Ouvrir le menu principal
Chronologies
Années :
1937 1938 1939  1940  1941 1942 1943
Décennies :
1910 1920 1930  1940  1950 1960 1970
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Dadaïsme et surréalisme Disney Droit Échecs Économie Fantasy Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Chronologie de la Suisse

1939 en Suisse - 1940 en Suisse - 1941 en Suisse

Gouvernement au 1er janvier 1940Modifier

ÉvènementsModifier

JanvierModifier

Mardi 23 janvier

FévrierModifier

Jeudi 22 février

MarsModifier

Mardi 12 mars

  • Le Conseil fédéral décide la création de camps de travail pour les réfugiés civils.

Lundi 25 mars

  • Une cordée dévisse à la Dent-de-Lys (FR). Trois personnes trouvent la mort. L’unique survivant, l’abbé Marcel Ménétrey, qui vouait un culte particulier à Marguerite Bays, affirme avoir été sauvé grâce à l’invocation de la dévote.

AvrilModifier

Vendredi 5 avril

MaiModifier

Mardi 7 mai

  • Le Conseil fédéral autorise le général Guisan à mettre sur pied des Gardes locales, formés d’hommes âgés de 50 à 70 ans.

Samedi 11 mai

  • Seconde vague de mobilisation générale de l’armée. 450 000 hommes se retrouvent sous les drapeaux.

Mardi 14 mai

JuinModifier

Mardi 4 juin

Mercredi 4 juin

  • Des avions anglais bombardent Genève, Daillens (VD) et Renens (VD).

Mercredi 19 juin

  • 28 000 soldats alliés, dont 16 000 Polonais, ont franchi la frontière suisse durant ces derniers jours.

Mardi 25 juin

  • Le Conseil fédéral décrète une démobilisation partielle, particulièrement des classes plus âgées.
  • Discours ambigu du conseiller fédéral Marcel Pilet-Golaz dans le but de rassurer la population. Ses propos déclenchent une vive polémique.

Samedi 29 juin

Dimanche 30 juin

  • Création, par un groupe d'hommes de tendances politiques et de courants de pensée divers, de la Ligue du Gothard, dans le but de résister à Hitler par tous les moyens.

JuilletModifier

Lundi 1er juillet

  • Les autorités appellent la population à économiser les denrées alimentaires et décrètent des mesures concernant l’énergie et le combustible.

Vendredi 5 juillet

  • La Division presse et radio interdit les journaux socialistes romands Le Travail et Le Droit du peuple.

Samedi 6 juillet

  • Démobilisation partielle de l’armée. Les effectifs descendent à 180 000 hommes.

Mardi 9 juillet

Lundi 15 juillet

Jeudi 18 juillet

Jeudi 25 juillet

AoûtModifier

Vendredi 1er août

Mardi 6 août

  • Un arrêté fédéral interdit toute activité communiste.

Vendredi 9 août

Mercredi 21 août

  • Décès à l’âge de 58 ans de l’ancien conseiller fédéral Hermann Obrecht.

SeptembreModifier

Mardi 10 septembre

  • Le président de la Confédération Marcel Pilet-Golaz rencontre les dirigeants du Mouvement national, partisan de l'intégration de la Suisse au Reich allemand. Cette démarche fait l’objet de vives critiques.

Mercredi 11 septembre

Dimanche 29 septembre

OctobreModifier

Vendredi 18 octobre

Samedi 19 octobre

NovembreModifier

Jeudi 7 novembre

  • Le général Guisan ordonne, dans toute la Suisse, l’obscurcissement quotidien, de vingt-deux heures à six heures du matin.

Vendredi 15 novembre

  • Présentation publique du Plan Wahlen d’extension des cultures, conçu par le futur conseiller fédéral Friedrich Traugott Wahlen, alors chef de section à l'Office fédéral pour l'alimentation de guerre.

Mardi 19 novembre

  • Le Conseil fédéral interdit le Mouvement national suisse, parti d’obédience fasciste.

DécembreModifier

Dimanche 1er décembre

  • Votations fédérales. Le peuple rejette, par 434 817 non (55,7 %) contre 345 430 oui (44,3 %), la modification de la loi sur l'organisation militaire introduisant l’obligation de l'instruction militaire préparatoire.

Lundi 9 décembre

Mardi 10 décembre

Vendredi 13 décembre

RéférencesModifier