ISBN 9782221225127, présentation en ligne)
  14. Tony Jaques, Dictionary of Battles and Sieges: F-O, vol. 2, Greenwood Publishing Group, (ISBN 9780313335389, présentation en ligne)
  15. Patrick Glâtre, Jean Dréville, cinéaste, creaphis editions, (ISBN 9782913610842, présentation en ligne)
  16. Pierre Lescure, Thierry Frémaux, Ces années-là, Stock, (ISBN 9782234083844, présentation en ligne)
  17. Frédéric Le Moigne, Christian Sorrel, Les évêques français de la Séparation au pontificat de Jean-Paul II, Éditions du Cerf, (ISBN 9782204120869, présentation en ligne)
  18. Guy Raimbault, Comprendre simplement l'Union européenne économique et financière depuis l'introduction de l'euro, Presses des Ponts, (ISBN 9782859783594, présentation en ligne)
  19. Maurice Bardèche, Louis-Ferdinand Céline, La Table Ronde (ISBN 9791037103147, présentation en ligne)
  20. Sonia Canselier, « Les grands progrès de la protection animale en droit français et européen », Histoire de la recherche contemporaine, vol. 4, no 1,‎ , p. 54-57 (présentation en ligne)
  21. Paul Catrice, Roubaix au-delà des mers, Société d'émulation, (présentation en ligne)
  22. Groupe d'études balzaciennes, L'Année balzacienne, Éditions Garnier Frères, (présentation en ligne)
  23. Bernard Lanne, Histoire politique du Tchad de 1945 à 1958: administration, partis, élections, Éditions Karthala, , 352 p. (ISBN 2865378837 et 9782865378838, présentation en ligne), p. 140
  24. Hugues Tertrais, La piastre et le fusil : Le coût de la guerre d’Indochine. 1945-1954, Institut de la gestion publique et du développement économique, (ISBN 9782110910554, présentation en ligne)
  25. Roseline Letteron, Libertés publiques, Dalloz, (ISBN 9782247133451, présentation en ligne)
  26. Michel-Pierre Chélini, Reconstruire le Nord – Pas-de-Calais après la Seconde Guerre mondiale (1944-1958), Presses Universitaires du Septentrion, (ISBN 9782757427958, présentation en ligne)
  27. Laure Castin-Chaparro, Puissance de l'URSS, misères de l'Allemagne : Staline et la question allemande 1941-1955, Publications de la Sorbonne, (ISBN 9782859444730, présentation en ligne)
  28. Histoire des communes. Antilles-Guyane : Les Abymes-Bellefontaine, vol. 2, G. Naef, (ISBN 9782882180018, présentation en ligne)
  29. Renée Sandell-Dupeley, Saint-Antoine en Dauphiné : au temps de la peste de feu, ccl éditions (ISBN 9782402160728, présentation en ligne)
  30. Problèmes politiques et sociaux, vol. 551 à 562, Documentation française, (présentation en ligne)
  31. Jean-François Costes, Hommes et femmes des impôts : récits autobiographiques, 1920-1990 : extraits du concours mémoire des impôts, vol. 1, Comité pour l'histoire économique et financière de la France, Ministère de l'économie, des finances et de l'industrie, (ISBN 9782110946119, présentation en ligne)
  32. Collectif, Le grand livre de l'histoire de France expliqué à tous, Editions Asap (ISBN 9782359325980, présentation en ligne)
  33. Jean-Claude Lahaxe, Les communistes à Marseille à l’apogée de la guerre froide 1949-1954, Presses universitaires de Provence, (ISBN 9782821827639, présentation en ligne)
  34. Site de la ville de Troyes, « Nos villes jumelles » (consulté le 4 mars 2016)
  35. Frederick W. Haberman, Peace, vol. 3, World Scientific, (ISBN 9789810234164, présentation en ligne)
  36. Georges Duboeuf, Beaujolais, la passion en partage, Cherche Midi, (ISBN 9782749148656, présentation en ligne)
  37. Yves Paccalet, Jacques-Yves Cousteau dans l'océan de la vie, JC Lattès, (ISBN 9782709641098, présentation en ligne)
  38. Samuele Furfari, Le Monde et l'énergie. Les clefs pour comprendre, vol. 1, Éditions TECHNIP, (ISBN 9782710808855, présentation en ligne)
  39. Bernard Bouloc, Procédure pénale, Dalloz,

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier