Ouvrir le menu principal
Chronologies
Années :
1918 1919 1920  1921  1922 1923 1924
Décennies :
1890 1900 1910  1920  1930 1940 1950
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Dadaïsme et surréalisme Droit Échecs Économie Fantasy Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain

Cette page concerne l'année 1921 du calendrier grégorien.


Chronologie de l'Europe

ÉvénementsModifier

  • Fin du mouvement ouvrier italien au début de l’année. Les classes possédantes s’organisent en créant la Confédération générale de l’industrie (Confindustria) et la Confédération générale de l’agriculture (Confagricoltura (it)). Industriels et agrariens commencent à utiliser les services des fascistes pour démanteler les organisations paysannes et ouvrières.
  • 15 - 21 janvier : congrès du parti socialiste italien à Livourne. Les maximalistes majoritaires quittent le parti pour fonder le Parti communiste d'Italie.
  • Avril : Giovanni Giolitti obtient du roi la dissolution de la Chambre pour élargir la base parlementaire de son gouvernement.
  • 15 mai : les élections amènent une Chambre ingouvernable. Elles renforcent les catholiques (107 députés au lieu de 100) et sanctionnent le déclin des socialistes (122 députés au lieu de 156). Trente-cinq fascistes sont élus, dont Mussolini.
  • 21 juin : Mussolini expose son programme en termes rassurants : politique extérieure agressive, promesse de satisfaire les revendications ouvrières, éloge de l’économie libérale, maintien de la propriété privée, etc.
  • 24 juin : Giolitti quitte le pouvoir, laissant le régime en pleine crise. L’Italie n’est plus gouvernée et est en proie aux violences fasciste.
  • 4 juillet : Ivanoe Bonomi, expulsé du parti socialiste italien en 1912 pour son attitude modérée, forme un gouvernement conservateur avec participation des « populaires. »
  • 30 août : les partis socialiste et fasciste signent à Rome un pacte de pacification, mais l’aile la plus intransigeante du parti fasciste s’oppose à son exécution.
  • 7 novembre : Mussolini crée un grand parti national fasciste pour rassembler les différents ras (chef des faisceaux locaux).
  • 37 974 000 habitants en Italie.
  • L'indice économique , qui était de 62 en 1918, retombe à 54. Les industries, qui s'étaient fortement développées durant la Première Guerre Mondiale au point de représenter près de 1/3 du revenu national n'en représentent plus que 1/4 en 1921. La croissance du PIB a stagné entre 1918 et 1921 et n'atteint que 94 milliards de lires. La forte concurrence des pays étrangers et l'absence de politique protectionniste a provoqué une fuite des capitaux et un affaiblissement industriel sans précédent dans le pays. Le chômage atteint 10 % de la population.

CultureModifier

CinémaModifier

Films italiens sortis en 1921Modifier

  • x

Autres films sortis en Italie en 1921Modifier

  • x

LittératureModifier

Livres parus en 1921Modifier

  • x

Prix et récompensesModifier

Naissances en 1921Modifier

Décès en 1921Modifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier