Ouvrir le menu principal

1927 en combiné nordique

Festival de ski d'HolmenkollenModifier

L'édition 1927 du festival de ski d'Holmenkollen fut remportée par le norvégien Ole Kolterud (no) devant ses compatriotes Hagbart Haakonsen (no) et Johan Grøttumsbråten, ce dernier ayant remporté l'épreuve l'année précédente.

Jeux du ski de LahtiModifier

L'épreuve de combiné des Jeux du ski de Lahti 1927 fut remportée par un coureur finlandais, Esko Järvinen, devant ses compatriotes P. Pohjola et U. Kunttu.

Championnat du mondeModifier

Le championnat du monde eut lieu à Cortina d'Ampezzo, en Italie. Le podium de l'épreuve de combiné fut entièrement tchèque : l'épreuve fut remportée par Rudolf Purkert devant Otakar Německý et František Wende.

Championnats nationauxModifier

Championnat d'AllemagneModifier

L'épreuve du championnat d'Allemagne de combiné nordique 1927, organisée à Garmisch-Partenkirchen, fut remportée par Gustl Müller devant Karl Neuner.

Championnat de FinlandeModifier

Le championnat de Finlande 1927 fut remporté, comme les deux années précédentes, par Toivo Järvinen. Yrjö Kivivirta (fi) fut troisième de l'épreuve.

Championnat de FranceModifier

Le championnat de France[1] 1927 fut organisé à Chamonix-Mont-Blanc. Martial Payot[2] le remporta.

Championnat d'ItalieModifier

Le championnat d'Italie 1927 fut remporté par Luigi Faure, dont ce fut la quatrième victoire consécutive.

Championnat de NorvègeModifier

Le championnat de Norvège 1927 se déroula à Lillehammer, sur le Lysgårdsbakken. Le vainqueur fut Ole Kolterud, suivi par Ole Hegge et Hagbart Haakonsen (en).

Championnat de PologneModifier

Le championnat de Pologne 1927 fut remporté par Bronisław Czech, du club SNPTT Zakopane.

Championnat de SuèdeModifier

Le championnat de Suède 1927 a distingué Sven Eriksson, du club Selångers SK, futur champion du monde 1933. L'épreuve par équipes permit au IF Friska Viljor d'être le club champion 1927.

Championnat de SuisseModifier

Le championnat de Suisse de ski[3] 1927 a eu lieu à Château-d’Œx. La course fut remportée par l'allemand Walter Glass.

Notes et référencesModifier

  1. Jusqu'en 1932, le championnat de France de ski était fondé sur la combinaison de résultats en ski de fond et en saut à skis : il s'agit donc de combiné nordique.
  2. « Payot Champion de France de ski », Le Petit Parisien,‎ (lire en ligne)
  3. Jusqu'en 1933, le championnat de Suisse de ski était fondé sur la combinaison de résultats en ski de fond et en saut à skis : il s'agit donc de combiné nordique.