Ouvrir le menu principal
Chronologies
Années :
1922 1923 1924  1925  1926 1927 1928
Décennies :
1890 1900 1910  1920  1930 1940 1950
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Dadaïsme et surréalisme Disney Droit Échecs Économie Fantasy Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain

Cette page concerne l'année 1925 du calendrier grégorien.


Chronologie de l'Europe

ÉvénementsModifier

  • 3 janvier : à la Chambre, Benito Mussolini prend ouvertement fait et cause pour les excès squadristes et menace le pays d’une épreuve de force. Federzoni, ministre de l’Intérieur, s’attaque à la presse (les journaux sont saisis quotidiennement), aux organisations politiques, et ordonne l’arrestation d’une centaine d’hommes politiques et de journalistes. La justice (Rocco) fait libérer tous les fascistes détenus ou condamnés. Le ras de Crémone, Farinacci, est nommé à la tête du Parti national fasciste, qu’il radicalise et utilise pour briser les oppositions extérieures dans la violence.
  • 17 avril : loi sociale réglementant le travail et l'hygiène afin de mieux protéger les travailleurs contre les excès des patrons.
  • 1er mai : création par Mussolini du « dopolavoro », ou Oeuvre nationale du temps libre. Cet organisme est chargé par Mussolini de lutter contre l'alcoolisme et la malaria, favorise le développement culturel et la participation des enfants défavorisés à la vie sociale.
  • 20 juin : Mussolini lance la bataille du blé, campagne pour assurer l'autosuffisance de l'Italie pour la production du blé.
  • 4 novembre : tentative d'attentat contre Mussolini commis par le député socialiste Tito Zaniboni. Il sert de prétexte à l’élimination du parti socialiste unitaire et de la franc-maçonnerie.
  • 24 décembre : promulgation d’une loi qui crée pour Mussolini la fonction de chef du gouvernement, première des lois fascistissimes. Le Duce dispose de l’ensemble des pouvoirs exécutifs et n’est responsable que devant le roi.
    • Le gouvernement est habilité à légiférer par décret pour amender le Code pénal, le Code de procédure pénale, les lois sur l'organisation judiciaire, et le Code civil.
    • Le chef de gouvernement devient le détendeur du pouvoir exécutif et peut exercer des fonctions législatives.
  • 31 décembre : loi sur la presse fixant que les journaux ne peuvent être dirigés, écrits et imprimés que s'ils ont un responsable accrédité par le préfet, donc par le gouvernement ; tous les autres sont considérés illégaux.
  • Politique de grands travaux pour résorber le chômage : construction de ponts, de tunnels, des premières autostrades ou de bâtiments dans les grandes cités.
  • Équilibre du budget de l’État.

CultureModifier

CinémaModifier

Films italiens sortis en 1925Modifier

  • x

Autres films sortis en Italie en 1925Modifier

  • x

LittératureModifier

Livres parus en 1925Modifier

  • x

Prix et récompensesModifier

Naissances en 1925Modifier

  • x

Décès en 1925Modifier

  • x

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier